... ©Scoopdyga
Résultat de course - 17.01.2021

Une nouvelle facette de Dreambreaker

Quand je suis passé à l'attaque, j'allais vite !
Jean-Yann Ricart

On pensait parfaitement connaître Dreambreaker. Mais le protégé de Jean-Michel Bazire nous a révélé une nouvelle facette de son talent : il sait performer au monté.

Ce succès, c'est aussi l'histoire d'une conviction. Celle de son pilote du jour, Jean-Yann Ricart, fidèle équipier de l'Écurie de Jean-Michel Bazire. Il nous a expliqué après la course : "J'ai toujours pensé que, déferré des quatre pieds au trot monté, il aurait une première chance." Confirmé ! Dreambreaker (Offshore Dream) réalise même un numéro en parvenant à résister aux deux ténors de la promotion Carly (2ème) et Caban Prior (3ème), auteur d'un très bon dernier kilomètre.
Arrivé chez nous au cours de la saison 2018, ce trotteur venu d'Allemagne avait assez vite pris ses marques et avait gagné cinq courses avant le 31 décembre de la même année, puis trois encore la saison suivante. Dans ses gains, il aura réussi en 2020 à gagner encore deux fois aux Sables-d'Olonne et au Mans. Que pouvait-il révéler de nouveau ? Ses aptitudes au trot monté donc comme le pressentait Jean-Yann Ricart. Pieds nus, il découvrait dans ce Groupe 3 des conditions parfaites pour ses aptitudes selon son cavalier : "J'ai toujours été très bien assis dessus alors que je courais à un niveau trop élevé ou ferré. Ici, sans ses fers, courte distance et piste plate, il avait tout pour que ça aille bien. En plus, j'ai pu bénéficier d'un super parcours et, lorsque je suis passé à l'attaque, j'allais vite. Ce sont des belles courses à gagner."
En faisant afficher 1'11''5, Dreambreaker signe le nouveau record de la course et même du parcours parisien des 2200 mètres de la petite piste, lors d'une journée propice aux excellents chronos.

D'où vient-il ?

Dreambreaker est un sujet allemand, d’origine franco-américaine. Son père est le double vainqueur du Prix d’Amérique, Offshore Dream, dont la grand-mère, Tableau, est elle-même américaine. Or, celle-ci est issue d’une propre sœur du champion standardbred Speedy Somolli, sur lequel Dreambreaker est consanguin (4x5x6), tout en étant inbred sur sa mère, Somolli (5x5x6x7). Un croisement étudié.

7e | PRIX AGRIFOURNITURES.FR (PRIX DJERID)
M - 2200 m - Groupe 3 - 90 000 €
DREAMBREAKER 1'11"5
Offshore Dream x Brooke Boko (Broadway Hall)
Jockey : J. Y. Ricart - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : S. Oberkracher - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Carly 1'11"7
3e Caban Prior 1'11"7
4e : Belle Louise Mabon - 5e : Brillant Madrik - 6e : Baron du Bourg - 7e : Accord Marjacq
A voir aussi :
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Fanal du Garden,
le pur droitier

Redoutable sur les pistes plates corde à droite, Fanal du Garden n'a pas manqué son objectif du jour en triomphant en force avec son mentor Laurent David à son sulky. Ce hongre de 6 ans est assurément à l'aube d'une belle saison estivale ...

Lire la suite
...
Hoyee et Franck Nivard :
une association de feu

En forme olympique depuis le début du mois de février, Franck Nivard a signé sa 28ème victoire de l'année en menant au succès une pouliche intéressante. Son nom : Hoyee. Cette fille de Charly du Noyer ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite