... ©APRH
En bref - 25.08.2020

Romain Derieux confiant avec Go On Boy

Absent du Prix Jules Thibault (Gr.2), le 19 août, Go On Boy (Password) reste sur sa disqualification du Prix de Genève (Gr.3), à Enghien. Cela n'altère pas la confiance de son entraîneur Romain Derieux pour sa tentative dans le Critérium des 4 Ans (Gr.1) : « J’ai volontairement fait l’impasse sur le dernier préparatoire au Critérium pour laisser plus de fraîcheur à mon partenaire. J’ai préféré lui laisser trois bonnes semaines de récupération. Il a bien travaillé en vue de la course de samedi. C’est un cheval assez facile, complet qui peut faire toutes les distances et appliquer toutes les tactiques. L’opposition est de taille avec notamment Gu d’Héripré et les deux femelles Gunilla d’Atout et Green Grass mais il ne faut pas oublier qu’il a déjà battu Gu d’Héripré cet été, ce qui lui confère une bonne chance samedi. Go On Boy sera déferré des postérieurs et sera donc dans la même configuration que lors de son succès dans le Prix de Milan à Enghien. J’espère que mon cheval aura un parcours limpide. Je pars confiant. » Au jeu des comparaisons avec son précédent champion Dijon, il ajoute : « Dijon avait une vitesse de base naturelle, une classe et facilité à trotter et a excellé sur courtes distances, même s’il a aussi réussi sur plus long. Go est plus complet, pouvant faire toutes distances et employer toutes les tactiques.»

Hommage à Baptiste Masseguin à La Capelle

C'est avec beaucoup d'émotion que Matthieu Verva s'est imposé au sulky de Duc d'Or (Orlando Vici) à La Capelle ce mardi dans le Prix Europôle. Il a levé la main au passage du poteau et expliqué sur Equidia : « Ce moment est difficile mais je suis content. Duc d'Or était le cheval de Baptiste (Masseguin). C'était quelqu'un de très gentil et je suis ému de gagner avec un cheval qu'il a si souvent drivé. On avait mis un brassard pour lui aujourd'hui. C'est la moindre des choses de lui rendre hommage et son cheval l'a fait aussi. C'est super. »
La cérémonie en l'honneur de Baptiste Masseguin, décédé vendredi dernier, aura lieu ce jeudi à 10 heures 30 en l'église Saint-Etienne, à Beauvais. 24H au Trot présente ses sincères condoléances à sa mère, à Francisco Criado, à son frère et sa soeur, Charles et Claire, ainsi qu'à ses amis et proches.

En Selle pour nos Soignants : encore deux jours pour remporter le licol de Ready Cash

L’opération de solidarité des courses en direction du monde médical, à l’initiative du propriétaire Dany Terbèche et avec le soutien du Haras de Bouttemont (Philippe Allaire), approche de sa clôture, fixée à ce jeudi (27 août). Baptisée « En selle pour nos soignants », elle propose aux enchères un licol de Ready Cash sachant que le montant récolté sera reversé à des fonds de soutien des soignants. L’enchère qui est pour l’instant gagnante, en date de lundi 24 août, s’élève à 13 000 €. Il reste jusqu’à jeudi pour faire encore grimper ce montant. Enchères par mail à en sellepournossoignants@gmail.com.
Informations sur twitter/ensellepour.

A voir aussi :
...
Don Fanucci Zet met sur le cap sur Paris et l'Amérique

Le lauréat de l'Elitloppet 2021 Don Fanucci Zet (Hard Livin) a remporté avec aisance sa deuxième course consécutive du mois de novembre hier vendredi sur l'hippodrome de Solvalla. Faisant face à un engagement très favorable, le protégé ...

Lire la suite
...
Gain ultime, écart minime

L'examen de la photo-finish aura duré de longues minutes pour finalement départager Gain Ultime (Booster Winner) de Force Vive (Oh James) d'un minuscule écart. "On est encore 2ème" pestait Grégoire Houel au moment de l'annonce du résultat ...

Lire la suite
...
Eternel Amour,
c'est « dingue » pour Romain Carel

Amateur depuis trois saisons seulement, Romain Carel, vendeur de matériel agricole, avait déjà gagné l'une des demi-finales de la Coupe des Amateurs avec Eternel Amour. Samedi, il a aussi remporté la Finale avec le pensionnaire de Benoît ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite