... © Equidia
En bref - 03.02.2021

Bordeaux : Headscott remet les pendules à l’heure

Restant sur deux récentes disqualifications à Vincennes, Headscott a renoué avec la victoire, mercredi à Bordeaux. Drivé par Arnaud Chavatte, le fils de Village Mystic s’est montré lutteur pour remporter l’épreuve pour 4 ans qualificative à LeTrot Open des Régions. Le pensionnaire d’Alain Chavatte en profite pour signer son cinquième succès en neuf sorties. Très estimé par son entourage, ce hongre avait débuté sa carrière l’été dernier par deux disqualifications avant d’aligner quatre victoires consécutives : trois en province et une, fin novembre, sur la petite piste de Vincennes. Un hippodrome sur lequel on pourrait le revoir prochainement : « On n’a pas eu beaucoup de chevaux de ce niveau-là dans les boxes à cet âge-là, a confié Arnaud Chavatte au micro d’Equidia. C’est un élément de haut niveau. Maintenant il faut qu’il comprenne bien la course parce qu’il peut encore paniquer un petit peu. Aujourd’hui [lire mercredi], il a été sympa comme tout. Il faut qu’il s’amende. S’il y en a encore une belle à Vincennes en fin d’hiver, on va y aller, car il est capable. »

De nouvelles courses PMH sur Equidia

Lancée à titre expérimental l'an dernier à Nuillé-sur-Vicoin puis élargie à une quinzaine de champs de courses en fin d'année, la retransmission live de réunions PMH (sans prise de paris nationaux par le PMU) par Equidia va s'élargir dans les prochaines semaines. Avec 7 nouveaux hippodromes intégrés en février, dont Pornichet, Caen, Compiègne et Lyon-Parilly, ce sont 22 sites qui voient dorénavant leurs réunions PMH accessibles en direct sur le site internet equidia.fr et l'application mobile de la chaîne. D'autres rejoindront cette offre dans les prochains mois.
Ceci est le fruit d'un partenariat entre Equidia, la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) et les Fédérations Régionales. Nous reviendrons prochainement sur cette information.

Championnat de drivers en Suède

Le 13 février prochain, l’hippodrome d’Åby organisera une nouvelle édition du « V75 Champions ». Il s’agit de réunir dans un esprit de tournoi, sur six épreuves de la réunion, les quinze meilleurs drivers du circuit V75 (jeu très populaire en Suède, à l’image des épreuves Tiercé, Quarté+ et Quinté+ en France) de 2020. Lors des six courses, les drivers qualifiés et ayant donné leur accord de participation s’affronteront et cumuleront des points en fonction de leurs résultats. Sera sacré champion V75 à l’issue de la journée celui qui aura le plus de points. La liste des drivers en lice cette année est composée de Erik Adielsson, Robert Bergh, Magnus A. Djuse, Mats E. Djuse, Marc Elias, Peter Ingves, Carl Johan Jepson, Örjan Kihlström, Jorma Kontio, Rikard N. Skoglund, Per Lennartsson, Stefan Persson, Johan Untersteiner, Peter Untersteiner et Daniel Wäjersten. À noter que les entraîneurs ayant des partants dans les épreuves « V75 Champions » peuvent choisir leur driver, avec l’accord de ce dernier, ou laisser les organisateurs leur désigner le pilote qui sera sur leur partant. L’an dernier, c’est Jörgen Westholm qui avait remporté cette compétition.
Lors de la même réunion, un autre tournoi, organisé sur le même principe mais sur six autres courses, permettra de mettre à l’honneur les quinze meilleurs jeunes de 2020.

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite