...
Résultat de course - 06.02.2021

Inoubliable ne force pas son talent

Sa force, c’est son moteur.
Jean-Philippe Dubois

La lauréate du Prix Roquépine (Gr.2) a dominé les débats avec une belle autorité. De ce côté-là, il y a un air de ressemblance entre Inoubliable, la pouliche en question, et Italiano Véro, le vainqueur chez les mâles. Et comme pour ce dernier, il est question de "moteur" dans les propos de Jean-Philippe Dubois quand il parle de sa représentante.

Ce n'est pas l'habitude de la maison Dubois, dépendance Victoria Dreams, d'évoluer en troisième épaisseur dans la plaine. C'est pourtant ce qu'il s'est passé avec Inoubliable (Prodigious) qui, après avoir été couverte dans la descente, s'est retrouvée le nez au vent. Elle a alors continué à dérouler pour s'emparer de la tête au passage exact de la marque du dernier kilomètre. La partenaire de Jean-Philippe Dubois a ensuite contrôlé les affaires, dominant les débats avec de la marge, sans faire preuve de démonstration de force plus que nécessaire. À quoi bon ? Le grand objectif est dans deux semaines. JeanPhilippe Dubois nous a appris : « Elle a bien couru. Son principal défaut est qu’elle peut se montrer nerveuse certaines fois. Aujourd’hui, elle a été sage. Quand on s’est retrouvés le nez au vent, elle est venue devant facilement et ensuite elle a bien répondu. Tout s’est bien enchaîné. Sa force, c’est son moteur. »

Dans le rétroviseur, il est question d'Icône de Castelle
Alors que la lauréate a bouclé ses 500 derniers mètres en 1'13''4 (données tracking), deux de ses dauphines sont passées sous le seuil de 1'13'' : Idylle À Vie (Ready Cash), deuxième en affichant 1'12''8 dans la portion finale, et Icône de Castelle (Rocklyn), cinquième au terme de 500 derniers mètres en 1'12''0 (en réduction kilométrique). Par le jeu des relais, cette partenaire d'Alexandre Abrivard s'est retrouvée loin dans le dernier tournant et ensuite dû slalommer pour faire son chemin.

D'où vient-elle ?

Inoubliable est un pur produit de l'élevage de Jean-Philippe Dubois, étant par deux élèves maison, Prodigious 1'11'' et Dream Life 1'12'', sachant que celle-ci est par Royal Dream 1'10'' et une fille de Password 1'14''. Il s'agit là du premier produit de Dream Life, avant Joie de la Vie, une autre fille de Prodigious, et Keep Your Dreams, un mâle de Follow You. Dream Life (quatre victoires et 162.810 € de gains) "trottait", ayant montré une valeur semi-classique et été jugée digne de prendre part au Critérium des 4 Ans. Elle est la soeur aînée de Easton of my Life 1'13'' (Texas Charm), gagnant de douze courses et de près de 170.000 €. Les inbreedings du pedigree sont frappés du sceau de la famille Dubois, ainsi qu'on peut en juger: Goetmals Wood (2x4), And Arifant (3x5x5), Buvetier d'Aunou (3x4)...

4e | PRIX ROQUEPINE
Att - 2175 m - Groupe 2 - 100 000 €
INOUBLIABLE 1'13"7
Prodigious x Dream Life (Royal Dream)
Driver : J.-Ph. Dubois - Entraîneur : Ph. Moulin
Propriétaire : Ec. Victoria Dreams - Eleveur : J.-Ph. Dubois
2e Idylle A Vie 1'13"8 Ready Cash x Vie A Deux
3e It's Now Or Never 1'13"8 Charly du Noyer x Deep Purple
4e : Iseult Flower - 5e : Icone de Castelle - 6e : I Wanna Be Queen - 7e : Ironie du Guelier
A voir aussi :
...
Joudjie frappe fort au monté

Sorte de journée de transition après la "journée des Champions" dans une période qui précède l'ouverture du meeting d'été d'Enghien, samedi prochain, la réunion organisée à Caen ce lundi a fait la ...

Lire la suite
...
Debrief du week-end en province : R. Derieux et S. Ernault à égalité

Avec plus de cent courses entre samedi et dimanche, le programme était fourni en région en parallèle à la réunion de la Journée des Champions à Vincennes. Chez les pilotes, Romain Derieux, auteur notamment d'un coup de deux à ...

Lire la suite
...
Franck Nivard hospitalisé depuis le week-end

Pris de douleur en dessous du cœur, au niveau du sternum, vendredi au petit matin, Franck Nivard a été transféré par le Samu au CHU de Caen dans la foulée. Hospitalisé tout le week-end et toujours en ...

Lire la suite
...
Django Riff, désormais sous la menace de Boccador de Simm

Deux pères de vainqueurs ont tiré la couverture à eux dimanche dans les rangs des 3 ans : Timoko (Imoko), père de Jelyson (Prix d'Essai), et Boccador de Simm (Rieussec), à l'origine de Just a Gigolo (Prix Albert Viel). Le premier a ...

Lire la suite