... © Aprh
Résultat de course - 26.01.2021

Hégate Love, c'est cadeau

Avec elle, c’est du bonus et que du bon bonus !
Alexandre Abrivard

C'est en force que Hégate Love a remporté le Prix de Châteaugiron. Alexandre Abrivard a su tirer les enseignements du précédent échec de la pouliche et a corrigé le tir avec une redoutable efficacité.

En passant devant le poteau d'arrivée, mais à un tour du but, une flèche bleue ciel fait mouvement à l'extérieur et vient bientôt prendre la tête. Il s'agit de Hégate Love (Bilibili). La partenaire d'Alexandre Abrivard imprimera ensuite grand train, évoluera plusieurs longueurs devant ses rivales et ne sera jamais approchée. Le jockey nous explique les raisons de ce choix tactique : « L’autre jour, elle s’apeurée avec les autres chevaux et a fait la faute quand un concurrent est venu à son extérieur. Du coup, aujourd’hui, j’avais décidé d’aller devant et de la laisser rouler. Elle n’a pas beaucoup de vitesse mais elle a beaucoup de fond et est très dure. Le fait de faire du train a éliminé nos adversaires qui ont tenté de chasser derrière nous. Cela a été facile. Les chevaux durs comme elle font toujours une carrière. »

Un joli cadeau
La casaque rappelle celle portée par Féerie Wood, celle d'Alexandre Abrivard. Il s'agit des couleurs de Prescylia Salque, également éleveur de la gagnante et compagne du jokey. Lequel nous apprend que la pouliche peut se définir comme une succession de cadeaux : « La saillie [de Bilibili] m’a été offerte. La poulinière a été offerte à ma compagne. Avec cette pouliche, c’est du bonus et que du bon bonus ! » Il reste que tout le clan Abrivard a parfaitement pris soin du cadeau et l'a valorisé avec sa minutie habituelle. Hégate Love est la première représentante de Prescylia Salque en compétition. Après deux succès en 2020, aux Sables-d'Olonne et à Enghien, elle offre une première victoire à Vincennes à sa propriétaire.

D'où vient-elle ?

Hégate Love est restée la propriété de son éleveur, Prescylia Salque. Elle est le premier vainqueur de sa mère, Régate du Popey 1'15'' (Le Big Boss), dont le produit répertorié le plus récent est une pouliche de 2 ans, Joyce of Love, par Real de Lou. Hégate Love est, quant à elle, par un autre "Abrivard", et non des moindres, s'agissant de Bilibili 1'10'' m.. Régate du Popey, gagnante de quatre courses et d'un peu plus de 60.000 €, est la soeur cadette d'Ouragan du Popey 1'15'' (Gogo), dont le palmarès est similaire au sien. Adria des Bruyères 1'22'' (1988-Tatius), la deuxième mère, est la soeur de Crossman 1'15'' (Quam des Bruyères), qui compte seize succès et près de 200.000 € de gains, en monnaie transformée.

3e | PRIX DE CHATEAUGIRON
M - 2700 m - Course D - 33 000 €
HEGATE LOVE 1'15"8
Bilibili x Regate du Popey (le Big Boss)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : P. Salque - Eleveur : P. Salque
2e Hernanie de Godrel 1'16"6
3e Heva Blonde 1'16"7
4e : Hawai Team
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite