Résultat de course - 20.01.2021

Eight, l'épanouissement qui n'en finit pas

Il a fait le trou au bon moment pour gagner d'un boulevard. Mais, en fait, Eight n'aurait sans doute pas eu besoin de cette bonne inspiration de son pilote Robin Bouvier pour s'imposer.

Malgré sa place extérieure derrière l'autostart, c'est le favori Falco Sacha (Réal de Lou) qui a produit le meilleur départ pour s'installer immédiatement en tête. Puis, par le jeu des relais, le partenaire de Pierre Abrivard s'est retrouvé en proie à l'emprise du peloton, comme pris dans une nasse. D'abord derrière ce leader puis dégagé de la corde, Eight (Kool du Caux) a mis à profit la situation. Robin Bouvier a en effet demandé très tôt à son cheval de lancer les hostilités. Dès la marque du dernier kilomètre pour être précis. Il a encore accéléré dans le dernier tournant pour faire le trou avec le peloton et n'a jamais été inquiété dans le final. C'est bien Falco Sacha qui s'est extirpé de la masse commune pour s'emparer de la deuxième place. Au micro d'Equidia, Robin Bouvier pouvait savourer : « C'est très plaisant aujourd'hui. Il m'a vraiment plu. Il était concentré, dans son truc. On a eu un super parcours. Gagner aussi comme cela avec des chevaux faciles, c'est évidemment un pur plaisir. Il était en forme mais il y avait quand même des "F". On n'avait pas trop fait de plans. Ce n'était pas si facile que cela avant le coup sur le papier. Mais, en fait, cela a été une balade de santé. »

Une association qui affiche plus de 50 % de réussite
Il s'agit du quatrième succès du couple Robin Bouvier/Eight en sept associations. Le 7 ans entraîné par Victoriane-Marie Goetz en est à cinq victoires lors de ses six dernières sorties. Voilà un élément incontestablement en plein épanouissement dont les limites actuelles semblent bien difficiles à cerner.
Du côté de Robin Bouvier, 21 ans, le compteur continue aussi à monter. Il en est dorénavant à 47. Le jeune homme a ajouté sur Equidia : « Cela fait un peu plus d'un an que je travaille chez mon frère Charles. C'est super. On s'entend très bien et on a plus de réussite qu'avant. Tout va dans le bon sens et il faut que tout continue comme cela. »

D'où vient-il ?

Co-élevé par Christian Coppola et Michaël Ruault, Eight est le meilleur produit, et de loin, de Référence. Cette fille de la "Levesque" Kosette (135 905 €), auteure de Tenareze (161 030 €). La lignée maternelle nous ramène à l'historique Roquépine, la cinquième mère de Eight.

3e | PRIX DE PONT DU CASSE
Att - 2575 m - Course E - 18 000 €
EIGHT 1'14"2
Acheté aux ventes Arqana Trot 16 000 € par COPPOLA Christian
Kool du Caux x Reference (Jain de Beval)
Driver : R. Bouvier - Entraîneur : V. M. Goetz
Propriétaire : Th. Beauchene - Eleveur : Ch. Coppola
2e Falco Sacha 1'14"8 Real de Lou x Nostalgique Sacha
3e Ekir de Mai 1'14"9 So Lovely Girl x Up To Date
4e : Derby Speed - 5e : Eddy du Loisir - 6e : Elixir du Gilet - 7e : Ecusson du Corta
Bijou du Bignon 1'14''0 Rainbow Runner 1'14''1
Kool du Caux 1'09''8 Dany Kov
Venus de La Bonde James Pile 1'17''8
EIGHT Ines de La Noe
Jain de Beval 1'13''6 Coktail Jet 1'11''2
Reference 1'15''9 Touta 1'15''3
Kosette 1'14''7 Capriccio 1'12''3
Tarentelle 1'19''3

La belle réussite des frères Bouvier

Installé en 2019 entraîneur, Charles Bouvier est le frère aîné de Robin [photo ci-contre] et son employeur. Les deux hommes travaillent sur l'ex site de Benjamin Goetz dans le Sud-Ouest, à Montpouillon exactement. « Tout se passe parfaitement bien entre nous et nous disposons de très belles infrastructures, avec ligne droite et différentes pistes, nous a appris Charles, 27 ans, par téléphone. Nous avons en charge une dizaine de chevaux auxquels on peut ajouter quelques jeunes. L'effectif est en forme. » En 2020, Charles Bouvier a signé neuf victoires.

A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite