... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 16.01.2021

Entre nouveau départ et retraite

Je suis aux anges ! Gagner ma 50ème à Vincennes avec cette jument, je ne pouvais pas rêver mieux !
Laura Planchenault

Laura Planchenault remporte sa 50ème victoire, synonyme de passage chez les professionnels dans ce Prix de Villedieu en selle sur Douchka Wind. Alors que la jument quitte la compétition sur cette victoire, elle aura marqué les années de la jeune femme comme apprentie.

Tout se mélange un peu sûrement dans la tête de Laura Planchenault, qui fêtera ses 20 ans en avril prochain, quand elle passe le poteau en tête. Évidemment, il y a de la joie de remporter cette 50ème victoire, surtout en selle sur sa jument de cœur, Douchka Wind (Timoko), celle avec laquelle elle a remporté sa première course à Vincennes il y a quelques semaines seulement comme une récompense à une saison 2020 où elle a terminé à la deuxième place du classement des Apprentis au monté. "Je suis aux anges ! Gagner ma 50ème à Vincennes avec cette jument, je ne pouvais pas rêver mieux ! C'est une vraie jument de cœur, réagit-elle à chaud. En sept associations, on a cinq fois et pris deux deuxièmes places." Cette victoire est d'autant plus émouvante qu'il s'agissait de la dernière course de Douchka Wind comme le confirme Thierry Duvaldestin, son entraîneur, joint au téléphone : "Son propriétaire vient la chercher demain matin pour l'emmener au haras. Je suis ravi qu'elle termine en beauté."
Le futur de Laura Planchenault fera donc sans "Douchka" et chez les pros. "Je vais repartir chez mon père à la fin du meeting et je vais prendre contact avec un agent pour pouvoir continuer à courir le plus possible, surtout les courses avec poids libre en province, car c'est impossible au même poids face aux pros", se projette la jeune femme.

D'où vient-elle ?

Douchka Wind court sous les couleurs de son éleveur, l'Ecurie du Haras des Quatre Vents. Elle est par le crack Timoko 1'09'' et Térentia, une fille de Kérido du Donjon 1'12'' qui ne s'est pas qualifiée, mais qui a sa naissance pour elle, en tant que soeur utérine du classique sous la selle Latinus 1'13'' m. (Dahir de Prélong), lauréat des Prix de Vincennes et des Centaures ou encore deuxième du "Président" et du "Cornulier". C'est là la descendance de l'exceptionnelle Gamélia 1'14'' (1972-Kerjacques), troisième mère de Térentia.

6e | PRIX DE VILLEDIEU
M - 2850 m - Course C - 58 000 €
DOUCHKA WIND 1'14"4
Timoko x Terentia (Kerido du Donjon)
Jockey : L. Planchenault - Entraîneur : T. Duvaldestin
Propriétaire : E. Haras Des Quatre Vents - Eleveur : E. Haras Des Quatre Vents
2e Disco des Molands 1'14"9
3e Coumba Kuky 1'15"8
4e : Desperado - 5e : Ciroco d'Auvillier - 6e : Baradja de Nesle
A voir aussi :
...
Vol de sulkys : un réseau démantelé

C'est une longue enquête qui a permis de démanteler un réseau, dont les commanditaires seraient basés en Italie avec des ramifications jusqu'à Malte, à l'origine de nombreux vols de sulkys - on parle d'une cinquantaine de vols, ...

Lire la suite
...
Vernissage Grif vainqueur en Suède, Bahia Quesnot 6ème

Groupe 2 international disputé ce samedi à Östersund, le Jämtlands Stora Pris (2140m) réunissait un lot de haut niveau. Bien que parti avec le numéro 9, l'Italien Vernissage Grif (Varenne) a remporté une victoire de prestige en venant à bout de ...

Lire la suite
...
Grande Copine en lever de rideau

La journée de Thierry Raffegeau avait bien débuté grâce au succès convaincant de Grande Copine (Royal Dream), son premier dans la spécialité du monté. Le chrono est excellent, 1'12''9 sur les 2850m de la ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite