... ©Aprh
Résultat de course - 21.01.2021

Good Friday, le jeudi c'est bon aussi

Corde à droite, c'est un top cheval. A Caen, vous pouvez prendre un abonnement !
Gabriele Gelormini

Frère utérin de Draft Life, Good Friday a rapidement montré un gros potentiel à l'âge de 3 ans. Plus performant corde à droite, le protégé de Sébastien Guarato a su venir à bout de Goéland d'Haufor dans la course événement de ce jeudi.

Suite à une troisième victoire consécutive à l'été de ses 3 ans, Good Friday avait déjà prouvé son talent. "À mon avis, c'est un poulain de groupe", estimait Gabriele Gelomrini en juillet 2019 après un succès à Cabourg. Le fils de Maflymède est passé sous la responsabilité de Sébastien Guarato depuis l'automne dernier. Moins à l'aise corde à gauche, il a fallu que son entourage l'équipe d'une murphy pour l'aider. "Lors de sa dernière course, cela ne pouvait pas aller car je suis rentré en piste à trente secondes du départ. Il y avait un problème avec son mors. On avait dû tout faire en catastrophe. Or, c'est un cheval qu'il faut bien échauffer. J'étais énervé car il était parfait au heat. Il n'aurait peut-être pas gagné mais il aurait fait une très belle course. Corde à droite, c'est un top cheval. Il est peu chargé en gains. Je ne sais pas ce que Sébastien (Guarato) va décider pour la suite de son meeting. À mon avis, il va avoir un très beau programme corde à droite au printemps. À Caen, vous pouvez prendre un abonnement !" Avec un peu plus de 128 000 € de gains, ce fils de Village Mystic n'a donc pas fini de faire parler de lui. Deuxième de ce Quinté+, Goéland d'Haufor (Voltigeur de Myrt) est passé tout près d'une quatrième victoire depuis le début du meeting. Le protégé de Christian Bigeon a réalisé une performance de choix en ayant longtemps dû trotter à l'extérieur du grand animateur Gaudéo (Tsar de Tonnerre).

D'où vient-il ?

Good Friday est remarquablement né, puisqu'il n'est autre que le frère utérin, par Village Mystic 1'11'', de l'excellente Draft Life 1'10'' a.-m. (Ubriaco), millionnaire, lauréate des Prix du Président de la République et des Centaures, deuxième du "Cornulier" et, à l'attelage, du Critérium des 4 Ans et du Critérium Continental. Il est aussi le propre frère d'Estero 1'12'' (130.060 €). C'est là l'élevage de Louis Baudron et de son oncle, Jean-Philippe Dubois, autour de la production de Maflymède 1'12'' (Ganymède), gagnante de cinq courses et de plus de 200.000 €, dont les échantillons les plus récents sont High Power, un propre frère de Good Friday, venant de débuter, disqualifié, avant-hier, à Argentan, Illimited Dream et Just Life, un propre frère et une propre soeur de Draft Life, suivis de Key Lady, une pouliche yearling par Prodigious. Good Friday a été acheté par son actuel propriétaire, dans le cadre de la vente du Haras des Rouges-Terres, en 2018, pour 190.000 €.

1ère | PRIX JEAN-PIERRE REYNALDO
Att - 2700 m - Course B - 44 000 €
GOOD FRIDAY 1'13"5
Village Mystic x Maflymede (Ganymede)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : . Jpb Horses - Eleveur : E. L. Baudron
2e Goeland d'Haufor 1'13"5
3e Gege Baroque 1'13"5
4e : Gamay de l'Iton - 5e : Galileo Bello - 6e : Gribouille - 7e : Giant Chief
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite