... © ScoopDyga
Résultat de course - 14.01.2021

Figolu Frazéen s'est bien acclimaté, merci !

C’est bien. Il n’est pas usé et a un bon moteur.
Nicolas Ensch

Récemment arrivé dans les boxes de Nicolas Ensch, en provenance de l'effectif de Sébastien Guarato, Figolu Frazéen n'en était qu'à sa deuxième tentative cagnoise. Il s'est imposé en force.

Ouvert aux 5 à 11 ans, ce Prix de Cagnes-sur-Mer semblait promis à tomber dans l'escarcelle de ses plus jeunes protagonistes. La prédiction s'est bien réalisée. Les cinq éléments de 5 et 6 ans au départ ont accaparé les cinq premières places. Sur la plus haute marche, on trouve la nouvelle recrue de Nicolas Ensch, envoyée par Sébastien Guarato, pour le compte de l'Ecurie Louis d'Aur de Gonzague Baijot, à savoir Figolu Frazéen (Rick des Sales). Ce dernier est venu mettre la pression à l'animateur Godfather (Village Mystic) en entrant dans le dernier tournant, a pris le meilleur à l'entrée de la ligne d'arrivée puis a résisté à toutes les attaques. Nicolas Ensch enregistrait ici son deuxième succès du jour après celui obtenu avec Diams de Bassière. Il a apprécié son partenaire tout en devant rester vigilant, soulignant sur Equidia : « C’est bien. Il n’est pas usé et a un bon moteur. C’est très bien même. Il a fallu que je reste prudent durant tout le parcours. Dans la ligne d’en face à un moment et à mi ligne d’arrivée, j’ai cru que j’y étais [à la faute]. En fait, il lui manque peut-être un trou ou deux d’enrênement. S’il ne dispose plus d’engagements, il retournera chez Sébastien [Guarato] mais ici, pour le moment, cela a l’air d’aller. »
Avec désormais 9 titres comme driver depuis le début du meeting, Nicolas Ensch prend la tête provisoire des pilotes au détriment de Christophe Martens (8 victoires). Avec un cumul de 161 340 €, il est également n°1 par les gains. Encore en tête sous ce même angle des gains dans le tableau des entraîneurs avec 166 360 €, il est en revanche battu en nombre de victoires (7 depuis le début du meeting) par Vincent Martens (9). Yannick-Alain Briand et son père Jean-Pierre Ensch sont aussi à 7 succès.

D'où vient-il ?

Sa mère Nymphe du Châtelet (64 410 € de gains) compte 11 victoires. Elle n'a que trois produits enregistrés et Figolu Frazéen est son seul qualifié. Les éléments les plus riches de cette famille, sur quatre générations, sont Timko (172 145 €) et Mustang de Claire (119 420 €). Mais il faut citer également Melo (73 374 €) et Qui Veni (80 142 €), deux performers intéressants des années 1980.

8e | PRIX DE CAGNES-SUR-MER
Att - 2925 m - Course D - 33 000 €
FIGOLU FRAZEEN 1'13"8
Rick des Sales x Nymphe du Chatelet (Chef du Chatelet)
Driver : N. Ensch - Entraîneur : N. Ensch
Propriétaire : E. Louis d'Aur - Eleveur : F. Prigent
2e Futur du Chene 1'13"8
3e Marcello Wibb 1'13"2
4e : Godfather - 5e : Franklin Park - 6e : Macelleria - 7e : Cool Haufor
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite