... (© APRH)
Résultat de course - 01.02.2021

Enième Chance ne laisse pas passer la sienne

Avec elle, le principal est le mental.
Aurélien Desmarres

Jusqu'à maintenant, le meeting d'hiver d'Enième Chance était sûrement un léger ton en-dessous des attentes de son entourage, lequel pouvait légitimement espérer la voir gagner une course. C'est fait !

La famille Desmarres, installé dans le Maine-et-Loire, tient sa première victoire du meeting d'hiver. Elle n'est pas l’œuvre du numéro un de l'écurie, à savoir le hongre Caban Prior (Sancho Pança), lequel s'est classé troisième la veille du Groupe 2 Prix Jacques Andrieu dont il était le tenant du titre, mais d'Enième Chance.
Dans cette course D européenne pour femelles âgées de 7 ans, cette jument qui avait été achetée lors des ventes de Caen (4 800 €) s'est montrée la plus forte quand bien même Aurélien Desmarres, son driver, n'a pas pu appliquer la tactique préférée de cette fille de Quai Bourbon. "C'est une jument avec laquelle il faut sortir en début de la ligne droite car elle n'a que 200m. très vite et là j'ai été obligé de le faire à 600m. de l'arrivée sinon je me serais retrouvé enfermé, explique le jeune driver au moment du debrief. Elle a été vraiment courageuse. Dans ce type de courses, il faut essayer de prendre un bon départ pour ne pas compromettre ses chances derrière des rivales moins argentées car la mienne n'a pas trop de marge non plus. Il faut éviter d'avoir trop de chemin à refaire." C'est ainsi qu'Enième Chance s'est retrouvée aux avant-postes dans le dernier tournant. "Avec elle, le principal est le mental, insiste le lauréat. Quand elle voyait qu'elle dominait les autres dans le dernier tournant, cela lui en donnait beaucoup et c'est ce qui lui a permis d'aller jusqu'au poteau." Déjà lauréate lors du meeting d'hiver 2019-2020, la jument de la famille Desmarres, qui a débuté sa carrière dès l'âge de 2 ans, démontre qu'il faut toujours compter avec elle en son début d'année de 7 ans.

D'où vient-elle ?

Élevée dans l'Orne, par Guillaume Barbey et Catherine Motas, Enième Chance est une fille du semi-classique Quai Bourbon 1'12'' et d'une jument, Samba Face 1'15'', par Késaco Phédo 1'09'', lauréate à Cagnes-sur-Mer et issue de l'élevage de Lutfi Kolgjini. Cette dernière est elle-même par Héraclée (176.660 €), une fille de Quincampoix 1'16'', gagnante de quatre courses, dont trois à Vincennes, propre soeur de Dolomite 1'14'' (dix victoires et 250.000 €). Enième Chance est, pour l'heure, l'unique vainqueur engendré par Samba Face, qui a deux jeunes produits de Prince d'Espace, à savoir Juste Samba, une femelle, et King Space, un mâle.

7e | PRIX DE RETHEL
Att - 2850 m - Course D - 37 000 €
ENIEME CHANCE 1'14"6
Quai Bourbon x Samba Face (Kesaco Phedo)
Driver : A. Desmarres - Entraîneur : S. Desmarres
Propriétaire : A. Desmarres - Eleveur : G. Barbey
2e Escapade 1'14"6
3e Voyage d'Amour 1'14"7
4e : Elodie Let's Go - 5e : Elene Bourgeoise - 6e : Venere Breed - 7e : Mily
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite