... (© ScoopDyga)
En bref - 16.01.2021

Vincennes sous un manteau blanc

Les chutes de neige prévues en fin de matinée ce samedi ont bien impacté la région parisienne. Devant leur intensité, il a même fallu à Chantilly, où se courait aussi une réunion Premium au galop, interrompre provisoirement la réunion sur les coups de 13h30 entre la quatrième et la cinquième car la régularité des courses n'était plus assurée faute visibilité. A Vincennes, recouvert pour la première fois depuis le coup d'envoi du meeting d'hiver d'un manteau blanc, le travail des équipes des pistes a permis à la réunion de se dérouler dans les conditions les meilleures possibles vu la situation, la piste étant forcément lourde. "C'est spécial mais ça va", réagissait ainsi Yoann Lebourgeois au micro d'Equidia après avoir remporté la première course au sulky de French Way of Life (Vaillant Cash). Il chutera sans conséquence dans la troisième épreuve. Le professionnel a continué : "On n'a pas de problème de visibilité. Les chevaux font leurs courses. Évidemment, la piste est lourde."

Covid-19 : précisions pour les drivers-jockeys

Suite aux nouvelles directives prises par LeTROT concernant les drivers et les jockeys (lire notre édition de vendredi), il est rappelé que ceux-ci peuvent soit présenter un test quel qu’il soit négatif à la Covid-19, soit présenter un test sérologique positif permettant de conclure qu’ils ont un niveau d’anticorps satisfaisant. Dans le premier cas, le test est valable 10 jours. Dans le second cas, le test est valable 30 jours (il n'est donc pas alors nécessaire de présenter un test tous les 10 jours).
De plus, le questionnaire Covid-19 et le résultat négatif au test (qui doit être conservé par l'intéressé) sont à présenter avant le début de chaque réunion au secrétariat des hippodromes.

Prix de Saint-Flour à Vincennes : Caballo d'Aure fait des heureux

Coupe Inter-régionale des Amateurs, le Prix de Saint-Flour est revenu ce samedi à Vincennes à Caballo d'Aure (The Best Madrik), drivé par Ivan Jublot qui remporte ainsi sa deuxième victoire sur le mâchefer parisien. "C'est un beau cadeau que m'a fait Didier en me donnant ce cheval-là à courir ici", a commenté le lauréat. Didier, c'est Didier Gaudin, lui-même ancien amateur, titulaire d'un permis d'entraîner. Installé dans la région de Poitiers, c'est la première fois qu'il voit l'un de ses chevaux s'imposer à Vincennes. "C'est mon champion !, a confié ce dernier non sans avoir des trémolos dans la voix alors qu'il a récupéré ce cheval voilà quelques mois seulement. Il est un peu "pourri gâté" à la maison, il en profite même car il fait encore des bêtises mais je lui pardonne tout !"

A voir aussi :
...
Izoard Védaquais, un 3 ans toujours sans limites

Six sorties et six victoires. Izoard Védaquais (Bird Parker) est toujours invaincu au terme de son succès, en force et souplesse à la fois, dans le Prix de Gien (Gr.3). Pourtant le représentant de Philippe Allaire effectuait une ...

Lire la suite
...
Le meilleur Hédé Darling est de retour, un an après

Un an quasiment jour pour jour. Voilà le laps de temps qu'il faut remonter pour retrouver le dernier et précédent succès de Hédé Darling (Password), lauréat du Prix Caecila (Gr.3). C'était à Laval, le 13 juin 2020 ...

Lire la suite
...
Caïd Doré n'a peur de personne

Difficile de lui résister actuellement. Caïd Doré (Corot) signe ce vendredi à Nantes son troisième succès lors de ses quatre dernières sorties. Son entraîneur Bruno Marie était aux commandes comme c'est normalement le cas depuis ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite