... ©Aprh
Résultat de course - 07.02.2021

Moni Viking passe par la Marne avant de conquérir Paris

C'est vraiment un chic cheval et si généreux !
Matthieu Abrivard

C'est un mouvement notable sur le front des grandes batailles du meeting d'hiver : Moni Viking rebondit après sa disqualification dans le Prix d'Amérique - Legend Race la semaine dernière et s'offre l'important Prix de la Marne.

Éliminé dès les premiers mètres il y a sept jours, Moni Viking (Maharajah) n'avait pas fait course et arrivait avec un atout majeur sur ce Prix de la Marne : une bonne dose de fraîcheur (l'un des sujets du jour - voir Prix Ovide Moulinet). Combiné à son talent intrinsèque et à sa dureté à l'effort, le norvégien, qui faisait partie des quatre chevaux nommés pour le titre de Cheval de l'Année 2020 en Suède (voir résultats en page 11), a su remporter ce Groupe 3 à la force des jarrets quand il a fallu dominer la tenace Chica de Joudes (Jag de Bellouet), clairement sur la montante depuis ces dernières semaines (elle avait bien fini dans l'Amérique). Une semaine après avoir commenté de son sulky la phase finale de l'Amérique, Matthieu Abrivard était cette fois bien dans la bagarre : "J'ai attendu pour rabattre les œillères car je savais qu'il allait donné un nouveau coup de reins, ce qu'il a fait. Il le fallait pour battre une très bonne Chica de Joudes".
Clairement déterminé par Pierre Vercruysse comme cible prioritaire, le Prix de Paris - Marathon Race est désormais dans la ligne de mire : rendez-vous le 28 février.
Ce sera la même cible pour Chica de Joudes qui, comme le lauréat, ne sera pas en lice dimanche prochain dans le Prix de France - Speed Race.
La roue tourne toujours dans la mauvais sens pour Fakir du Lorault (Vaillant Cash), bon finisseur pour prendre la 3ème place mais des allures jugées répréhensibles : il a été disqualifié après enquête.

D'où vient-il ?

Issu de l'élevage norvégien, Moni Viking n'en porte pas moins l'empreinte des courses françaises, en tant que fils et petit-fils de gagnants de Prix d'Amérique, en l'espèce Maharajah 1'10'', d'une part, son père, et Coktail Jet 1'10'', de l'autre, son père de mère. Sweet Young Thing 1'11'' (Nevele Pride), la deuxième mère, a gagné le classique américain Kentucky Futurity et a une dense fratrie et parentèle standardbred. Moni Viking ressortit à un fort beau croisement d'ensemble, qui procure un triple inbreeding majeur sur Nevele Pride (5x7x3), Speedy Crown (6x4x4) et Super Bowl (4x5x6x4).

3e | PRIX DE LA MARNE
Att - 2700 m - Groupe 3 - 90 000 €
MONI VIKING 1'12"5
Maharajah x Jeunesse Doree (Cygnus d'Odyssee)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : P. Vercruysse
Propriétaire : J. Lyng - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Chica de Joudes 1'12"6
3e Blues d'Ourville 1'12"7
4e : Valokaja Hindo - 5e : Eclat de Gloire
A voir aussi :
...
Izoard Védaquais, un 3 ans toujours sans limites

Six sorties et six victoires. Izoard Védaquais (Bird Parker) est toujours invaincu au terme de son succès, en force et souplesse à la fois, dans le Prix de Gien (Gr.3). Pourtant le représentant de Philippe Allaire effectuait une ...

Lire la suite
...
Le meilleur Hédé Darling est de retour, un an après

Un an quasiment jour pour jour. Voilà le laps de temps qu'il faut remonter pour retrouver le dernier et précédent succès de Hédé Darling (Password), lauréat du Prix Caecila (Gr.3). C'était à Laval, le 13 juin 2020 ...

Lire la suite
...
Caïd Doré n'a peur de personne

Difficile de lui résister actuellement. Caïd Doré (Corot) signe ce vendredi à Nantes son troisième succès lors de ses quatre dernières sorties. Son entraîneur Bruno Marie était aux commandes comme c'est normalement le cas depuis ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite