... ©Scoopdyga
Actualité - 12.02.2021

L'Afasec diversifie son offre de formations

Dans l’optique de répondre à un nombre grandissant de demandes par les professionnels d’avoir des salariés qualifiés dans leur écurie, l’AFASEC diversifie son offre de formation en 2021. Ainsi, des adultes sous statut de la protection internationale pourront se former aux divers métiers du secteur hippique, dans la discipline de leur choix.
En ce début d’année, sept stagiaires sous statut de la protection internationale (personnes ayant obtenu le statut de réfugié ou celles à qui la protection subsidiaire a été accordée car exposées à une menace grave dans leur pays) originaires du Soudan, d’Afghanistan, d’Erythrée ou encore du Tibet ont rejoint le campus de l’AFASEC de Gouvieux, pour une formation de onze mois. Ainsi, ces jeunes âgés de 19 à 29 ans découvriront le secteur des courses hippiques en France en ayant une formation complète dispensée par l’AFASEC, pour devenir, à terme, salariés d’écuries de courses.
En marge de sessions réservées à l’apprentissage du français et à la découverte de l’environnement social et professionnel, les stagiaires sont placés au sein d’écuries pour appliquer sur le terrain les techniques apprises à l’école, dans la discipline de leur choix. C’est le cas de Shuja Alidad, arrivé en France d’Afghanistan il y a un an et demi, qui a choisi le galop. « Je suis très bien entouré à l’école par les formateurs, on y apprend la langue française et comment préparer les chevaux. J’aimerais devenir jockey si possible mais je veux tout de même rester à Chantilly et travailler dans une écurie après ma formation. »

Une réponse à la réforme de la formation professionnelle
La récente réforme de la formation professionnelle a permis à l’AFASEC de diversifier son offre, notamment à destination des adultes. Ainsi, des formations plus courtes et plus flexibles pourront permettre une intégration rapide et à tout moment de l’année au sein d’écuries, grâce à des contrats d’apprentissage, délivrés de 16 à 29 ans - avec ou sans expérience dans la filière équine -. L’AFASEC a également pour projet, pour la rentrée 2021, la création d’un CAPA Lad - Cavalier d’entraînement, avec une durée modulable déterminée par le projet professionnel du candidat.

Les journées découverte adaptées
A la suite de l’annonce de nouvelles directives sanitaires concernant l’accueil du public, l’AFASEC ne proposera pas ses journées découvertes sur deux jours et demi mais sur une seule journée, entièrement gratuite. La journée se déroulera uniquement sur le campus choisi pour découvrir les formations et ses métiers. Des rendez-vous digitaux sont également prévus via des visio-conférences.

Planning des journées découvertes : (inscriptions sur le site de l’école : afasec.fr)

Zone A : Mont-de-Marsan
Du lundi au vendredi du 8 février au 23 avril 2021

Zone B : Cabriès, Gouvieux et Graignes
Du lundi au vendredi du 22 février au 7 mai 2021

Zone C : Boissy-Saint-Léger (Grosbois)
Du lundi au vendredi du 15 au 30 avril 2021


1500 bénéficiaires d’action formation
LE CHIFFRE : 5,6 millions d’euros
En 2019, la part de la subvention des sociétés-mères (LeTROT et France Galop) directement affectée à la formation
était de 5,6 millions d’euros. Cet investissement a concerné 1500 personnes en formation (apprentis, élèves,
commissaires de courses, juges, futurs entraîneurs, salariés des écuries de courses…).

A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite