... ©DR
En bref - 03.02.2021

Bold Eagle a un propre frère cette année

L’information a été partagée sur le compte Facebook de l’écurie Hunter Valley. Reethi Rah Jet, mère de Bold Eagle, vient de donner naissance à un poulain par Ready Cash. Onzième poulain de la fille de Love You, le rejeton est nommé Light My Fire et est donc le propre-frère de Bold Eagle (5 031 287 €) mais aussi de Cash and Go (347 608 €), tous deux étalons.
En 2018 et 2020, la poulinière avait déjà donné naissance à deux femelles de Ready Cash : It’s a Girl (non qualifiée) et Kind of Magic.
Parmi les autres membres de la fratrie, on peut citer Eagle Eyes (First de Retz - 165 900 €), Anantara Jet (Ganymède - 102 410 €) et la déjà célèbre Hunter Valley (Charly du Noyer), troisième du Prix Reine du Corta (Gr.2) en novembre dernier, et achetée 400 000 € yearling en 2018.

Vers la déclaration des plaqués

Comme son président, Serge Peltier, l'avait annoncé dans le dossier sur le sujet paru dans Province Courses l'Hebdo (n°2767), la Commission du code s'est réunie ce mercredi pour débattre des chevaux plaqués. Faut-il légiférer ? Laisser la situation telle qu'elle est aujourd'hui ? « Ce dossier a été le sujet numéro un de notre réunion et on a beaucoup, beaucoup débattu pour essayer de trouver un consensus car les avis sont très partagés sur la question, nous a commenté Serge Peltier. Tout n'est pas définitivement arrêté, notamment les modalités exactes, car il existe comme on le sait une multitude de types de plaques mais on se dirige vers une déclaration obligatoire des chevaux plaqués. La proposition sera présentée au prochain Comité qui doit se réunir à la mi-février et qui devra voter pour ou contre. Au cours de ces débats, il est également ressorti un accord pour que les demi-fers ou demi-plaques soient interdits afin que 80 % au moins du pied soient recouverts, ou alors le cheval sera considéré comme déferré. » Si le vote du Comité de LeTROT suivait l'avis de la Commission du code, ce nouveau point du règlement rentrerait alors en vigueur dans les meilleurs délais.

Prix Roquépine et Paul Viel samedi : sous l'angle de la revanche

À deux semaines du Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes (Gr.1), les Prix Paul Viel (Gr.2) et Roquépine (Gr.2) sont les dernières épreuves préparatoires respectivement ouvertes aux mâles et aux femelles. Et dans les deux cas, il y a une idée de revanche dans l'air.
Dans le Prix Paul Viel, Italiano Véro (Ready Cash) tentera de faire oublier sa récente disqualification dans le Prix Maurice de Gheest (Gr.2) dans lequel In The Money (Cristal Money) avait profité de l'occasion pour décrocher son premier titre de Groupe. Inoui Danica (Boccador de Simm) et Invincible Cash (Ready Cash), la bonne note de l'épreuve, respectivement deuxième et troisième, sont aussi de la partie, tout comme Idéal Ligneries (Repeat Love), fautif en dernier lieu.
Dans le Prix Roquépine, Inoubliable (Prodigious) devra confirmer son premier titre d'importance décroché dans le Prix Gélinotte (Gr.2). Mais elle aura sur sa route Icone de Castelle (Rocklyn), invaincue en cinq tentatives et qui l'avait battue lors de leurs seule sortie commune à Ecommoy en septembre dernier. Dix des quatorze candidates de cette épreuve ont participé au Prix Gélinotte.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite