Résultat de course - 03.02.2021

Crusoé d’Anama, la parenthèse provinciale enchantée

C’est une bagnole, tu peux faire ce que tu veux et le mettre où tu veux, il n’y a pas de souci.
Nicolas Bazire

Seul partant de l’écurie de Jean-Michel Bazire dans cette réunion bordelaise, Crusoé d’Anama a renoué avec le succès dans la plus belle épreuve du jour. Un retour en province qui a été bénéfique pour le fils de Ni Ho Ped d’Ombrée.

Jean-Michel Bazire comme entraîneur en 2021
18 victoires, 23 pl. en 134 courses
17 succès à l’attelé, 1 au monté
1 titre en région, 17 à Vincennes

Son dernier succès remontait au 4 novembre. C’était déjà en province, dans l’étape nantaise du GNT. Entre cette victoire et celle obtenue ce mercredi à Bordeaux, Crusoé d’Anama (Ni Ho Ped d’Ombrée) n’a vu que la grande piste de Vincennes, en huit occasions, y obtenant cinq accessits.
Sixième d’un Groupe 3 le 23 janvier, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire redescendait nettement de catégorie dans ce Grand Prix Dynavena (sur 2 650 mètres départ volté) où il devait rendre vingt-cinq mètres. Il retrouvait d’ailleurs à ses côtés Elvis du Vallon (Rêve de Beylev) qui venait de le précéder sur le plateau de Gravelle. Le fait de s’élancer au second échelon de départ n’a pas empêché Crusoé d’Anama de partir vite, de patienter au sein du peloton puis de venir déborder le favori Marcello Wibb (Raja Mirchi) pour qui la ligne droite finale du Bouscat a semblé interminable. Driver du lauréat, Nicolas Bazire a apprécié la prestation de son partenaire qui enregistre son neuvième succès : « C’est une bagnole, tu peux faire ce que tu veux et le mettre où tu veux, il n’y a pas de souci, lâche le pilote au micro d’Equidia. J’ai eu la course parfaite, je me suis retrouvé dans le dos de Christophe (Martens) dans le dernier tournant. Mon cheval cherchait sa course. À Vincennes, c’étaient des lots relevés. Il n’a plus trop de marge maintenant. Ce sont des belles courses, il faut les gagner. » Le fils de JMB signe ici sa troisième victoire sur cette piste du Bouscat.

De Jean-Michel Bazire à Jean-Raoul Deshayes
Âgé de 9 ans, Crusoé d’Anama a signé six de ses neuf succès en régions. Il apporte ici sa première victoire de l’année à Jean-Michel Bazire hors du temple parisien du trot où il a signé ses 17 premiers titres 2021. Le père de Crusoé d’Anama, Ni Ho Ped d’Ombrée, a longtemps fait les beaux jours de son éleveur Jean-Raoul Deshayes, l’homme des « Ombrée », décédé il y a trois semaines. Voilà un bel hommage posthume. Il s'agit du septième vainqueur d'un produit de Ni Ho Ped d'Ombrée cette année.

D'où vient-il ?

Élevé par l’Écurie La Charmelière dirigée par Philippe Legras, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée est le meilleur des trois produits qualifiés de sa mère Jarifa d’Em (double lauréate à Vincennes), elle-même sœur de la bonne Lara d'Em, d'où Balthazar d'Em (167 740 €) et Concerto d'Em (162 875 €). Famille maternelle riche de nombreux trotteurs utiles d'où ressort le nom d'Une Deux Trois (près de 400 000 € de gains), mère d'Inesperada (262 950 €).

8e | GRAND PRIX DYNAVENA MAISAGRI
Att - 2650 m - Course C - 36 000 €
CRUSOE D'ANAMA 1'12"7
Ni Ho Ped d'Ombree x Jarifa d'Em (And Arifant)
Driver : N. Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : M. Xuereb - Eleveur : Ec. la Charmeliere
2e Elvis du Vallon 1'12"7 Reve de Beylev x Premiere de Beylev
3e Festif Charmant 1'13"6 Love You x Quelle Copine
4e : Marcello Wibb - 5e : Defi Pierji - 6e : Campione Mio - 7e : Caballo d'Aure
Bassano 1'14''1 Jet du Vivier 1'18''5
Ni Ho Ped d'Ombree 1'11''5 Questane 1'16''3
Fantasia d'Ombree 1'15''2 Off Gy 1'16''3
CRUSOE D'ANAMA Amazone d'Ombree
And Arifant 1'16''5 Sharif Di Iesolo (IT)
Jarifa d'Em 1'16''5 Infante d'Aunou 1'16''2
Ursula 1'18''4 Jackson 1'16''0
Arrilla
A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite