... (© Dejeans Arnaud Sud-Ouest)
En bref - 07.02.2021

Des hippodromes du Sud-Ouest touchés par les inondations

Les inondations qui frappent notamment la région du Sud-Ouest n'ont pas épargné plusieurs hippodromes. "Toutes les informations ne me sont pas encore remontées de la part des présidents de sociétés, nous a confié Gérard Cazeneuve dimanche matin le président de la Fédération du Sud-Ouest, mais d'ores et déjà plusieurs champs de courses ont été touchés par ces inondations. C'est le cas par exemple de l'hippodrome de Montignac qui longe la Charente en crue depuis plusieurs jours. C'est vrai aussi pour la région de La Réole (notre photo) avec la montée de la Garonne, de Valence-sur-Baïse ou encore d'Auch dont on m'a mis que l'hippodrome était menacé aussi ces dernières heures. A Beaumont-de-Lomagne (N.D.L.R. : Gérard Cazeneuve en est aussi le président), nous avons aussi été touchés. Les pistes et les infrastructures sont en effet sous l'eau. Notre responsable des pistes qui travaille depuis seize ans à la société m'a dit que c'est la première fois qu'il voyait cela. Je sais que des entraîneurs comme Bruno Muel et Stéphane Bouisson sont aussi concernés par ces inondations."

Saint-Brieuc en suppléant

Suite aux annulations des réunions de Dortmund (R2) au galop et de Mariendorf (R5) au trot pour des raisons climatiques qui étaient au programme Premium de la réunion de ce dimanche, d'où la suppression de huit courses, la réunion au trot de Saint-Brieuc initialement en CSI a été diffusée sur Equidia Racing. Cette réactivité a donc permis de conserver un volume de courses équivalent à celui prévu puisque ce sont neuf courses qui étaient proposés à la sagacité des parieurs sur l'hippodrome des Côtes d'Armor.

Agenda de la semaine

Lundi 8 : les deux réunions Premium du jour se disputent à Châteaubriant et à Vincennes. En Loire-Atlantique comme en région parisienne se disputeront notamment des courses réservées à des 3 ans qui ont déjà dévoilé des qualités de sérieux moyens, que ce soit en région comme à Paris.
Mardi 9 : direction la Côte d'Azur pour la seule réunion du jour au trot. Le programme est principalement composé du Prix Jules Roucayrol (course B), où Colonel Bond va tenter de remporter son deuxième Quinté+ de l'hiver même s'il devra cette fois rendre 25m., et du Prix Henri Callier (course A) dans lequel Haiko Dream bénéficie d'un avantage initial pour s'illustrer une nouvelle fois sur cette piste tout comme son driver Christophe Martens.
Mercredi 10 : les deux réunions du jour sont Premium. A Vincennes d'abord, une course A pour 4 ans sous la selle pourrait permettre à He His Quick d'effacer sa récente disqualification dans un Groupe 3. A Graignes, c'est le coup d'envoi de la saison, laquelle compte trente dates.
Jeudi 11 : les deux réunions sont Premium, à savoir Pornichet (la première de l'année au trot) et Vincennes, avec la journée dédiée à la mémoire des journalistes hippiques disparus, au cours de laquelle se dispute le Prix Jean Le Gonidec (Gr. 2). A Vincennes se déroulera aussi le tirage au sort des places derrière l'autostart du Prix de France Speed Race (Gr. 1).
Vendredi 12 : Mauquenchy et Toulouse organisent les deux réunions Premium du jour. Devenu un rendez-vous incontournable du début de la saison de monte, le Salon du Trot en Normandie se déroulera pour la première fois en version 100% digital de 14 à 23 heures (www.salondutrotnormandie.fr), avec des visio-conférences et les stands virtuels des haras participants sur lesquels il sera possible d'assister à la présentation des étalons par leurs étalonniers.

A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite