... © ScoopDyga
Résultat de course - 09.02.2021

Hidden Face ne cache pas son jeu

La jument était bien dans sa tête et a été magnifique.
Kévin Devienne

Grosse surprise à l'arrivée de la course réservée aux 4 ans avec la défaite du grand favori Haiko Dream. À l'issue d'une ligne droite de toute beauté, Hidden Face est venue dominer tout à la fin le fils de Ready Cash. La protégée de Nicolas Ensch ne s'était plus imposée depuis le 25 février 2020.

Les représentants de Nicolas Ensch déferrés des quatre pieds (meeting cagnois 20/21)
37 courses
8 victoires
8 podiums (62% de réussite dans les 4)

Après une période difficile, Hidden Face (Brillantissime) est de retour sur la plus haute marche du podium. Troisième de la Coupe des 3 Ans, il y a bientôt un an derrière Hooker Mannetot (Bird Parker) et Haka (Ready Cash), la petite fille de Nina Madrik n'avait pas réussi à conclure sur le podium depuis cette date, en sept tentatives. Son mentor Nicolas Ensch était à la fois surpris et ravi de la performance de sa pouliche. Voici ses propos entendus sur Equidia Racing : « Pour finir, j'ai vu la pouliche passer très vite. Je suis très fier de la drive de Kévin (Devienne). Il l'a drivée exactement comme il fallait. Depuis la sortie du confinement (mars dernier), cela n'allait pas du tout avec elle. On a insisté et surtout changé de méthode d'entraînement avec elle. Je travaille en collaboration avec Jean-Marie Roubaud. La pouliche a changé depuis qu'elle est allé là-bas. La dernière fois, sa course m'avait plu. Franchement, je ne m'attendais pas à la voir gagner aujourd'hui (lire mardi). »
Kévin Devienne enregistre sa quatrième victoire de l'année, sa deuxième pour le compte de Nicolas Ensch. Sur Equidia Racing, le professionnel au service de Jean-Marie Roubaud signale qu'il a pris du plaisir au sulky de cette pouliche d'un petit modèle : « Nicolas m'avait dit que c'était son objectif. Elle avait été préparée pour cette course. Avant le coup, le cheval de Christophe Martens était très dur à battre. Elle m'a beaucoup plu aujourd'hui. La jument était bien dans sa tête. Elle a été magnifique. » Hidden Face fait afficher la bonne réduction kilométrique de 1'16 sur le parcours des 2925 mètres cagnois, soit un meilleur temps que le bon Elvis du Vallon, vainqueur de cette épreuve en 2018, lorsqu'il était entraîné par un certain... Nicolas Ensch. Il avait signé 1'16''5 sur 2950 mètres dans cette course (il rendait la distance ce jour-là).

D'où vient-elle ?

Élevée par Jean-Pierre Dubois, Hidden Face (Brillantissime) est le premier produit de Conquête à Deux (deux victoires) et une petite-fille de la championne Nina Madrik (In Love With You), gagnante notamment du Prix du Président de la République. Hidden Face est également une nièce de la semi-classique A Nous Deux (6 victoires - 341 250 €).

5e | PRIX HENRI CALLIER
Att - 2925 m - Course A - 35 000 €
HIDDEN FACE 1'16"
Brillantissime x Conquete A Deux (Sam Bourbon)
Driver : K. Devienne - Entraîneur : N. Ensch
Propriétaire : P. Savinel - Eleveur : J. Dubois
2e Haiko Dream 1'16"
3e Hercule du Noyer 1'16"1
4e : Hurricane Steed - 5e : Hermine Turgot - 6e : Habanero de Viette - 7e : Haloya de Visais
A voir aussi :
...
Hugo Abergs Memorial :
le sprint royal scandinave

C'est le grand événement du trot scandinave au coeur de l'été. Le Hugo Abergs Memorial est fort d'une riche histoire mais se veut aussi très attractif avec un peu plus 157 000€ promis à son vainqueur. En monnaie locale, cela ...

Lire la suite
...
Prosperous tout en puissance

S'il s'est déjà imposé sur la grande piste de Vincennes, qui plus est sur le parcours des 2850m., le 7 ans suédois Prosperous (Prodigious) semble quand même plus dans son élément sur une piste plate comme celle ...

Lire la suite
...
Trophée Vert : les cartes sont rebattues

À six semaines de la finale du Trophée Vert à Craon (le 6 septembre), le dénouement du circuit sur les meilleures pistes en herbe est loin d’être connu. En effet, Détroit Ace, le maillot jaune, est sur la touche ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite