... (© André Viguire)
Résultat de course - 29.01.2021

Figolu Frazéen a le bon goût de la victoire

Il possède un bon moteur et c'est un vrai cheval de piste plate. Nicolas (Ensch) l'aime bien.
Gonzague Baijot

Arrivé dans les boxes de Nicolas Ensch à Cagnes-sur-Mer cet hiver, Figolu Frazéen s'est vite adapté à son nouvel environnement. Ce vendredi, il remporte son deuxième succès d'affilée en trois tentatives sur les bords de la Méditerranée.

Mis à pied de ce vendredi à lundi inclus, Nicolas Ensch a assisté en l'espace d'une demi-heure aux succès consécutifs de Figolu Frazéen (Rick des Sales) confié à Gabriele Gelormini et de Guérande (Quaker Jet) menée par Steve Stefano. Si la seconde avait déjà passé plusieurs semaines chez lui l'été dernier, Figolu Frazéen est une nouvelle recrue que lui a envoyée Gonzague Baijot (Écurie Louis d'Aur). "On a déjà eu de la réussite ensemble avec Nicolas chez qui j'ai placé Bocage d'Ortige et Brune des Forges, rappelle le propriétaire normand, maréchal-ferrant de profession. Cela fait déjà quelque temps que l'on parlait avec Sébastien Guarato, son précédent entraîneur, d'envoyer le cheval dans le Sud. On a hésité il y a six mois encore avant de se décider finalement cet hiver. Il possède un bon moteur et c'est un vrai cheval de piste plate. A Vincennes, ça commençait à devenir un peu compliqué pour lui. Nicolas (Ensch) l'aime bien." On se doute que la façon dont le 6 ans élevé par Frédéric Prigent a dû le conforter dans son appréciation. "Ça s'est passé comme Nicolas me l'avait dit, c'est-à-dire que je n'avais pas grand-chose dans les mains dans le premier tour mais c'est vrai que ça bardait et qu'il m'a pris le mors en face et a progressé à sa main", confiait le pilote italien au micro d'Equidia Racing à l'issue d'une course dont le favori Foster Wood n'a pu justifier ce titre sur la piste. C'est la première victoire de l'année pour l’Écurie Louis d'Aur avec un cheval que Gonzague Baijot avait repéré un jour d'entraînement à Argentan : "Il était déjà qualifié mais était encore inédit. Ce matin-là à Argentan, il m'avait bien plu et j'ai fait une proposition à son éleveur-propriétaire Frédéric Prigent".

D'où vient-il ?

Sa mère Nymphe du Châtelet (64 410 € de gains) compte 11 victoires. Elle n'a que trois produits enregistrés et Figolu Frazéen est son seul qualifié. Les éléments les plus riches de cette famille, sur quatre générations, sont Timko (172 145 €) et Mustang de Claire (119 420 €). Mais il faut citer également Melo (73 374 €) et Qui Veni (80 142 €), deux performers intéressants des années 1980.

2e | PRIX DE LA LORRAINE
Att - 2925 m - Course C - 28 000 €
FIGOLU FRAZEEN 1'14"2
Rick des Sales x Nymphe du Chatelet (Chef du Chatelet)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : N. Ensch
Propriétaire : Ec. Louis d'Aur - Eleveur : F. Prigent
2e Franklin Park 1'14"4 Prince Gede x Une Vie En Rose
3e Eusebio d'Heripre 1'14"7 Love You x Qualas d'Heripre
4e : Futur du Chene - 5e : Foster Wood - 6e : Excel d'Amour - 7e : Ensoleillee
A voir aussi :
...
Le Prix Roland Jaffrelot marqué par le succès de Douceur du Chêne et l'émotion de Jean-Charles Féron

Au service de Roland Jaffrelot lorsqu'il était apprenti, Jean-Charles Féron était très ému ce lundi sur la Riviera lorsqu'il a triomphé avec Douceur du Chêne (Quif de Villeneuve) dans le Prix Roland Jaffrelot (course A). Décé...

Lire la suite
...
Ghost poursuit sa belle moisson

Son année 2022 est tout simplement remarquable. Lauréat au courage ce lundi aux Sables-d'Olonne pour la cinquième fois depuis le 1er janvier, Ghost (Royal Dream) ne cesse d'apporter des satisfactions à sa propriétaire Mauricette De Sousa, aussi bien ...

Lire la suite
...
Sécheresse : Cherbourg prend les devants

Àdeux semaines de son rendez-vous estival, l'hippodrome de Cherbourg a préféré prendre le temps de bien s'organiser afin d'offrir aux professionnels et à son public les meilleures conditions possibles d'une réunion de courses. Dès dimanche soir, Jea-Philippe ...

Lire la suite
...
Kocktail Love offre un premier succès à Yann Barberot à Bréhal

Pour son premier partant en tant que propriétaire d'un trotteur, Yann Barberot (entraîneur de plat installé à Deauville) a vu ses couleurs briller d'entrée de jeu ce lundi à Bréhal avec Kocktail Love (Love You), un poulain entraî...

Lire la suite