... © ScoopDyga
Résultat de course - 06.02.2021

Haribo du Loisir au-dessus de la mêlée

Il a gagné à la rigolade.
Léo Abrivard

C'est en patron que Haribo du Loisir a inscrit son nom au palmarès du Prix d'Avignon (Gr.3) ce samedi. Le pensionnaire de Laurent Abrivard, drivé par le fils Léo, n'a pas eu besoin de mettre toutes ses forces dans la bagarre tant il a dominé l'épreuve.

Il s'agit d'un premier Groupe pour le cheval et un deuxième pour le driver. Haribo du Loisir (Rodrigo Jet) s'était déjà imposé à Vincennes durant ce meeting, en décembre, sur le même parcours de 2 100 mètres départ lancé. Il avait alors affiché 1'12''8 en réduction kilométrique contraint ce jour-là de batailler avec Hiatus. Rien de tel cette fois mais le partenaire de Léo Abrivard a pourtant fait mieux, en réalisant 1'12''1, son nouveau record personnel. Le driver nous a déclaré : « C’est un cheval très dur. Avec lui, il ne faut pas peaufiner. Il faut aller devant, c’est là qu’il est le meilleur et il le prouve encore aujourd’hui. Il a beaucoup d’allures et peut « louper des mailles ». Le fait de le déferrer l’a aidé à se délier. Au monté, cela n’a pas été convaincant la dernière fois et son avenir est pour l’instant à l’attelé. » En dominant Hédé Darling (Password), Hakim Griff (Brillantissime) et son compagnon d'entraînement Happy Pacha (Pacha du Pont), le lauréat s'ouvre des perspectives au niveau encore supérieur. Sur ce point, Léo Abrivard nous explique : « Il a gagné à la rigolade, je n’ai même pas eu besoin de lui déboucher les oreilles et on est juste en dessous les meilleurs. Il n’est pas pratique, c’est pour cela que cela est encore compliqué pour lui de courir contre les meilleurs. Contre eux, on ne peut pas se permettre de partir en dehors et de leur faire le tour. S’il s’assagit, il ne sera pas ridicule avec eux. Et avec ses gains, il va maintenant bientôt franchir le cap. » Question tenue, ce représentant de Jacques Cottel pourra-t-il aller sur plus long ? « Il sera encore meilleur sur 2700 mètres » nous répond sans hésiter Léo Abrivard.
Dernier dans le tournant final, Helboy d'Alesa (Rodrigo Jet) a bien conclu mais a dû se contenter de la cinquième place.

D'où vient-il ?

Pedigree très en verve que celui d’Haribo du Loisir (Rodrigo Jet), dont la mère, Chacha du Citrus (Niky), est issue de la semi-classique La Fée 1’14’’ (Défi d'Aunou), sœur aînée de Vive Fée (Love You), elle-même génitrice de Féerie Wood 1’10’’ (Rockfeller Center), gagnante, en 2020, du Championnat Européen des 5 Ans (Groupe 1) et du Prix Ténor de Baune (Groupe 2), ainsi que du hongre Eclat de Gloire 1’11’’ (Tiégo d'Etang), aux quinze victoires et aux 530.000 euros de gains, en pleine forme cet hiver, à la faveur de son succès du Grand Prix de Noël (Groupe III), à Cagnes-sur-Mer, et de sa place de deuxième dans le Prix du Forez (Groupe 3), à Vincennes.

1ère | PRIX D'AVIGNON
Att - 2100 m - Groupe 3 - 70 000 €
HARIBO DU LOISIR 1'12"1
Acheté aux ventes Arqana Trot 17 000 € par COTTEL Jacques
Rodrigo Jet x Chacha du Citrus (Niky)
Driver : L. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : J. Cottel - Eleveur : E.A.R.L. du Loisir
2e Hede Darling 1'12"3 Password x Queen Darling
3e Hakim Griff 1'12"3 Brillantissime x Bamba Sly
4e : Happy Pacha - 5e : Helboy d'Alesa - 6e : Hunter Valley
A voir aussi :
...
Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de ...

Lire la suite
...
20 restants dans le Saint-Léger à Caen

Alors qu'ils étaient 22 engagés validés lundi, le premier forfait du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) n'a pas vu la liste profondément bouleversée. Ils sont encore 20 restants ce mardi, à la veille de la déclaration des partants ...

Lire la suite
...
Jack Tonic :
une réussite en forme d’hommage

Valeur montante au sein de la génération des 3 ans, venant de s’octroyer deux Groupes 3 consécutivement, Jack Tonic 1’12’’ (Charly du Noyer) est de grande naissance, sa famille maternelle remontant à la championne et matrone Neuilly 1’16’’ (1979-Amyot), puis à la ...

Lire la suite
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite