... ©Aprh
Résultat de course - 24.01.2021

Hussard du Landret toujours sur le toit

Il est juste en dessous des meilleurs de la génération à l'attelage
Benoît Robin

Après un succès sur les 2700m au même niveau Groupe 3, Hussard du Landret double la mise dans ce Prix Bellino II disputé lui sur 2100m avec départ à l'autostart.

C'est aujourd'hui son troisième succès à ce niveau de compétition, en l'espace de cinq mois. La valeur de ce fils de Bird Parker est donc très bien établie. Il évolue juste en dessous des meilleurs éléments de sa promotion de 2017 comme le prouvent aussi ses tentatives dans les semi-classiques (5ème, 6ème et 7ème) et au niveau Groupe 1 (6ème du Prix Albert Viel). Mais rien ne dit que ses prestations appliquées et régulières comme celle d'aujourd'hui ne lui permettront pas un jour de passer un cran au-dessus.
D'autant que son entraîneur-driver Benoît Robin connait parfaitement Hussard du Landret et le gère avec minutie. Il nous a déclaré après course : "Je suis vraiment satisfait de mon poulain. J'ai eu un bon parcours et il a vraiment très bien accéléré pour finir. Il a réussi à gagner nos deux courses fermées qui étaient à sa disposition. Maintenant on n'aura plu trop d'autre choix que de retourner avec les bons. Finalement, sa course au monté, même si le résultat n'était pas à la hauteur de nos espérances, lui a sûrement fait le plus grand bien et aura permis de l'endurcir et de le réveiller !"
Hussard du Landret domine avec assurance Huwaga (Ready Cash) qui était passée en tête dans la montée et Helboy d'Alesa (Rodrigo Jet), bon trosième et certainement à revoir à son avantage sur plus long.

D'où vient-il ?

Hussard du Landret est le deuxième produit, en même temps que le premier vainqueur, de sa mère, l'inédite Anakine du Bellay (Look de Star). Celle-ci a eu, depuis lors, Idole du Landret, une fille d'Insert Gédé, encore à qualifier, et Joyeux du Landret, un actuel yearling mâle par Bon Copain. C'est un grand "papier" historique, remontant à la matrone Ralène (1961-Carioca II), la cinquième mère, génitrice des trois classiques, par Quasipyl, que furent Fondon 1'19'' (Prix d'Essai et des Centaures, Saint-Léger des Trotteurs, deuxième du Prix de Vincennes), Gazon 1'17'' ("Président", "Centaures", deuxième du "Cornulier", ainsi que des Prix de Vincennes et des Elites) et Kaolino 1'17'' (deuxième du Critérium Continental).Fakir du Vivier est doublement présent (3x5) dans le pedigree.

3e | PRIX BELLINO II
Att - 2100 m - Groupe 3 - 80 000 €
HUSSARD DU LANDRET 1'13"9
Bird Parker x Anakine du Bellay (Look de Star)
Driver : B. Robin - Entraîneur : B. Robin
Propriétaire : B. Robin - Eleveur : J. J. Daniel
2e Huwaga 1'13"9
3e Helboy d'Alesa 1'14"1
4e : Hermine Girl - 5e : Hamilton Renka - 6e : Hidalgo des Noes
A voir aussi :
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Ils seront 15
à la conquête de Paris

Le dernier volet hivernal des Ultimate Finals des Prix d’Amérique Races ZEturf se courra à quinze dimanche. Des seize engagés de mercredi, seul Jerry Mom a quitté la liste définitive. Hormis Face Time Bourbon, le Groupe 1 sur ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite