... ©Scoopdyga
Résultat de course - 21.01.2021

Carioca, toujours dans le bon tempo

Il avait un problème à un pied dans sa jeunesse. On a bien fait de ne pas baisser les bras.
Camille Levesque

Après avoir fait un joli cadeau de Noël à sa propriétaire Camille Levesque en s'imposant le 25 décembre à Vincennes, Carioca double la mise au cours de ce meeting. Âgé de 9 ans, ce fils de Jag de Bellouet est au sommet de son art.

Comme bon nombre de rejetons de Jag de Bellouet, ce n'est pas en début de carrière que Carioca a fait des prouesses en piste. S'il a réussi à triompher en province à l'âge de 3, 4, 5 et 6 ans, l'élève de Thomas Levesque aura dû attendre la fin de son année de 8 ans pour trouver son jour sur la cendrée parisienne. Carioca a du mérite car tout n' a pas été facile pour lui, comme le confie Camille Levesque : "Il n'a pas été épargné par les ennuis de santé dans sa carrière. Il avait un problème à un pied dans sa jeunesse. Notre vétérinaire l'avait condamné. On a bien fait de ne pas baisser les bras." Cheval complet, aussi à l'aise sur les courtes distances que les parcours de longue haleine, Carioca signe une deuxième victoire consécutive, chose peu évidente dans les courses pour vieux chevaux où le parcours est toujours déterminant. "Je suis vraiment contente de mon cheval. Il y a eu beaucoup de rythme dans la course. Il aime bien finir sur les autres. Désormais, on peut le déferrer des quatre pieds à chaque fois. C'est vraiment un plus. Le lot était de meilleure qualité que la dernière fois mais il a prouvé qu'il avait le niveau. Il vieillit très bien. Avec cette victoire, il va trouver un très bon engagement le 30 janvier dans une course pour 9 et 10 ans sur 2700m., ce qui n'est pas un problème pour lui", conclut la jeune maman. Le rendez-vous est donc pris pour ce hongre de 9 ans qui n'a pas fini de faire plaisir à la fille de Pierre Levesque.

D'où vient-il ?

Carioca est un élève de Pierre Levesque, qui le doit à Jag de Bellouet 1'09'' et à Quantas 1'18'' (Coktail Jet), laquelle signa trois victoires provinciales. Le croisement de Jag de Bellouet avec Izura 1'16'' (1996-Jiosco), la mère de Quantas, avait déjà donné Ramona 1'13'' a.-m. (sept victoires et 194.290 €). Ainsi s'avère-t-il probant. Carioca a un frère cadet, Gatsby 1'13'' (Opium), qui "trotte", ayant près de 45.000 € de gains. En 2020, Quantas était suitée de Kantas Filly, une fille de l'étalon maison Dexter Fromentro. La souche est, à la fois, classique, prestigieuse et frappée du sceau Levesque, dans la mesure où elle remonte à la merveille jument d'Henri Levesque, Roquépine 1'15'' (1961-Atus II), en position, en l'espèce, de cinquième mère.

5e | PRIX D'ERBRAY
Att - 2100 m - Course D - 51 000 €
CARIOCA 1'11"6
Jag de Bellouet x Quantas (Coktail Jet)
Driver : T. Levesque - Entraîneur : P. Levesque
Propriétaire : C. Levesque - Eleveur : E. P. Levesque
2e Comte des Tithais 1'11"7
3e Say That Again 1'12"1
4e : Berenice du Loisir - 4e : Cronos d'Hameline - 6e : Charmante Fierte - 7e : Caviar du Vivier
A voir aussi :
...
Éric Raffin
pour clore le meeting en beauté

Éric Raffin sera incontestablement l'homme du jour demain à l'occasion de la réunion du clôture du meeting d'hiver de Vincennes. Il sera de nouveau associé à Face Time Bourbon mais c'est loin d'être tout. Il pilotera aussi Hallix avec ...

Lire la suite
...
Votez pous vos champions jusqu'à dimanche

Les 24H au Trot Awards 2021 sont ouverts jusqu'à dimanche soir minuit. Encore deux jours pour élire les acteurs, chevaux comme hommes et femmes, mais aussi de désigner les moments les plus forts du meeting. Six catégories sont proposé...

Lire la suite
...
Le PMU diminue le plancher
du rapport simple placé à 1,05

Jamais le PMU n'avait produit un rapport inférieur à 1,1 (soit un gain net de 10 % de la mise). Il vient d'annoncer qu'il va baisser ce plancher minimum à 1,05, à partir du 31 mars. C'est la conséquence d'une série de gros enjeux enregistré...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite