... © JJ Blond
Résultat de course - 25.08.2020

Falcon du Vivier le retour d'un ex espoir

Son moral est intact et cela devrait aller.
Thierry Duvaldestin

A 5 ans, il n'affiche que quatorze sorties à son compteur. Malgré cette carrière allégée, Falcon du Vivier n'a pas été avare de succès avec un septième titre décroché ce mardi à La Capelle.

Parler de Falcon du Vivier (Saxo de Vandel), c'est aborder la famille des trotteurs fragiles dont la carrière se trouve, à un moment ou à un autre, pertubée ou diminuée par les soucis de santé. Entraîneur depuis ses débuts du représentant de Philippe Beauvisage, Thierry Duvaldestin nous éclaire sur les raisons de la carrière à éclipse de son pensionnaire : « A 3 ans, c'était bien. Il avait gagné à Vincennes. Ensuite il a eu mal à une jambe puis a connu des soucis pulmonaires. Maintenant, il vit dehors. On lui évite au maximum la poussière et il est bien. »
Animateur et mis sous pression par Fokker de Bailly (Texas Charm) dans le dernier tournant, Falcon du Vivier était à la lutte avec son rival dans la ligne d'arrivée quand ce dernier s'est mis à la faute. Victoire par défaut de combattant pour le partenaire de Thierry Duvaldestin qui a déclaré sur Equidia Racing : « Je ne sais pas vraiment si j'aurais pris la mesure de François Lagadeuc (au sulky de Fokker de Bailly). Ce que je sais c'est que notre concurrent n'avait pas encore les oreilles débouchées contrairement à mon partenaire. Pour l'avenir, son moral est intact et cela devrait aller avec lui. »

Auteur d'un doublé ce lundi à La Capelle, l'entraîneur et driver marque ici avec des ingrédients qu'il connaît parfaitement. Il porte en effet la casaque de Philippe Beauvisage, un propriétaire fidèle entre tous, et est associé à un élève Lecuyer (les Vivier). C'est exactement la même combinaison qui est à l'oeuvre derrière les réussites de Capella du Vivier, Carnaval du Vivier, Erable du Vivier ou Faon du Vivier.

D'où vient-il ?

C'est un frère de Bellone du Vivier 1’14 (53 350 €) et d’Eddy du Vivier 1’16 (3 victoires en 4 sorties et 27 000 €). Cette famille Vivier, différente de celle d’Ua Uka, compte comme meilleurs ambassadeurs les classiques Mirza du Vivier 1’13m (460 280 €) et Jalencia 1’13 (381 733 €).

6e | PRIX DU BAR CHAMPAGNE
Att - 2700 m - Course E - 18 000 €
FALCON DU VIVIER 1'17"3
Saxo de Vandel x Quille du Vivier (Achille)
Driver : T. Duvaldestin - Entraîneur : T. Duvaldestin
Propriétaire : P. Beauvisage - Eleveur : E. J. Y. Lecuyer
2e Falco d'Airel 1'17"6
3e Fast And Good 1'17"7
4e : Full Size - 5e : Frichti - 6e : Fabio Detroit - 7e : Fauvette Madrik
ET LE FAVORI ? FALCON DU VIVIER - 1er
A voir aussi :
...
Izoard Védaquais, un 3 ans toujours sans limites

Six sorties et six victoires. Izoard Védaquais (Bird Parker) est toujours invaincu au terme de son succès, en force et souplesse à la fois, dans le Prix de Gien (Gr.3). Pourtant le représentant de Philippe Allaire effectuait une ...

Lire la suite
...
Le meilleur Hédé Darling est de retour, un an après

Un an quasiment jour pour jour. Voilà le laps de temps qu'il faut remonter pour retrouver le dernier et précédent succès de Hédé Darling (Password), lauréat du Prix Caecila (Gr.3). C'était à Laval, le 13 juin 2020 ...

Lire la suite
...
Caïd Doré n'a peur de personne

Difficile de lui résister actuellement. Caïd Doré (Corot) signe ce vendredi à Nantes son troisième succès lors de ses quatre dernières sorties. Son entraîneur Bruno Marie était aux commandes comme c'est normalement le cas depuis ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite