... (© André Viguire)
Résultat de course - 29.01.2021

Figolu Frazéen a le bon goût de la victoire

Il possède un bon moteur et c'est un vrai cheval de piste plate. Nicolas (Ensch) l'aime bien.
Gonzague Baijot

Arrivé dans les boxes de Nicolas Ensch à Cagnes-sur-Mer cet hiver, Figolu Frazéen s'est vite adapté à son nouvel environnement. Ce vendredi, il remporte son deuxième succès d'affilée en trois tentatives sur les bords de la Méditerranée.

Mis à pied de ce vendredi à lundi inclus, Nicolas Ensch a assisté en l'espace d'une demi-heure aux succès consécutifs de Figolu Frazéen (Rick des Sales) confié à Gabriele Gelormini et de Guérande (Quaker Jet) menée par Steve Stefano. Si la seconde avait déjà passé plusieurs semaines chez lui l'été dernier, Figolu Frazéen est une nouvelle recrue que lui a envoyée Gonzague Baijot (Écurie Louis d'Aur). "On a déjà eu de la réussite ensemble avec Nicolas chez qui j'ai placé Bocage d'Ortige et Brune des Forges, rappelle le propriétaire normand, maréchal-ferrant de profession. Cela fait déjà quelque temps que l'on parlait avec Sébastien Guarato, son précédent entraîneur, d'envoyer le cheval dans le Sud. On a hésité il y a six mois encore avant de se décider finalement cet hiver. Il possède un bon moteur et c'est un vrai cheval de piste plate. A Vincennes, ça commençait à devenir un peu compliqué pour lui. Nicolas (Ensch) l'aime bien." On se doute que la façon dont le 6 ans élevé par Frédéric Prigent a dû le conforter dans son appréciation. "Ça s'est passé comme Nicolas me l'avait dit, c'est-à-dire que je n'avais pas grand-chose dans les mains dans le premier tour mais c'est vrai que ça bardait et qu'il m'a pris le mors en face et a progressé à sa main", confiait le pilote italien au micro d'Equidia Racing à l'issue d'une course dont le favori Foster Wood n'a pu justifier ce titre sur la piste. C'est la première victoire de l'année pour l’Écurie Louis d'Aur avec un cheval que Gonzague Baijot avait repéré un jour d'entraînement à Argentan : "Il était déjà qualifié mais était encore inédit. Ce matin-là à Argentan, il m'avait bien plu et j'ai fait une proposition à son éleveur-propriétaire Frédéric Prigent".

D'où vient-il ?

Sa mère Nymphe du Châtelet (64 410 € de gains) compte 11 victoires. Elle n'a que trois produits enregistrés et Figolu Frazéen est son seul qualifié. Les éléments les plus riches de cette famille, sur quatre générations, sont Timko (172 145 €) et Mustang de Claire (119 420 €). Mais il faut citer également Melo (73 374 €) et Qui Veni (80 142 €), deux performers intéressants des années 1980.

2e | PRIX DE LA LORRAINE
Att - 2925 m - Course C - 28 000 €
FIGOLU FRAZEEN 1'14"2
Rick des Sales x Nymphe du Chatelet (Chef du Chatelet)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : N. Ensch
Propriétaire : E. Louis d'Aur - Eleveur : F. Prigent
2e Franklin Park 1'14"4
3e Eusebio d'Heripre 1'14"7
4e : Futur du Chene - 5e : Foster Wood - 6e : Excel d'Amour - 7e : Ensoleillee
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite