... © ScoopDyga
Résultat de course - 26.01.2021

Luca : le nouveau pro de la 5e génération des Gelormini !

Pour moi, Gaby est un modèle. C’est maintenant à moi de suivre son chemin.
Luca Gelormini

Il a été à la lutte pour le titre de meilleur apprenti 2020, qu'il a perdu d'un petit point face à Enzo Lelièvre. Luca Gelormini courait parallèlement après sa 50e victoire depuis quelques semaines. C'est fait ce mardi à Vincennes.

La victoire est évidemment importante et se double d'un premier titre à Vincennes. Luca Gelormini enregistre dans ce Prix de Sainte-Gauburge sa cinquantième victoire avec Diamant Rose (Neutron du Cébé) et passe donc dans les rangs des professionnels. Le nom du jeune Italien de 23 ans a fait son apparition sur les programmes en 2016. Le cousin de Gabriele Gelormini, à ses côtés à Vincennes en ce jour, réagit à ce passage et présente son parcours : « C’est extraordinaire. À la fois ma 50e victoire et ma première à Vincennes. Je suis arrivé en France à l’âge de 17 ans et j’ai fait un an d’apprentissage chez Yannick-Alain Briand car je n’avais pas fait d’école des courses en Italie où cela n’existe pas. J’ai débuté chez Yannick-Alain Briand en 2016. Puis j’ai voulu me rapprocher de mon cousin Gaby [Gabriele Gelormini] et suis venu en Normandie. J’ai travaillé pour Virginie Moquet pendant un an. Ensuite, j’ai fait un stage chez Jean-Michel Bazire où j’ai beaucoup appris en peu de temps. J’ai continué avec Fabrice Lercier chez les Montaval (Gérard Chaudemanche). Maintenant, je suis chez Vincent Maillard à mi-temps. Cela me permet d’aller aux courses et, en plus, j’ai des chevaux à l’entraînement avec Gaby chez mon oncle Bruno [le père de Gabriele]. »
Gelormini, un nom particulier dans le trot en Italie : « Nous en sommes à la cinquième génération dans les courses ! Pour moi, Gaby est un modèle. Faire ce qu’il a fait est extraordinaire. Il m’a montré le chemin. C’est maintenant à moi de le suivre. Ce sont les courses qui me motivent pour l’instant, je ne suis pas trop fan de l’entraînement. »

D'où vient-il ?

Elevé par Madeleine Chitel, Diamant Rose est l'un des trois vainqueurs engendrés, à ce jour, par Quilla Rose 1'19'' (L'As de Viretaute), après Amourette Rose 1'13'' (Joël James), gagnante de trois courses et de 92.620 €, et Bienvenue Rose 1'14'' m. (Gottot Sport), pareillement lauréate à trois reprises et ayant amassé quelque 60.000 €. Son père, le classique Neutron du Cébé 1'13'', deuxième du Critérium des 4 Ans et troisième du Prix de Sélection, est aussi celui, entre autres, du millionnaire Uppercut de Manche 1'11'' m. et du classique monté Guide Moi Forgan 1'12'' m., vainqueur, en 2020, des Prix Henri Ballière et Lavater, puis dauphin de Gladys des Plaines dans le "Président".

2e | PRIX DE SAINTE-GAUBURGE
Att - 2700 m - Course R - 18 000 €
DIAMANT ROSE 1'15"1
Neutron du Cebe x Quilla Rose (l'As de Viretaute)
Driver : L. Gelormini - Entraîneur : R. Coppens
Propriétaire : A. Benaim - Eleveur : M. Chitel
2e Domino de Larre 1'15"1 Gazouillis x Pensee Mika
3e Early Somolli 1'15"5 Obrillant x Grafin Somolli
4e : Elixir Nonantais - 5e : Engala de Lou - 6e : Eclair de Loriol - 7e : Dance Rock
A voir aussi :
...
Le Prix Roland Jaffrelot marqué par le succès de Douceur du Chêne et l'émotion de Jean-Charles Féron

Au service de Roland Jaffrelot lorsqu'il était apprenti, Jean-Charles Féron était très ému ce lundi sur la Riviera lorsqu'il a triomphé avec Douceur du Chêne (Quif de Villeneuve) dans le Prix Roland Jaffrelot (course A). Décé...

Lire la suite
...
Ghost poursuit sa belle moisson

Son année 2022 est tout simplement remarquable. Lauréat au courage ce lundi aux Sables-d'Olonne pour la cinquième fois depuis le 1er janvier, Ghost (Royal Dream) ne cesse d'apporter des satisfactions à sa propriétaire Mauricette De Sousa, aussi bien ...

Lire la suite
...
Sécheresse : Cherbourg prend les devants

Àdeux semaines de son rendez-vous estival, l'hippodrome de Cherbourg a préféré prendre le temps de bien s'organiser afin d'offrir aux professionnels et à son public les meilleures conditions possibles d'une réunion de courses. Dès dimanche soir, Jea-Philippe ...

Lire la suite
...
Kocktail Love offre un premier succès à Yann Barberot à Bréhal

Pour son premier partant en tant que propriétaire d'un trotteur, Yann Barberot (entraîneur de plat installé à Deauville) a vu ses couleurs briller d'entrée de jeu ce lundi à Bréhal avec Kocktail Love (Love You), un poulain entraî...

Lire la suite