... © A. Viguier
Résultat de course - 13.01.2021

Comme le bon vin, Estero se bonifie avec les années

Mon père m'a toujours dit qu'il serait meilleur en vieillissant. Il n'a pas tort. Il a surtout raison.
Nicolas Ensch

Bis repetita. Comme le 19 février sur cet hippodrome cagnois, Estero a réussi à dominer Ecureuil Jénilou. Arrivé à maturité, ce hongre de 7 ans ne cesse de progresser. Nicolas Ensch et son père Jean-Pierre sont les artisans de ce succès.

P as de jaloux dans la famille Ensch en ce qui concerne leur nombre de victoires depuis le début du meeting cagnois 2020-2021. Le succès d'Estero (Village Mystic) offre un septième succès à Jean-Pierre Ensch en tant qu'entraîneur et le même nombre à son fils, Nicolas, en tant que driver. Le metteur au point d'Elsa de Belfonds (Tornado Bello), au départ de la Qualif #6 - Prix de Belgique (Gr.2), ce dimanche à Vincennes, a connu bien des malheurs au sulky de Daro Desbois (Quaro) dans l'épreuve précédant ce Prix de la Côte-d'Or et s'est donc rattrapé ici, comme il l'a souligné sur Equidia : « Le cheval a pris de la force. Avec son bonnet, il est nettement mieux dans le parcours. Il venait de s'imposer la dernière fois à Cagnes mais pas avec autant de brio qu'aujourd'hui [lire mercredi]. J'étais énervé par rapport à l'épreuve précédente. Du coup, j'ai décidé d'aller en tête avec Estero et de faire un tour à fond. C'est un cheval qui a toujours montré des moyens en course. Il a encore tendance à trébucher dans le parcours à cause de son manque de force. Mon père [Jean-Pierre] m'a toujours dit qu'il serait meilleur en vieillissant. Il n'a pas tort. Il a surtout raison. »
Avec des gains qui dépassent désormais les 130 000 €, Estero va continuer de découvrir de bons engagements face aux chevaux d'âge. Jean-Pierre Ensch entraîne ses élèves sur le site de Cagnes-sur-Mer. Il est donc fort possible qu'il se laisse tenter par une épreuve fermée aux gains (131 000 €) le 29 janvier sur cet hippodrome cagnois. Il s'agit d'une course réservée aux amateurs et le cheval y est d'ores et déjà engagé.

D'où vient-il ?

Ce hongre de 7 ans est issu de l'union entre Village Mystic et Maflymède (221 163 €). Co-élevé par Jean-Philippe Dubois et Louis Baudron, ce n'est autre que le frère utérin de la championne Draft Life (1 012 370 € - 2ème du Prix de Cornulier 2018). Parmi ses frères cadets, il y a Good Friday (109 110 €). Le douzième rejeton de Maflymède, né l'an dernier, est une pouliche par Prodigious nommée Key Lady.

8e | PRIX DE LA COTE D'OR
Att - 2925 m - Course D - 33 000 €
ESTERO 1'13"6
Village Mystic x Maflymede (Ganymede)
Driver : N. Ensch - Entraîneur : J. P. Ensch
Propriétaire : M. Bounieux - Eleveur : E. L. Baudron
2e Ecureuil Jenilou 1'13"3
3e Festimata 1'14"1
4e : Forsica du Rocher - 5e : Calina de Blain - 6e : Filou l'Auvergnier - 7e : Fresneaux
A voir aussi :
...
Faithful, le coeur cagnois

Il y a des affinités qui ne se démentent jamais. De celles qui resurgissent encore et toujours. Faithful (Village Mystic) a des affinités avec l'hippodrome de la Côte d'Azur, c'est sûr. Lauréat de deux é...

Lire la suite
...
Instinct Saint Bar était intouchable

La présence de l'invaincu Intouchable (Prodigious), titulaire de quatre victoires dont la dernière à Vincennes, écrasait le reste du champ dans le Prix du Bistrot de Mémé. Les réserves émises avant coup par son driver Matthieu Abrivard, ...

Lire la suite
...
Aix-les-Bains a lancé son meeting estival ce lundi

Certains ne manqueraient son meeting pour rien au monde. La société des courses d'Aix-les-Bains a lancé, ce lundi, sa séquence de réunions de trot après celle consacrée au galop en juin et juillet. Au total, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite