... ©Aprh
Résultat de course - 26.08.2020

Boss du Meleuc finalement en solitaire

Dès qu'il l'a franchi, il s'est envolé !
Yannick-Alain Briand

Tel un match de boxe décevant, c'est finalement le cérémonial de la pesée, l'avant-course dans notre cas hippique, qui aura été le plus savoureux. L'épreuve a elle été une simple formalité pour Boss du Meleuc, mettant KO son principal adversaire Étonnant, finalement 3ème.

C'était un match qui sentait la poudre mais Boss du Meleuc (Lucky Blue) n'a fait qu'une bouchée d'un Étonnant qu'il faudra revoir dans de meilleures dispositions. Cela n'enlève en rien au mérite du lauréat, vainqueur ici de la 22ème course de sa carrière ! "Un cheval de rêve" comme le dit son mentor Yannick-Alain Briand qui revient pour nous sur les coulisses de la course : "On se chauffait au moment du heat avec Richard (Westerink) et la pression montait, c'était marrant. Mais finalement, notre tactique de l'attaquer dans le dernier virage, là où il est le plus vulnérable, s'est avérée payante mais je m'attendais à plus de résistance. Cela dit, Alexandre m'a dit que Boss s'est ensuite envolé. C'est un vrai cheval de course : il adore venir à Vincennes et quand on lui met le bonnet de course, il sait que c'est l'heure du combat."
Parfait, Boss du Meleuc n'a pas à puiser dans ses réserves pour couper la ligne en 1'11''4 devant une très bonne Évangelina Blue (Speedy Blue), laquelle a fait dire à son mentor Jean-Philippe Mary : "On est 2ème d'un cheval exceptionnel et on devance un très très bon cheval qu'est Étonnant. On est avec les grands là. Je suis rassuré car cela faisait deux fois qu'elle partait au galop, donc je suis ravi de la jument et du jockey."
La mine, même derrière le masque, était bien différente chez Richard Westerink, comme incrédule de ne pas avoir vu mieux de son protégé Étonnant (Timoko) : "Éric m'a dit qu'il n'avait pas de gaz, je ne comprends pas. Je ne le voyais pas battu aujourd'hui même si Boss n'est pas un âne. Je reste sur ma faim."

D'où vient-il ?

Boss du Méleuc excelle vraiment sur le tracé court de Vincennes, où il en est à sa huitième victoire. Il est l'oeuvre majeure de sa mère, Rafale du Méleuc (Talassius), gagnante de deux courses, à Marseille, et n'ayant eu que quatre produits, dont un autre vainqueur, en devenir, à savoir Guépard du Méleuc (Uno du Méleuc), également pensionnaire de Yannick-Alain Briand, qui compte deux succès et deux places de deuxième, en cinq sorties, en tout et pour tout, cette année. Fils du valeureux Lucky Blue, Boss du Meleuc a pour bisaïeule la toute bonne Jézabel d’Ouches (1975-Caprior), qu'exploita, avec l'efficacité qu'on lui connaît, Jean-Pierre Dubois, la faisant s'imposer dans le "Pontavice du Heussey", se classer deuxième du "Cornulier" ou encore troisième, à l'attelage, du Critérium des 5 Ans et du Prix de l'Etoile.

8e | PRIX CAMILLE LEPECQ
M - 2175 m - Groupe 2 - 85 000 €
BOSS DU MELEUC 1'11"4
Lucky Blue x Rafale du Meleuc (Talassius)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : Y. A. Briand
Propriétaire : Y. A. Briand - Eleveur : J. Cos
2e Evangelina Blue 1'11"8
3e Etonnant 1'11"9
4e : Carla du Chatelet - 5e : Clara du Pontseuil - 6e : Allegro Nonantais - 7e : Arius du Douet
ET LE FAVORI ? ETONNANT - 3e
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite