... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 15.01.2021

Irving de Bailly tient sa victoire du meeting

Il a gagné sa course cet hiver, c’est une bonne chose de faite.
Matthieu Abrivard

Très plaisant le jour de sa qualification au mois de juin de ses 2 ans, Irving de Bailly s'était imposé au Croisé-Laroche juste avant le meeting d'hiver de Vincennes. Après quatre tentatives plus ou moins infructueuses au cours de celui-ci, il renoue avec le succès.

Ala fin du mois de juin dernier, Bruno Bourgoin avait affiché sa satisfaction dans les colonnes de Province Courses l'Hebdo après la qualification d'Irving de Bailly (Tiego d'Etang). Ce jour-là, sa performance en 1'17''8 lui avait valu d'être doublement étoilé. "Il a été très sérieux, prolongeant bien son effort jusqu'au poteau, avait-il alors confié. C'est pour ainsi dire le premier produit de Réjane de Bailly (N.D.L.R. : placée de Groupes II) qu'on peut exploiter." Si les espoirs se sont en partie concrétisés en compétition avec une victoire au Croisé-Laroche deux jours avant le début du meeting d'hiver de Vincennes, le poulain de Max Hulak n'a pas été réussi à répéter tout en terminant cinquième du très bon Invincible Cash (Ready Cash). "Habituellement, il est un peu tendu et, l’autre jour, il était très relax sur 2700m. mais avait fini péniblement, revient Matthieu Abrivard qui lui était associé pour la troisième fois. Aujourd’hui (lire vendredi), il a été dans le rythme tout de suite. Peut-être qu’il est meilleur sur les parcours réduits... La course a été un peu décousue. Il faudra voir à l’avenir ce que valait le lot, mais il faut qu’il progresse sur cette course-là. Il n’est peut-être pas fait non plus en précoce. En tout cas, il a gagné sa course cet hiver, c’est une bonne chose de faite."
Ce n'est pas encore le cas en revanche du poulain de Gabriel Angel Pou Pou, Ikacou des Cinty (Very Well Jet), qui peut nourrir des regrets car il n'a pas réussi à s'exprimer derrière Illico du Guesne (Clif du Pommereux), fautif alors qu'il était lui-même à la lutte pour la victoire.

D'où vient-il ?

C'est, à la fois, l'élevage et l'entraînement Bourgoin pour ce fils du "franco-français" Tiégo d'Etang 1'10'' et de la bonne Réjane de Bailly 1'11'' (Laetenter Diem), qui montra un niveau semi-classique, notamment comme deuxième des Prix Masina et Ozo ou encore comme troisième du Prix Uranie et cinquième du convoité Prix Ténor de Baune. Réjane de Bailly courut aussi plusieurs Critériums, y figurant honorablement. Irving de Bailly est son troisième produit, mais son premier gagnant. Le suivent Joanna de Bailly (Brutus de Bailly) et Karine de Bailly (Vigove). Ua Uka (4x6) et son père, Kerjacques (5x6x7x5), sont la double occasion des inbreedings les plus proches de ce pedigree assez peu américanisé.

7e | PRIX RAMSES
Att - 2100 m - Course C - 32 000 €
IRVING DE BAILLY 1'16"
Tiego d'Etang x Rejane de Bailly (Laetenter Diem)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : B. Bourgoin
Propriétaire : M. Hulak - Eleveur : E. L. Bourgoin
2e Ikacou des Cinty 1'16"2
3e Instinct d'Am 1'16"2
4e : In Red
A voir aussi :
...
PMU : échanges tendus avant une Assemblée Générale jeudi prochain

Une semaine après la révélation d'un désaccord profond entre Cyril Linette et les deux Présidents Rothschild et Barjon, la situation a connu un nouvel épisode ce vendredi. Philippe Augier, Président du Conseil d'Administration du ...

Lire la suite
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite