... ©Aprh
Actualité - 14.01.2021

Vitruvio entre en scène

C'était écrit sur son couvre-reins lors de son travail public le 5 janvier dernier : « back on track » ! Vitruvio est de retour en piste. À quinze jours du Prix d'Amérique - Legend Race 2021, il sera l'attraction de la Qualif #6 - Prix de Belgique dont on connait les partants depuis ce jeudi midi.

Ils seront treize à se présenter sous les ordres du starter dimanche prochain à Vincennes dans la Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #6 – Prix de Belgique (Gr.2). L’épreuve est à la fois le dernier round préparatoire et qualificatif à la Legend Race (Gr.1) du 31 janvier. Il sera l’occasion pour certains, dont Fakir du Lorault (Vaillant Cash) et Frisbee d’Am (The Best Madrik), de courir pour leur place sur la grille de départ du Prix d’Amérique. Cette Qualif #6 – Prix de Belgique offre, en effet, comme les #1, #2 et #5, autrement dit les trois premiers volets des 4 « B », une wild-card à chacun des trois premiers. Cinq des treize partants ont des gains qui dépassent le million d’euros (Délia du Pommereux, Tony Gio, Davidson du Pont, Vitruvio et Billie de Montfort). Cinq des participants possèdent déjà leur ticket de participation au grand rendez-vous de la fin du mois, à savoir : Feliciano (Qualif #1), Victor Ferm (Qualif €2), Moni Viking (Qualif #2), Féerie Wood (Qualif #4) et Délia du Pommereux (Qualif #5).
Évidemment, le héros des deux derniers rendez-vous du genre, les Prix du Bourbonnais et de Bourgogne, Face Time Bourbon (Ready Cash) ne sera pas au rendez-vous. C’est l’option fraîcheur qui guide ce choix, annoncé depuis longtemps, dans le camp de Sébastien Guarato.
Parmi ce quintet, trois se présentent ici ferrés des quatre pieds : Victor Ferm, Féerie Wood et Délia du Pommereux. Pour eux, c’est une configuration différente de leurs dernières prestations, lorsqu’ils devaient donner leur meilleur. C’est évidemment un signal clair sur les ambitions de leur entourage de ne considérer cet ultime round que comme un tour de chauffe poussé. Les deux autres membres du quintet des qualifiés évolueront selon leur configuration habituelle : pieds nus pour Moni Viking et déferré des postérieurs pour Feliciano.

Vitruvio dans une course contre la montre
Son palmarès mérite plus que le respect. Il est l’un des trotteurs actuellement les plus capés en Europe. L’italien Vitruvio (Adrian Chip) affiche sur la balance des succès 18 victoires en 52 tentatives dont huit titres de Groupe 1 pour des gains qui dépassent 1,4 M€. Il sera l’attraction de l’épreuve sachant qu’il est le seul à effectuer une vraie rentrée, ses opposants du jour ayant déjà eu l’occasion de se produire plusieurs fois lors des dernières semaines. Il se lance dans une forme de course contre la montre pour se présenter opérationnel au départ du Prix d’Amérique, sachant qu’il est assuré d’une place parmi les partants par ses seuls gains. À condition bien sûr qu’il réponde à toutes les attentes de son entourage ce samedi dans ce qui constitue un test grandeur nature.

Eric Raffin avec Délia du Pommereux
La dernière prestation de Délia du Pommereux, remarquable troisième du Prix de Bourgogne (Gr.2), avec en poche sa place au départ du Prix d’Amérique, laissait pourtant Sylvain Roger dans le doute. Celui de lui trouver un partenaire pour le grand rendez-vous de la fin du mois. David Thomain qui l’a conduit sur le podium est en effet engagé avec Feliciano. Quant à Franck Nivard, son habituel driver précédent, il devrait être aux commandes de Gu d’Héripré le dernier dimanche de janvier. Ce sera donc Eric Raffin qui découvrira ce dimanche Délia. Sachant le Sulky d’Or libre d’autres engagements pour l’instant dans le Prix d’Amérique, il y aura évidemment là un test important dans la « validation » du couple.


VITRUVIO : L'ATTRACTION


Une année moins faste que les précédentes
Vainqueur du Prix Orsi Mangelli (Gr.1) à l’âge de 3 ans, Vitruvio n’a signé qu’un succès en 2020, dans le Kymi Grand Prix (Gr.1), à Kouvola en Finlande. Troisième et décevant lors de son ultime sortie à Florence, il a connu des problèmes respiratoires durant l’année. Le 7 ans est propriété des frères Miccichè, Gaetano et Guglielmo, sous la bannière de la Scuderia Pink and Black. Le premier est banquier, président de la Banca Imi. Le second a été vice-président du club de foot de Palerme. Guglielmo Miccichè vient par ailleurs de déclarer sur les réseaux sociaux de France Turf & Co que Vitruvio s’est remis de ses soucis de santé et que sa forme actuelle était bonne.

Un transfert en fin d’année chez Jean-Michel Bazire
Passé des boxes d’Alessandro Gocciadoro à ceux de Jean-Michel Bazire en novembre, Vitruvio n’a pas été revu depuis le 8 novembre. Il s’agira ici d’une première tentative pour le compte de JMB, lequel a travaillé son pensionnaire à Vincennes le 5 janvier dernier. Vitruvio a bouclé son tour de piste (2000m) en 2’26’’ ce jour-là, soit dans la réduction kilométrique de 1’13’’. On est évidemment dans le scénario du doute maximal avec le candidat italien, lequel aura Matthieu Abrivard à son sulky [lire l’encadré à sujet]. Son transfert en France devrait déborder du simple meeting d’hiver selon la récente déclaration de Guglielmo Miccichè : « Le Prix de France pourrait être le prochain engagement. Dans tous les cas, nous déciderons avec Jean-Michel Bazire de l’avenir du cheval. Ce que j’aimerais, c’est qu’il court le plus possible en France ces prochains mois. »

Deux semaines pour être au top
Après dimanche, il restera deux semaines à Jean-Michel Bazire pour procéder à tous les derniers réglages et rendre Vitruvio performant contre l’élite française incluant Face Time Bourbon, le meilleur trotteur d’Europe. Une tâche évidemment difficile même si Vitruvio a déjà fait ses preuves dans le cadre de rentrées. En 2018 et 2019, il s’est imposé lors de retours après trois mois sans course. Mais, à chaque fois, il s’agissait de tournois de petit niveau. Cette année, en mai, il n’a pu faire mieux que neuvième lors de sa réapparition danoise, dans un Groupe 1.


Absolument finir dans les 3 premiers
Ils sont trois au départ de ce Prix de Belgique à ne pas disposer encore de place au départ du Prix d’Amérique, sachant leurs gains a priori insuffisants : Fakir du Lorault, Frisbee d’Am et Looking Superb. Légitime évidemment à ce niveau, Looking Superb, deuxième du Prix d’Amérique 2019, a pourtant besoin de rassurer sur ses envies et dispositions actuelles.
C’est bien du côté de Fakir du Lorault, malheureux dans les deux premières « B » (quatrième dans le Prix de Bretagne et non-partant sur l'hippodrome après une phase en liberté dans le Prix du Bourbonnais), qu’il faut trouver le concurrent du mérite au départ de cette épreuve. Moins exposé, Frisbee d’Am a déjà pris part à deux Qualifications ces dernières semaines. Pour ces trois-là, il faudra conclure sur le podium pour être de la fête américaine le 31 janvier. A contrario, avec ses gains, Tony Gio devrait pouvoir, si son entourage le souhaite, y participer sans bénéficier de wild-card.

Elsa de Belfonds : un challenge sans pression
Au sujet d’Elsa de Belfonds, Nicolas Ensch a déclaré sur Equidia ce jeudi : « On y va car elle ne dispose pas d’engagements vraiment favorables ici à Cagnes. C’est un challenge évidemment qui se tente. En fait, il s’agit d’un beau Prix avec de belles allocations. » Lauréate à Vincennes à l’âge de 3 ans, Elsa de Belfonds n’y a plus été revue depuis février 2018, lorsqu’elle était encore sous la responsabilité de Thomas Levesque dont elle défend toujours les couleurs.

Chica de Joudes : l'absente remarquée
Participante des trois premières "B", Chica de Joudes a été retirée mercredi soir des engagés par Alain Laurent. Celle qui a conclu quatrième du dernier Prix d'Amérique n'a pas convaincu dernièrement et devrait plutôt participer aux "petits" internationaux.

Matthieu Abrivard, le pilote de Vitruvio

Au jeu des sièges musicaux sur les sulkies, c’est Matthieu Abrivard qui fait son apparition sur celui de Vitruvio. C’est la conséquence directe du choix de Jean-Michel Bazire de rester sur son autre pensionnaire Davidson du Pont avec lequel il prendra part à la Legend Race. Matthieu Abrivard n’a pas participé au Prix de Bretagne puis a été le pilote de Moni Viking dans les Prix du Bourbonnais et de Bourgogne. Dans le « Bourbonnais », le couple avait conclu troisième offrant son ticket de participation américaine au pensionnaire de Pierre Vercruysse. Ce dernier a effectué tout le circuit préparatoire aux commandes de Drôle de Jet, sans réussir à le qualifier. Il se met cette fois au service de Moni Viking pour peaufiner les derniers réglages avant la finale. Libre, Matthieu Abrivard récupère de son côté la monte de Vitruvio.

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 17 Janvier
4 PRIX AMERIQUE RACES ZETURF QUALIF 6 - (15H15)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - Internationale - 110 000 € - 2 850 m
1VICTOR FERMC. Martens
2FEERIE WOODA. Abrivard
3ELSA DE BELFONDSD4N. Ensch
4FAKIR DU LORAULTD4F. Lecanu
5FRISBEE D'AMA. Barrier
6MONI VIKINGD4P. Vercruysse
7LOOKING SUPERBD4F. Lagadeuc
8FELICIANODPD. Bekaert
9DELIA DU POMMEREUXE. Raffin
10TONY GIOD4Y. Lebourgeois
11DAVIDSON DU PONTD4J. Bazire
12VITRUVIOD4M. Abrivard
13BILLIE DE MONTFORTDPG. Gelormini
Offshore Dream 1'11''4 Reve d'Udon 1'12''8
Vaillant Cash 1'10''6 Enfilade 1'19''4
Kara du Redon Ultra Ducal 1'13''5
FAKIR DU LORAULT Une Folie de Yet 1'19''5
Chef du Chatelet 1'15''4 Kimberland (US)
Native du Lorault 1'15''1 Quirola 1'22''7
Feerie du Lorault 1'19''8 Perignon 1'17''2
Officine 1'24''6
Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
The Best Madrik 1'10''1 Armbro Glamour (US)
Lady Madrik 1'14''5 Biesolo 1'16''3
FRISBEE D'AM Elite Gede
Extreme Aunou (US) 1'13''7 Baltic Speed (US)
Miska des Rondes 1'14''5 Nesmile 1'17''4
Ariane des Rondes 1'22''9 Ludo du Chignon 1'15''3
Image d'Occident
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite