... © ScoopDyga
Résultat de course - 08.02.2021

David Haon tient enfin sa victoire hivernale

avoir été malheureuse la dernière fois, la jument avait bien récupéré.
David Haon

Plusieurs fois deuxième cet hiver à Vincennes, l’entraîneur installé dans l’Allier a remporté son premier succès du meeting grâce à Honeymoon Sweety. Mérité.

C’est sûr qu’avec un gagnant dans le camion, le chemin du retour est moins long. » Avec six deuxièmes places (dont une ce lundi avec Ivresse de Blary) sur le mâchefer de Vincennes, David Haon était en train de gagner son surnom de Poulidor du meeting. Mais c’était compter sans la courageuse Honeymoon Sweety (Village Mystic), venue offrir à son metteur au point provincial un premier succès – mérité – cet hiver sur la cendrée. « Après avoir été malheureuse la dernière fois, la jument avait bien récupéré, confie l’entraîneur installé à Saint-Didier-la Forêt (Allier). C’était donc un mal pour un bien, parce que je voyais qu’elle était restée en très grande forme à la maison. Elle n’était pas fatiguée de ses courses, ni de ses voyages. »
Vue à quatre reprises dans ce meeting 20/21, Honeymoon Sweety avait notamment terminé deuxième, mi-décembre, sur les 2.100 mètres GPP, trottant 1’15’6. Ce lundi, elle a bouclé son parcours des 2.700 mètres en 1’15’’9 pour s’adjuger sa troisième victoire en douze sorties. « Après, il fallait quand même un peu de chance, reprend David Haon. Franck Ouvrie a mené une belle course et la jument a été courageuse. Même si ce n’est pas sa corde, elle le fait bien quand même. Maintenant, je pense qu’on va la mettre tranquillement au repos. »
David Haon remporte ici sa dixième course dans le Temple du trot. « Je suis un entraîneur de province, je n’ai jamais été trop à la mode, explique le professionnel âgé de 50 ans. Je n’ai pas de gros clients mais ils sont fidèles. Comme on n’a que deux mains, j’essaie de garder les meilleurs éléments de mon effectif, puis je m’occupe de mes poulains. » L'avenir, c'est aussi son fils David-Alexandre Haon, âgé de 16 ans et demi.

D'où vient-elle ?

Honeymoon Sweety est restée la propriété de son éleveur, Jean-Pierre Laforêt. C'est une fille de Village Mystic 1'11'' (Prix de Sélection) et d'Urkane Jab 1'15'' (Ganymède), gagnante de deux courses, dans le Centre-Est, et d'un peu plus de 35.000 €. Urkane Jab a donné un autre vainqueur en Easy Going 1'13'' (Very Pleasant). Inbred (3x3) sur l'américain Royal Prestige, Urkane Jab est la soeur de quatre gagnants, dont la classique Toscane Jab 1'12'' m. (Kaisy Dream), troisième d'un Prix des Elites. Une belle consanguinité sur la matrone Nesmile (5x4) caractérise ce pedigree.

7e | PRIX DES ROUGES TERRES
Att - 2700 m - Course B - 44 000 €
HONEYMOON SWEETY 1'15"9
Village Mystic x Urkane Jab (Ganymede)
Driver : F. Ouvrie - Entraîneur : D. Haon
Propriétaire : J. P. Laforet - Eleveur : J. P. Laforet
2e Hawai Island 1'16" Bold Eagle x Viva Island
3e Hisa du Margas 1'16"1 Atlas de Joudes x Odyssee du Margas
4e : Nymphe du Chene - 5e : Heroine du Gite
A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite