... ©Scoopdyga
Actualité - 12.02.2021

Gelati Cut : le retour de flamme d’Isésia

Gelati Cut place la barre plus haut

Gelati Cut a obtenu une victoire particulièrement méritée, dimanche, sous la poigne de Gaby Gelormini, dans le semi-classique Prix Ovide Moulinet (Groupe II), le récompensant d’une régularité quasiment sans faille depuis plusieurs mois. La veille, sa sœur cadette, Himalaya Cut, avait ouvert son palmarès parisien, sur le même site de Vincennes, drivée par Franck Nivard. La progéniture de Variety Cut tient donc la grande forme, ce qui nous incite à nous intéresser à celle-ci et à sa brillante ancêtre de l’élevage Olry-Roederer, Isésia 1’20’’ (1952-Loudéac).

Variety Cut 1’13’’ (Mambo King) était déjà, en prélude à Gelati Cut 1’11’’, une élève de l’Ecurie de Windcut et elle était aux soins du même Romain Larue, qui lui fit gagner deux courses, dont une à Enghien, et la fit se placer dans un Groupe III, à Vincennes, en l’occurrence le Prix Timocharis, dont elle se classa troisième. Elle n’a pas tellement couru, soit dix-huit fois, au total, à 3 et 4 ans, pour deux victoires et dix places dans les cinq premiers, un palmarès assorti d’un gain de 84.330 euros. On peut la situer un peu en dessous des meilleures pouliches de sa promotion, contre lesquelles elle s’essaya au printemps de ses 4 ans, prenant part au semi-classique Prix Gaston de Wazières (Groupe II), dans lequel elle dut, cependant, se contenter de jouer les figurantes.
Gelati Cut, qu’elle a eue des œuvres de Coktail Jet 1’10’’, est son deuxième produit, après Fondzho Cut 1’14’’, un fils de Village Mystic qui compte trois succès provinciaux et un peu plus de 25.000 euros de gains. On pointe ensuite la susnommée Himalaya Cut 1’14’’, par Charly du Noyer, qui vient de débuter victorieusement à Vincennes, après s’être imposée sur l’hippodrome d’Amiens, et qui semble avoir encore une certaine marge de progression. Romain Larue a aussi dans ses boxes Jazzy Cut, un poulain de 2 ans par Goetmals Wood.
Le profil particulièrement intéressant d’Ivida, inbred sur Isésia

Ivida 1’16’’, la mère de Variety Cut, a un profil particulièrement intéressant. Elle fut une compétitrice de qualité, dans le Sud-Ouest, gagnant cinq de ses six premières courses, à 3 et 4 ans, puis deux autres courses, à 4 et 5 ans. On la trouve également à la deuxième place de la Coupe des 4 Ans, à Toulouse, et, plus valorisant encore, à celle du Derby des 4 Ans du Sud-Ouest (Groupe III), à Agen-la-Garenne. Elle amassa, en tout, au début des années 2000 quelque 80.000 euros.
Poulinière, elle a donné quatre vainqueurs, dont le plus riche est Daddy Cut 1’11’’, trois quarts frère de Gelati Cut, puisque par le même Coktail Jet, gagnant de cinq courses et de plus de 125.000 euros. Outre Variety Cut, il y a aussi Tomorrow Cut 1’13’’ (Mercenaire), dont les gains dépassent les 80.000 euros, à la faveur d’une demi-douzaine de succès. Mais les résultats de la progéniture d’Ivida peuvent s’étoffer, car elle a un 4 ans par Saxo de Vandel, Hamartom Cut 1’18’’, qui compte une place, en trois sorties, chez Max Izaac, et un 2 ans par Mercenaire, Jiminy Cut, à l’entraînement chez Romain Larue.
Le grand attrait du pedigree d’Ivida est la consanguinité dont il est frappé sur la matrone du prestigieux élevage Olry-Roederer, Isésia. Cette fille de Loudéac 1’26’’ –père, faut-il le rappeler, de l’immense Fandango 1’20’’– est, en effet, à la fois, la grand-mère de Kimberland 1’14’’, le père d’Ivida, et de Razzia 1’29’’, sa mère. Ivida est ainsi inbred à deux générations libres (3x3) sur Isésia, dont la contribution à la réussite du Haras des Rouges-Terres, dans les années 1960-1970, a été essentielle.
Elle est ainsi la mère des classiques Tessa II 1’17’’ (Jamin), triple lauréate de Groupe II et double placée de Groupe I, dans les Prix des Centaures et de Normandie, et Viborg 1’19’’ (Voronoff), à l’arrivée du

