... © Aprh
Résultat de course - 26.01.2021

Harley de Guez préfère la voiture

Elle est venue gagner avec son coeur.
Alexandre Abrivard

La dimension tactique a été primordiale dans cette épreuve pour pouliches de 4 ans. Cadenassée dans la montée par Eric Raffin, la course s'est jouée sur un déboulé final dont est sortie gagnante Harley de Guez.

Ce sont deux compagnes d'entraînement, celui de Jean-Michel Bazire, qui occupaient le premier rang dans la montée. Eric Raffin ("JMB" est à pied deux jours, ces mardi et mercredi) a cadenassé la course sur ce segment au sulky de Hurella (Offshore Dream), flanquée de Harley de Guez (Ouragan de Celland), pilotée pour sa part par Alexandre Abrivard. La position était inconfortable pour la future lauréate mais sans doute moins pénalisante que de voyager plus loin derrière, dans une épreuve qui s'est résolue dans ses seuls 500 derniers mètres. Alexandre Abrivard nous a confié sur ce point : « J’ai été piégé nez au vent à l’extérieur de l'animatrice et j’ai essayé de minimiser les efforts. »
Centimètre par centimètre, elle a pris le meilleur sur Hurella dans la ligne d'arrivée tout en résistant à la très belle fin de course de Histoire d'Una (Boléro Love). Il s'agit de la victoire du courage selon les mots du driver vainqueur : « On est battus à mi-virage, on est battus à l’entrée de la ligne d’arrivée et elle a du cœur car elle est venue gagner au courage. » Il était donc difficile de revenir de derrière dans cette épreuve. Les prestations finales de Histoire d'Una et de Héliade du Goutier (Prodigious), quatrième, sont dès lors remarquables et "certifiées" par leurs meilleurs chronos partiels dans les 500 derniers mètres : 1'08''8. C'est mieux que la lauréate (1'09''2) et que Hurella (1'09''6).
Il s'agit de la deuxième victoire du meeting de Harley de Guez. Les deux ont été signées sur 2100 mètres départ lancé, une fois sur la petite et une fois sur la grande piste. Plus que la moto, cette Harley-là semble préférer la voiture.

D'où vient-elle ?

René Guezille est, bien sûr, le propriétaire-éleveur d'Harley de Guez, au travers de l'Ecurie Vautors. Cette fille de l'influent et améliorateur Ouragan de Celland 1'12'' est le deuxième produit, après son propre frère, le placé Goldwin de Guez 1'16'', d'Udyss de Guez 1'15'' (Kazire de Guez). Elle est suivie par un autre propre frère, Jazire de Guez. Udyss de Guez, gagnante de sept courses et de près de 90.000 euros, a un frère célèbre et en pleine réussite en Dorgos de Guez 1'11'' (Romcok de Guez), qui vient encore de s'illustrer, ce week-end, dans le Groupe III Prix de Brest et en est à la bagatelle de vingt-neuf succès, pour des gains "flirtant", désormais, avec les 900.000 €.

5e | PRIX DE CAVAILLON
Att - 2100 m - Course A - 53 000 €
HARLEY DE GUEZ 1'13"2
Ouragan de Celland x Udyss de Guez (Kazire de Guez)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : Ec. Vautors - Eleveur : Ec. Vautors
2e Histoire d'Una 1'13"3 Bolero Love x Una Notte Galante
3e Hurella 1'13"3 Offshore Dream x Urella
4e : Heliade du Goutier - 5e : Hatika Bourbon - 6e : Hanane Montaval
A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite