... ©ScoopDyga
Résultat de course - 24.08.2020

A Vincennes aussi pour Pierre Belloche

C’est une jument qui continue de progresser.
Denis Belloche

Avec quatorze succès depuis le 1er juillet, l'écurie de Pierre Belloche fait partie des structures les plus efficaces de l'été. En s'imposant avec Fortuna Mesloise à Vincennes, il profite de sa forme du moment et brise un écart parisien qui englobe toute l'année 2020.

Pierre Belloche comme entraîneur en 2020
1 victoire à Vincennes
14 succès depuis le 1er juillet
25 titres depuis le 1er janvier

Il faut remonter au 27 décembre 2019 pour retrouver le dernier titre de Pierre Belloche à Vincennes. C'était avec Fluo Meslois. Depuis l'entraîneur ornais avait fait "chou blanc" en trente-six tentatives parisiennes. Une statistique inhabituelle pour un professionnel qui avait enregistré neuf succès sur le plateau de Gravelle l'an dernier. Récente lauréate à Cabourg, Fortuna Mesloise (Ganymède) a confirmé la forme du moment de l'écurie et apporté le 25e succès de l'année aux "Meslois".
Propriétaire de l’écurie Bois Doufray avec son fils Pierre, Denis Belloche était ravi du succès de leur représentante : « La journée avait mal commencé avec la contre-performance d’Eagle Meslois dans le Quinté . Le cheval n’était pas motivé en tête aujourd’hui. On aurait dû lui mettre le bonnet fermé. Il faut le reprendre la prochaine fois. En revanche, nous ne sommes pas surpris de voir gagner Fortuna Mesloise aussi facilement. Pierre m’a dit qu’il a dû assurer le dernier tournant. Ses œillères n’ont pas été descendues, cela confirme qu’elle n’a pas eu besoin de donner son maximum pour s’imposer. Elle est parfaite en ce moment. La dernière fois, elle avait déjà fait une très bonne valeur à Cabourg dans un magnifique chrono. Lorsqu’elle faisait des fautes, c’était parce qu’elle était souffreteuse. C’est une jument qui continue de progresser. A Angers, le mois dernier, elle aurait terminé à coup sûr deuxième mais son driver a été beaucoup trop chaud dans la phase finale. Si elle encaisse bien cette sortie, elle va continuer de courir. »

D'où vient-elle ?

Elevée par Denis Belloche, Fortuna Mesloise est issue de Ganymède et Saga Mesloise. Cette génitrice a produit huit poulains et pouliches. L’ensemble d’entre eux se sont qualifiés. Les plus riches se nomment Bahia Mesloise (109 920 €) et Danube Meslois (117 460 €).

8e | PRIX DE BASTIA
Att - 2100 m - Course D - 32 000 €
FORTUNA MESLOISE 1'12"1
Ganymede x Saga Mesloise (Love You)
Driver : P. Belloche - Entraîneur : P. Belloche
Propriétaire : E. Bois Doufray - Eleveur : E. Bois Doufray
2e Favorite 1'12"4
3e Farah des Caux 1'12"5
4e : Felina - 5e : Falling Stars - 6e : Flaca - 7e : Fleur Fatale
ET LE FAVORI ? FERIA DE L'ITON - DA
A voir aussi :
...
Héraut d'Armes,
un potentiel à façonner

Invaincu en trois courses en 2020 avant de faire une rentrée discrète il y a deux semaines, Héraut d'Armes ouvre son palmarès parisien dans ce Prix de Lauzun. Le chrono est très prometteur (1'14''1 sur 2850...

Lire la suite
...
Hemma de Brikvil révèle
Reinier Feelders

Déjà lauréate précédemment à La Capelle et à Mauquenchy, Hemma de Brikvil triple la mise en remportant le Prix de Gavray, synonyme de première victoire parisienne pour elle mais aussi pour son entraîneur Reinier Feelders. Faisons ...

Lire la suite
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite