... ©Scoopdyga
Actualité - 21.01.2021

Spécial Cornulier : portraits de Flamme, Dynamite et Jerry

Tout se passe encore mieux que sur le plan !
Jonathan Groizeau

On connaît à présent la liste des 18 concurrents prêts à s’aligner au départ dimanche du Prix de Cornulier (voir en page 4). Les neuf chevaux présentés dans nos colonnes depuis lundi seront bien présents et nous continuons notre série avec trois nouveaux portraits, ceux de Flamme du Goutier, Dynamite Marceaux et Jerry Mom. Leurs points communs ? Tous trois ont gagné dans les deux spécialités mais aussi, et surtout, ce sont trois produits de Ready Cash.

Ses exploits et records ne sont plus comptabilisables. Ou presque en tout cas. Le plus retentissant en date n'est pas si éloigné que cela. C'était à la fin de l'été dernier, quand à l'arrivée du Critérium des 5 Ans Face Time Bourbon l'emportait avec maestria devant Feliciano et Flamme du Goutier. Soit un podium 100 % Ready Cash !
Il s'agissait alors du premier galon classique de la jument de bonne famille (voir en page suivante) Flamme du Goutier, laquelle confirmera brillamment deux semaines plus tard en remportant le Prix de Normandie, cette fois sous la selle.
Dynamite Marceaux avait elle aussi participé au Prix de Normandie de sa promotion, dont elle avait pris la 4ème place. Il s'agit à date de sa seule citation au niveau Gr.1 mais la protégée de Jonathan Groizeau a elle aussi un pedigree de haute tenue et ses performances depuis six mois lui ont ouvert les portes de la plus grande course montée de l'année. Notre troisième sujet du jour, Jerry Mom, a quant à lui le poids de la succession sur ses épaules. Il n'est autre que le propre frère d'un vainqueur de Cornulier : Traders ! Alors si papa y est pour beaucoup, nous verrons que les mamans peuvent aussi être fières de leurs œuvres.

Les vainqueurs de Gr.1 monté pour Ready Cash l'étalon
Bird Parker (Saint-Léger des Trotteurs et Prix de Vincennes)
Traders (Prix de Cornulier et Prix de l'Ile-de-France)
Feeling Cash (Prix des Élites)
Flamme du Goutier (Prix de Normandie)

FLAMME DU GOUTIER

F. 6 ANS
Ready Cash et Utopie du Goutier (Kaisy Dream)
Propriétaire : Écurie Saint-Martin
Entraîneur : Thierry Duvaldestin
Éleveur : SCEA des Bissons
Records : 1'10''6 m (2200m GP Vincennes) - 1'11''3a (2100mA GP Vincennes)
31 courses : 12 victoires - 5 places - 365 570€

Son CV
C'est du 4 étoiles. Comme on le disait, Flamme du Goutier peut donc se targuer d'avoir obtenus des références classiques dans les deux spécialités, attelé et monté, dans cet ordre. Avec 31 courses à son actif, elle présente la carrière la plus allégée après sa cadette Gladys des Plaines (28 courses). Une carrière tout en progression pour arriver à un paroxysme à l'été de ses 5 ans, directement au plus haut niveau sans être passée par le cursus semi-classique. Ses deux succès hivernaux ont été enregistrés à l'attelé dans les Prix Constant Hervieu (Gr.3) et de Lillle (en 1'11''3 son nouveau record dans la spécialité). Thierry Duvaldestin ayant alors commenté sa stratégie ainsi : "On ne veut pas trop la courir au trot monté pour la préserver. Pour le moment, sa préparation est optimale mais on est encore loin de l’objectif dans lequel on ne sera pas tout seul !" Flamme du Goutier présente d'ailleurs la particularité de n'avoir couru que deux fois sous la selle : pour un succès dans le Prix de Normandie et une 2ème place dans le Prix des Élites de Feeling Cash, en 1'10''6 (sur 2200m).

Son pedigree
Propriété de son éleveur, Jean Cottin (Écurie Saint-Martin), Flamme du Goutier est une fille de Ready Cash donc et de la semi-classique Utopie du Goutier (156.700 €), placée des Groupes II Prix Paul Leguerney et Ariste Hémard. La polyvalence affichée par Flamme du Goutier se retrouve chez le trois quarts frère de sa mère, le classique Quido du Goutier 1'12'' (Extreme Dream), 2ème du Critérium des Jeunes et du Prix de l’Étoile mais aussi triple lauréat semi-classique au monté. On compte dans la fratrie deux autres gagnants, Eros du Goutier 1'17'' (Prodigious) et Galiléo du Goutier 1'15'' (Bold Eagle) et Flamme du Goutier a un propre frère : Jazz du Goutier.

Son entourage
Flamme du Goutier porte le label de l'Ornais Jean Cottin, l'homme de la Écurie Saint-Martin (pour les courses) et du Haras des Bissons (côté élevage). Après son succès dans le Prix de Normandie, Gérard Patin qui gère l'élevage nous avait dit : "Voir une jument née au Haras et représentant ses couleurs gagner un Classique, c'est une grande joie. Jean Cottin élève depuis plus de vingt ans. C'est une 100 % Goutier : élevage et casaque !" Avec Thierry Duvaldestin, Jean Cottin avait connu également de beaux succès grâce à Quido du Goutier notamment. Affichant un palmarès de plus de 150 succès dans les courses de Groupe, dont plusieurs fois le Prix d'Amérique, Thierry Duvaldestin n'a en revanche pas encore gagné de Prix de Cornulier.

JERRY MOM

M. 8 ans
Ready Cash et Graziella (Giant Cat)
Propriétaire : JPB Horses
Entraîneur : Luc Roelens
Éleveur : Alain Roussel
Record : 1'12''9m (2850m PP Vincennes) - 1'11''a (2100mA Vincennes)
61 courses : 15 victoires - 13 places

Son CV
Son appartenance au stud-book belge ne lui a pas permis par définition de participer aux courses de sélection françaises dans son jeune âge. Sa 5ème place dans le Championnat Européen des 3 Ans fut d'ailleurs sa première performance française. C'est au monté qu'il a ouvert son palmarès tricolore (Prix Beaumanoir 2017) quelques mois avant que son frère Traders ne remporte lui son Prix de Cornulier. Ses cinq autres succès en France ont tous été enregistrés au trot attelé (dont un Gr.3, le Prix du Perreux 2019).

Son pedigree
Sa capacité à aller sous la selle, on peut la retrouver côté maternel, à travers Firstly, le père de Pussy Cat, elle-même mère de Giant Cat, le père de Graziella. Côté paternel, on peut l’expliquer également par la présence de Képi Vert (Chambon P/Kerjacques), l’auteur de Tékiflore, mère d’Indy de Vive, le père de Ready Cash. On notera encore dans le pedigree de Jerry Mom, un inbreed 5x4 sur Dent Blanche, fille de Seddouk, frère utérin de Kerjacques, cité ci-dessous.

Son entourage
Son propriétaire Jean-Pierre Beuselinck s'est montré particulièrement actif sur le marché des investissements ces dernières années et notamment en achetant Jerry Mom en 2018. Les connexions belges sont complétées par l'entraîneur Luc Roelens qui gère la carrière du cheval depuis l'hiver 2018-2019.


DYNAMITE MARCEAUX

F. 8 ans
Ready Cash et Nariane Marceaux (And Arifant)
Propriétaire : Jonathan Groizeau
Entraîneur : Jonathan Groizeau
Éleveur : Indivision Brun
Record : 1'12''2m (2450m Caen)
59 courses : 11 victoires - 9 places

Son CV
Sa participation s'est jouée à très peu de choses et il aura fallu attendre les derniers forfaits pour être assuré d'être en lice dimanche. Jonathan Groizeau, son entraîneur, nous a dit : "En finissant 4ème dans le Prix du Calvados, on était les premiers perdants et j’avais peur d’avoir fait une bêtise en ne déferrant pas pour assurer la qualification. Finalement, on est bien là et la jument est au top. On a pris grand soin de ses pieds et elle pourra être déferrée dimanche avec le plein effet escompté." Cela fera onze mois que Dynamite Marceaux n'aura pas été déferrée. Même cet été, quand elle établissait le nouveau record monté absolu d'Enghien dans le Prix de Londres. C'est son fait d'armes avec sa 4ème place dans le Prix de Normandie 2018. En plein boum depuis plusieurs mois, elle forme avec Christopher Corbineau un duo qui s'entend à merveille.

Son pedigree
Issue comme son nom l'indique de l'élevage Brun, Dynamite Marceaux avait été acquise 13 000 € aux ventes du Prix d'Amérique Arqana Trot 2016 en pensant avant tout à sa carrière de poulinière. Fille de Ready Cash, elle a pour grand-mère Ariane de Brion, laquelle est à l'origine de Fortuna Fant, Hello Fortuna mais aussi et surtout (étant donné son actualité en qualité d'étalon) Very Nice Marceaux. Ses cadettes n'ont cessé de confirmer la qualité de la fratrie : elles sont toutes gagnantes et Fly With Us (propre sœur) est multiple lauréate semi-classique.

Son entourage
Entraîneur et propriétaire de Dynamite Marceaux, Jonathan Groizeau est installé en Vendée depuis l'été 2010. Il compte à ce jour 69 succès en qualité d'entraîneur et Dynamite Marceaux s'apparente déjà à la jument d'une vie. Il est à la tête d'un effectif réduit : 7 trotteurs référencés auxquels il faut ajouter les jeunes.

A voir aussi :
...
Coucou J'Arrive fait vibrer David Travert

Belle émotion à l'arrivée du Quinté de vendredi soir à Vincennes. Coucou J'Arrive (Nahar de Béval) a surgi pour finir et décrocher la plus belle victoire de sa carrière, à 9 ans. Même constat pour son propriétaire-entraîneur ...

Lire la suite
...
Une journée de poids

Avec deux Groupes 1, cette journée dominicale, dénommée la journée de l'Étrier, va distribuer au total 752 000€ d'allocations ! Avec ses 200 000€, le Prix de Normandie va jouer un rôle dans le classement des meilleurs étalons pères ...

Lire la suite
...
En mode Coupe d'Europe

Si l'élite a ses rendez-vous nationaux prochainement, on pense notamment aux Derby italien (dont les dernières batteries qualificatives se sont courues ce samedi) et suédois, de très bons éléments européens seront aux prises dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite