...
Actualité - 11.02.2021

De l'inédit pour le Salon du Trot en Normandie

Manifestation incontournable du début de la saison de monte, le Salon du Trot en Normandie se déroulera bien cette année mais dans une version 100 % digital.

Il était trop difficile pour son organisateur, le Conseil des Chevaux de Normandie, de se résoudre à ne pas organiser un événement. La proposition d'un salon virtuel facile d'utilisation et accessible à tous en quelques clics a ainsi fait son chemin et nous voici à la veille du Salon du Trot en Normandie. Nous car les équipes de Turfcom - Province Courses ont imaginé ce concept de salon et l'ont mis sur pied ces dernières semaines (avec le concours de partenaires). Résultat, il vous sera possible de visiter virtuellement à partir de demain vendredi 14h ce salon 2.0 avec tous les ingrédients d'un salon traditionnel :
- 2 heures de conférences (voir le programme ci-dessous)
- 21 haras et étalonniers présentant 139 étalons (toutes leurs fiches disponibles) sur leurs stands où vous trouverez 75 saillies à gagner
- 12 exposants présentant leurs entreprises et produits.

Stéphane Deminguet, organisateur du Salon pour le Conseil des Chevaux de Normandie nous a dit : "On veut toucher un public nouveau et susceptible d’investir demain dans le monde du trot via le digital. On va pouvoir être vu en Normandie mais aussi sur tout le territoire et même au-delà des frontières. L’objectif est d’avoir une telle manifestation pour les professionnels afin qu’ils puissent faire la promotion de leurs étalons. D’où la création de ce salon virtuel qui permet d’occuper la scène régionale et nationale, encore plus après les annulations des salons de Vincennes et du Lion d’Angers dont nous ne nous sommes évidemment pas réjouis. C’est un pari."

Les conférences
- Discussion avec Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte d'Or : la TVA à 10% c'est pour quand ?
- Le Bien-Être équin : les courses s'approprient le sujet - avec Charlotte Fustec, label Equures et Pierre Préaud, Secrétaire Général de la Fédération des Courses Hippiques
- Les grands vainqueurs de 2020 - avec Éric Levallois, co-éleveur et propriétaire d'Élie de Beaufour (vainqueur du GNT), Jérôme Legros, entraîneur d'Astor de Rozoy (vainqueur du Trophée Vert) et Franck Lemuet, éleveur-propriétaire de Diable de Vauvert (vainqueur du Prix de Bretagne - Prix d'Amérique Races Qualif #1)
- À la conquête de nouveaux publics - avec Louise Benard et Marianne Simonnot pour Aux Courses Les Jeunes et Céline Maussang pour L'Informateur
Les meilleurs apprentis de 2020 - avec Gaëlle Godard, apprentie num#1 au monté, Enzo Lelièvre, num#1 attelé et combiné, Thiphaine Drouot d'Equi Ressources et Pascal Launey de l'Afasec de Graignes.
- Élever en 2021 - Dispositions sanitaires, grille de catégorisation des poulinières et les conditions de la nouvelle saison de monte avec Hughes Levesque, Président de la Commission Élevage LeTROT, Thierry Besnard, Président du SEPT, Arnaud Duluard, chef du Département élevage et santé animale à la SECF et Stéphane Deminguet du Conseil des Chevaux.

L'adresse du site : www.salondutrotnormandie.fr

A voir aussi :
...
Héroïne du citrus exacte au rendez-vous

"Héroïne du Citrus (Bilibili) est bien sur la fraîcheur !" Voilà les premiers mots d'Alexandre Abrivard, son partenaire, à son retour aux balances. La représentante de l'Ecurie de Jean-Pierre Barjon s'est imposée avec beaucoup de facilité dans ...

Lire la suite
...
Isla Jet
comme une pouliche de groupe

Auteure d'un retour sortant de l'ordinaire, Isla Jet est revenue arracher la décision au prix d'un sprint décoiffant dans le Prix de Picardie, qui réunissait un lot de 4 ans très intéressants.

Lire la suite
...
Un "Banville"
peut en cacher une autre

Troisième, Jewel de Banville n'a pas démérité. Mais dans ce Prix Urgent (Groupe 3), les lauriers sont revenus à Jessy de Banville, également élevée par la famille Duprey.

Lire la suite
...
Fée de Ranchval se transcende

Meilleure finisseuse, dans une arrivée serrée, Fée de Ranchval (Opium) remporte son deuxième Quinté+, associée à Matthieu Abrivard. La femelle de 7 ans a donné raison à son entraîneur, Emmanuel Varin, qui pour la première a ...

Lire la suite