Saint-Léger des Trotteurs, ou encore du semi-classique Dralor 1’17’’ (Feu Follet X), exporté en Allemagne à la reproduction, et du bon Gratius 1’18’’ (Ura), qui accumula les succès dans les tiercés de l’époque. Au haras, Tessa II procurera les propres frères, par Ura, Ispahan 1’16’’, classique, placé du Critérium des 5 Ans et du « Cornulier », et Joachim 1’16, semi-classique, qui deviendra le père du crack monté Speed Clayettois. Propre sœur de Tessa II, l’inédite Astrasia donnera, quant à elle, unie à l’américain Nevele Pride, le précité Kimberland, lauréat du Prix de Bruxelles, à Enghien, deuxième du « René Ballière », entre Lutin d’Isigny et Idéal du Gazeau, et troisième du Grand Prix des Pays-Bas, avant de se muer en un étalon remarquable.

Gelati Cut fait renouer la famille avec sa grandeur passée

Autre fille d’Isésia, Ezzia 1’23’’ (Horus L) est celle par laquelle nous arrivons à Ivida. Elle est, effectivement, la mère de Razzia, elle-même génitrice, on l’a dit, d’Ivida. Fille de Corlay 1’19’’, Razzia est, en outre, la propre sœur de Kaprius 1’17’’, vainqueur du Prix de Cornulier. Ses deux produits les plus doués furent Mazarina 1’13’’ (Goetmals Wood), gagnante de Groupe II en France (Prix Paul Leguerney) et en Scandinavie (Europamatch), et Harazina 1’15’’ (Kimberland), à l’arrivée du Critérium des Jeunes. Exploitées par les Dubois, celles-ci ont favorablement essaimé, notamment chez eux, à l’instar d’Ivida au sein de l’Ecurie de Windcut, qui place cependant la barre le plus haut avec Gelati Cut, lequel, d’ores et déjà classique en France, où il a disputé l’arrivée du Critérium des 4 Ans (Groupe I), et en Italie, où il s’est classé troisième du Gran Premio Europa (Groupe I) et du Gran Premio Giuseppe Biasuzzi (Groupe I), renoue véritablement avec la grandeur passée de la famille.

Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Charly du Noyer 1'10''3 Kidea 1'18''2
Ornella Jet 1'18''4 Halimede 1'16''2
HIMALAYA CUT 1'12''5 Delmonica Jet 1'16''0
Mambo King 1'12''9 Ganymede 1'11''4
Variety Cut 1'13''9 Dan's Girl (US) 1'19''2
Ivida 1'16''1 Kimberland (US)
Razzia 1'29''1
Quouky Williams 1'14''2 Fakir du Vivier
Coktail Jet 1'11''2 Dolly Williams
Armbro Glamour (US) Super Bowl (US)
GELATI CUT 1'11''4 Speedy Sug
Mambo King 1'12''9 Ganymede 1'11''4
Variety Cut 1'13''9 Dan's Girl (US) 1'19''2
Ivida 1'16''1 Kimberland (US)
Razzia 1'29''1
A voir aussi :
...
Clarck Sotho fait vibrer les "Martin"

Une victoire en famille, cela s'arrose. Même si pour Guillaume Martin, le pilote et neveu de Loïc Martin l'entraîneur de Clarck Sotho (Oiseau de Feux), en matière d'arrosage il a certainement eu son quota ! Disputée ...

Lire la suite
...
Banco pour Gitano de Féline

Difficile d'imaginer un scénario plus idéal. Ligoté en troisième ligne dans le dernier virage de ce tournoi régional de l'Open des 5 ans, Gitano de Féline (Vanishing Point) et surtout Thierry Busset ont vu devant eux ...

Lire la suite
...
Le calendrier du Tour Européen du Trotteur Français

Après un arrêt en 2020 suite à la saison de crise sanitaire, le Tour Européen du Trotteur Français fait son retour sur les calendriers 2021. Cinq étapes dans cinq pays différents pour sacrer le meilleur trotteur qui voudra ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite