... © DR
Actualité - 01.02.2021

Chronique d’une journée pas comme les autres

Comment parler aussi de l’ambiance d’un Prix d’Amérique l’année de la crise sanitaire de la Covid et des tribunes vides de Vincennes ? Entre photos, déclarations et sentiments des représentants de 24H au Trot présents, voici une liste à la Prévert du dimanche 31 janvier 2021, le jour où Face Time Bourbon a remporté son deuxième titre devant mois de 600 personnes.

Tout commence dans les transports. Jamais mis si peu de temps pour se garer sur l’hippodrome. Ensuite les formalités et contrôles sont comme les suppléants de la foule habituelle. Arriver dans les balances de Vincennes se mérite, aujourd’hui encore plus spécialement.
11h30 : moins d’une heure avant la première, les tribunes sont vides.
11h38 : la team Guarato est arrivée.
11h40 : déjeuner pour Face Time Bourbon dans le calme.
11h42 : Björn Goop et Antonio Somma, driver et propriétaire de Face Time, sont en discussion. Antonio Somma déclare : « Je ressens plus de pression que l’an dernier car on est favoris. Et comme il n’y a pas d’animation, la pression est encore plus forte car on n’a rien d’autre à faire que d’attendre. »
11h55 : en salle de presse, chacun reçoit une pochette qui contient casquette, documentation et… masque et gel désinfectant. On est bien en 2021.
12h34 : des supporters sont derrière les grilles. Nicolas Bazire accepte de poser avec eux. À moins de trois heures de sa première participation au Prix d'Amérque, il nous déclare : « Avec les circonstances actuelles, on pense moins aux enjeux, on est peut-être plus détendus. Cela donne une ambiance assez bizarre. »
13h38 : les premiers heats du Prix d’Amérique s’organisent, dans un silence incroyable.
13h57 : la team Bazire est en marche. Matthieu Abrivard déclare sur Equidia : « Il y a du monde à l’extérieur, le long des grilles. Cela prouve que c’est une course mythique. »
15h21 : le sacre de Face Time Bourbon. On entend Sébastien Guarato crier pour encourager son champion. Antonio Somma est à ses côtés sans la même puissance vocale.
15h43 : le champion prend sa douche.
16h44 : Gélati Cut prend une nouvelle deuxième place.
16h48 : le maréchal est au boulot sur Face Time Bourbon pour lequel c’est aussi l’heure de la luzerne [photo].
17h52 : la dernière course vient de se courir. Charlène Callico lève le bras au passage du poteau.
18h00 : à la conférence de presse, Franck Nivard déclare : « Cela faisait drôle au défilé du Prix d’Amérique avec personne dans les tribunes. Pendant la course, il n’y a plus vraiment de différence pour nous au sein du peloton. » Jean-Michel Bazire parle du vainqueur du jour : « Pour battre Face Time Bourbon ? Je n’ai pas le cheval pour le faire dans mes boxes, ni mes confrères d’ailleurs. Face Time est au-dessus des autres. C’est une synthèse parfaite entre Ready Cash et Bold Eagle. »
18h21 : Vincennes est déjà vide.

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite