Résultat de course - 03.02.2021

Fascinoso de Lou, bis repetita dans le Sud-Ouest

Deux semaines après sa victoire à Agen, le pensionnaire de Laurent Abrivard s’est cette fois imposé à Bordeaux. Le représentant de Christian Germain confirme sa forme et son goût pour les longs trajets.

Les kilomètres en camion ne font pas peur à Fascinoso de Lou (Prodigious). Et n’entravent pas du tout ses allures. « On peut le mettre dans un camion et faire de la route parce qu’il est assez fiable », confie son jockey, Alexandre Abrivard, au micro d’Equidia, juste après le deuxième succès consécutif sous la selle de son partenaire, mercredi à Bordeaux.
Comme il l’avait fait le 20 janvier lors de sa première visite dans le Sud-Ouest, à Agen (où il s’était offert le record du parcours des 2 650 mètres au monté en 1’13’’5), le 6 ans de Christian Germain s’est encore imposé avec la manière, cette fois sur les 2.650 mètres du Bouscat. Seul concurrent avec Cémois de Houelle (Ipsos de Montfort) à bénéficier d’une avance de vingt-cinq mètres, le fils de Prodigious et Rivera de Lou a animé l’épreuve avant de faire la différence dans la phase finale, sans qu’Alexandre Abrivard n’ait eu besoin de lui abaisser quoi que ce soit : « Il est dans une forme parfaite, souligne le pilote au micro d’Equidia. Il peut adopter toutes les tactiques. Et à la fin, il attendait qu’on l’attaque pour repartir. Comme la dernière fois, je n’ai rien tiré. Il a vu les autres venir et je n’ai pas eu besoin de tirer les artifices ; tant qu’on l’attaquait, il réaccélérait. » Fascinoso de Lou enregistre son cinquième succès au monté, le trosième consécutif.

Esperanza Idole encore au rendez-vous
Plus revue sous la selle depuis fin octobre, Esperanza Idole (Quido du Goutier) est une très bonne deuxième, finissant de belle manière pour venir déborder Duc du Lupin (Jasmin de Flore) aux abords du poteau. La protégée de Noël Langlois confirme sa régularité dans la spécialité : en 14 sorties, elle y totalise 7 victoires et trois deuxièmes places. Quant à Duc du Lupin, il effectue là une rentrée prometteuse après plus de sept mois sans compétition. Ce qui lui a certainement coûté la deuxième place.

D'où vient-il ?

Sa mère Riviera de Lou (125 490 € de gains) compte quatre vainqueurs. Le plus riche est dorénavant Fascinoso de Lou dont le compte en banque (153 650 €) dépasse celui de son aîné Capitano de Lou (107 200 €). La grand-mère, Gerbe Bleue (21 274 €), appartient à une lignée du Haras des Coudraies, celle de Tarentelle IV. Elle a tracé pour le compte des époux Germain en donnant Nora de Lou (167 064 €), d'où Unora de Lou (235 910 €), et Palio de Lou (146 140€).

6e | PRIX DES AMIS DU CHEVAL
M - 2650 m - Course D - 31 000 €
FASCINOSO DE LOU 1'15"7
Prodigious x Riviera de Lou (Coktail Jet)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ch. Germain - Eleveur : Ch. Germain
2e Esperanza Idole 1'15"1 Quido du Goutier x Fan Idole
3e Duc du Lupin 1'15"2 Jasmin de Flore x Rose du Lupin
4e : Cemois du Londel - 5e : Darko des Brousses
Goetmals Wood 1'11''9 And Arifant 1'16''5
Prodigious 1'11''1 Tahitienne
Imagine d'Odyssee Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
FASCINOSO DE LOU Battante d'Odyssee 1'23''3
Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
Riviera de Lou 1'14''2 Armbro Glamour (US)
Gerbe Bleue 1'17''6 Passionnant 1'15''1
Quorsica 1'16''9

Laurent Abrivard bat davantage la campagne

Auteur de sa meilleure saison l’an passé avec 165 gagnants et plus de 4 millions d’euros de gains, l’écurie de Laurent Abrivard avait décroché 70% de ses victoires en région parisienne. Cette année (après cette réunion de Bordeaux), le Sarthois a pour l’instant épinglé 7 de ses 19 succès en province, où ses pensionnaires ont couru 26 fois. Il a par ailleurs signé un doublé ce mercredi à Bordeaux, Grandiose Bey ajoutant un point à celui de Fascinoso de Lou. L’an passé à pareille époque, son entraînement affichait 4 de ses 15 victoires sur des pistes provinciales, avec seize partants, soit dix de moins que cette année.

A voir aussi :
...
Ça commence fort pour Thaïs Peltier avec Folie Mix

Jeune apprentie qui a fait ses premières armes auprès de Thierry Raffegeau puis de Maxime Bézier, la jeune Mayennaise Thaïs Peltier ne pouvait espérer mieux commencer dans sa nouvelle écurie, elle qui vient tout juste ...

Lire la suite
...
Et de trois pour Ida de Boitron !

Déjà lauréate de ses deux dernières courses à Caen et à Dieppe, Ida de Boitron (Roc Meslois) confirme sur la piste de Cabourg en ouverture de ce programme de jeudi. Malgré le rendement de distance, Franck Anne lui a ...

Lire la suite
...
2022 : l'année Benjamin Rochard

L'an dernier, Benjamin Rochard avait son entrée dans le club des 100 pour la première fois. À peine dix mois plus tard, le jeune homme de 26 ans fait mieux que confirmer son ascension parmi les pilotes français. Il est ...

Lire la suite
...
Investissements français aux ventes de Lexington

Les ventes de yearlings sélectionnés de Lexington ont poursuivi sur leur lancée mercredi enregistrant des résultats toujours élevés (bien que moins spectaculaires que celles de lundi). Trois achats ont été signés par Florent Fonteyne (...

Lire la suite