... © Studio Henri Durand
Résultat de course - 19.01.2021

Idéfix de Centule, le meilleur 3 ans de Tony Le Beller

On sait qu'il est très bon. En revanche, il n'est pas très malin.
Tony Le Beller

Disqualifié lors de ses trois premières sorties publiques, Idéfix de Centule a montré son vrai visage ce mardi. Dompté par Tony Le Beller, le fils de Very Nice Marceaux n'a pas eu à puiser dans ses réserves pour franchir le poteau d'arrivée en vainqueur.

Le bilan s'est avéré fructueux ce mercredi à Lyon-La Soie pour Tony Le Beller : deux partants en tant qu'entraîneur/driver et deux deux victoires. Après un succès courageux de son élève Hacienda de Blary (Quaro) dans le sixième rendez-vous, le professionnel normand a remis le couvert une heure plus tard avec un poulain assurément doué mais compliqué comme le souligne le principal intéressé sur Equidia racing : « C'est un poulain dont on ne peut pas trop prévoir les réactions. Il faut donc rester vigilant quand on est à son sulky, il n'est pas toujours sympa. On sait qu'il est très bon, en revanche, il n'est pas très malin. »
Qualifié avec brio à Caen au mois de juin de ses 2 ans, Idéfix de Centule (Very Nice Marceaux) avait montré des moyens malgré ses incartades depuis le début de sa jeune carrière mais présentait aussi un bilan radical : trois disqualifications en autant de sorties. Si son mental suit, ce beau poulain alezan est à l'aube d'une belle carrière. Vu son potentiel, il pourra retenter sa chance à Vincennes, pourquoi pas d'ici la fin du meeting d'hiver. Depuis un peu plus d'un an, Tony Le Beller soigne encore un peu plus ses statistiques sur l'hippodrome de Lyon-La Soie. Lors de ses onze dernières courses, il s'est imposé à six reprises et est monté sur le podium trois autres fois.

Les débuts satisfaisants d'Isis du Corta
Fille de Django Riff et Tornade du Corta (une fille de la championne Reine du Corta), Isis du Corta débute de bonne manière avec Mathieu Mottier en se classant deuxième derrière l'intouchable vainqueur.

D'où vient-il ?

Fils de Mélody d'Ecajeul (127 210 €), Idéfix de Centule est un frère utérin de Blason d'Ecajeul (137 350 €). Sa grand-mère, Circe d'Ecajeul (162 236 €), a donné naissance à l'excellent Narval d'Ecajeul (389 576 € - 16 victoires en France), entraîné par Jean-Michel Bazire pour la grande majorité de sa carrière.

7e | PRIX PARC DE MILLEVACHES EN LIMOUSIN
Att - 2050 m - Course F - 13 000 €
IDEFIX DE CENTULE 1'17"5
Very Nice Marceaux x Melody d'Ecajeul (Defi d'Aunou)
Driver : T. Le Beller - Entraîneur : T. Le Beller
Propriétaire : E. T. Le Beller - Eleveur : Y. Fournier
2e Isis du Corta 1'18"1
3e Iseult de Bellou 1'19"
4e : Irlande du Nord - 5e : Idefix du Verne - 6e : Irissary - 7e : Ironie du Loisir
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite