... © Aprh
Résultat de course - 25.01.2021

Pour Hinaya de Simm, les planètes étaient bien alignées

Quand elle arrive à s’économiser un peu pendant le parcours, elle a un superbe moteur.
Matthieu Abrivard

Souvent fautive, Hinaya de Simm s'est montrée sage ce lundi et a fait sien le Prix d’Argences, course réservée à des femelles de 4 ans. La pensionnaire de Matthieu Abrivard renoue avec la victoire, qui la fuyait depuis août dernier.

En dix-huit tentatives avant ce lundi, Hinaya de Simm (Boccador de Simm) avait été sanctionnée pour ses allures à onze reprises. Pouliche compliquée, elle est cependant pétrie de qualité et l’a montré cette fois en bouclant son parcours au trot du départ à l’arrivée. Disqualifiée en dernier lieu pour son premier essai « D4 », elle a bénéficié, selon son entraîneur, d’un engagement idéal pour signer son deuxième succès parisien. « Le départ lancé, à l’autostart, l’a vraiment aidée, débriefe Matthieu Abrivard, visiblement satisfait de la performance de sa protégée. Le fait qu’on s’élance sur une descente, avec le déferrage, il y avait pas mal de choses qui ont fait qu’aujourd’hui, ça pouvait être son jour. » Sage, elle a en effet signé, facilement, la troisième victoire de sa carrière. « Elle n’a pas trop tiré en plus, constate son driver. Quand elle arrive à s’économiser un peu pendant le parcours, elle a un superbe moteur. Elle méritait de gagner. » On peut donc parler d’alignement parfait des planètes à Vincennes ce lundi pour la lauréate. Le fait de laisser à distance Hivrine de Guez (Atlas de Joudes) qui restait sur deux succès parisiens plaide encore un peu plus en sa faveur.
Si son oncle et cousins (Laurent, Alexandre et Léo) réalisent un meeting d'hiver exceptionnel, Matthieu Abrivard réalise un exercice de bon niveau, supérieur à celui de l'an dernier par exemple. Il en est à 14 victoires et 410 000 € d'allocations, soit quatre succès de plus qu'il y a douze mois à pareille époque.

D'où vient-elle ?

Voici un nouvel élément de qualité de l'élevage de Stéphane Levoy, l'animateur des "Simm". C'est le deuxième produit d'Après La Pluie (placée) après Gaïa de Simm (1 victoire). La lignée maternelle est signée du sceau Viel et remonte tout simplement à la matrone Tornade IV, la mère de Mon Tourbillon, Feinte, La Bourrasque et d'autres encore, qui se place ici en cinquième mère dans le papier. Plus près d'Hinaya de Simm, sous sa grand-mère Ire du Ciel (163 742 €), on trouve Cirrus Atout (346 390 €) et Vent du Ciel (130 030 €).

6e | PRIX D'ARGENCES
Att - 2100 m - Course C - 38 000 €
HINAYA DE SIMM 1'12"4
Boccador de Simm x Apres La Pluie (Gai Brillant)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : M. Dabi - Eleveur : S. Levoy
2e Hivrine de Guez 1'12"7
3e Happy And Lucky 1'12"9
4e : Holly Mesloise - 5e : Hawai Island - 6e : Huperla Mag - 7e : Hannah
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite