... © Aprh
Résultat de course - 25.01.2021

Garou du Chêne, l'année 2021 lui va si bien

Il n’est pas loin d’avoir le même moteur que Fado.
Julien Le Mer

Enchaînant les accessits en début de meeting, Garou du Chêne signe une deuxième victoire consécutive dans le Prix d’Evran et demeure invaincu cette année. « Un très bon cheval » selon Julien Le Mer mais un élément à la santé fragile que le professionnel veille à préserver.

Courir à bon escient. Voici le credo adopté par Julien Le Mer pour son pensionnaire Garou du Chêne (Un Charme Fou). Irréprochable depuis le début de l’hiver, le fils d’Un Charme Fou signe ce lundi un deuxième succès consécutif, prouvant que les vœux de réussite de son entourage pour 2021 ont trouvé une concrétisation immédiate en sa personne. Pour l’entraîneur particulier de Claude Guedj, c’est une troisième victoire depuis le début de l’année, la deuxième avec cet élément. « C’est un très bon cheval, qui a un moteur énorme. Je ne le cours pas beaucoup parce qu’il est fragile au niveau des jambes. Il est un peu comme son père était, avec des petits soucis aux genoux. Mais on fait attention, et il nous le rend bien », précise Julien Le Mer. Voilà donc un trotteur qui devrait continuer à progresser et à monter en catégorie lors de ses prochaines courses. « C’est un cheval qu’on pourrait, peut-être, voir dans les Groupes ouverts aux hongres à l’avenir », ajoute l’entraîneur.
Et au lendemain du Prix de Cornulier, impossible de ne pas tenter la comparaison avec le champion de l’écurie, Fado du Chêne (Singalo), même si ce dernier n’a pas produit la performance attendue ce dimanche : « Je pense qu’on peut faire une comparaison au niveau du moteur. Il n’est pas loin d’avoir le même moteur que « Fado ». Mais « Fado », ça reste un extraterrestre. » Voilà qui est dit.
Deuxième, Gain Ultime (Booster Winner) poursuit de son côté sa collection de premiers accessits. Il en est maintenant à trois consécutifs.

D'où vient-il ?

Vingt-quatre heures après le succès au niveau semi-classique d’Helitlopet (Prix Camille de Wazières), c’est un nouveau succès pour un trotteur monté à l’actif de l’étalon Un Charme Fou, dont Garou du Chêne est un représentant de la première année de production. Sa mère Alisa du Chêne a les aptitudes au trot monté dans ses gènes puisque fille du champion Podosis (Prix de Cornulier) et reproducteur de haut niveau. Garou du Chêne est le deuxième produit de sa mère. Pia Saint Latuin et Nazla Valière sont les deux éléments les plus riches de cette branche maternelle.

4e | PRIX D'EVRAN
M - 2850 m - Course B - 44 000 €
GAROU DU CHENE 1'14"
Un Charme Fou x Alisa du Chene (Podosis)
Jockey : P. Ph. Ploquin - Entraîneur : J. le Mer
Propriétaire : Cl. Guedj - Eleveur : Cl. Guedj
2e Gain Ultime 1'14"2 Booster Winner x Vista Winner
3e Gef de Play 1'14"2 Gazouillis x Paradise Island
4e : Go Go Gigi - 5e : Gina de Tilou - 6e : Greta du Chatelet - 7e : Girlikova
A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite