... ©Aprh
Résultat de course - 13.02.2021

L'hiver parfait de Carioca de Lou

Il est malin, il a pensé que son travail était fini
Léo Abrivard

Trois courses au monté, trois victoires. Carioca de Lou fait dans la perfection cet hiver à Vincennes même s'il lui a fallu aussi un peu compter sur la chance pour s'imposer aujourd'hui.

Il est difficile d'imaginer un enchaînement des événements plus idéal que celui connu par Carioca de Lou (Jag de Bellouet) cet hiver. Nouvel épisode de cette série avec la phase finale de ce Prix de Lisieux dans laquelle Dollar Soyer son plus dangereux rival pour finir se montre fautif à quelques mètres du poteau.
Rien ne semble donc pouvoir arrêter Carioca de Lou comme nous le confirme son jockey Léo Abrivard : "Heureusement qu'il y a eu la mésaventure de Dollar Soyer à mi-ligne droite mais il le fait bien finalement. Je pense que j'aurais été battu car il venait vraiment vite, peut-être trop vite ce qui explique peut-être sa faute. D'autant que le mien avait fait son bout et il pensait que le travail était fini. Il est très malin et il s'est relâché pour finir. Durant le parcours, j'allais très facilement et je n'ai jamais ouvert les mains, laissant faire. Il a toujours été un bon cheval mais il avait du mal à garder la forme durant l'hiver. Auparavant, il s'arrêtait tous les six mois alors que maintenant il court très régulièrement. C'est certain que le fait de pouvoir le déferrer des quatre au monté lui a permis de passer un cap."

Derby du Dollar et Berlioz de Ginai étaient les deux trotteurs les moins riches du lot : ils complètent le podium en devançant une Dynamite Marceaux, moins tranchante qu'on a pu la connaître dans un passé récent.

D'où vient-il ?

Carioca de Lou est resté la propriété de son éleveur, Christian Germain. Il est l'un des six vainqueurs engendrés par sa mère, Lola de Lou 1'13'' (Coktail Jet), qui "croise" bien avec Jag de Bellouet 1'09'', puisque de ce rapprochement est né non seulement Carioca de Lou, mais Selecao de Lou 1'11'' (neuf victoires et 327.210 €). Lola de Lou "trottait" (deux victoires et 129.196 €), ayant même été jugée digne de prendre part au Critérium Continental. Il s'agit d'une soeur d'Urville 1'16'' (neuf victoires et 135.055 €), Taillevent 1'16'' (onze victoires et 131.548 €) et autres Bergame 1'17'' (quatre victoires et 93.756 €). Leur mère, Lady de Sienne 1'20'' (1977-Bellouet), était une soeur de Jézabel d'Ouches 1'16'' (Caprior), qui fut notamment deuxième du "Cornulier", sous la houlette de Jean-Pierre Dubois et la monte de son fils, Jean-Philippe, et qui se trouve être la troisième mère de l'actuel tout bon hongre monté Boss du Meleuc 1'10'' m..

4e | PRIX DE LISIEUX
M - 2850 m - Course B - 67 000 €
CARIOCA DE LOU 1'13"8
Jag de Bellouet x Lola de Lou (Coktail Jet)
Jockey : L. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ch. Germain - Eleveur : Ch. Germain
2e Derby du Dollar 1'14"1 Rodrigo Jet x Magalie du Dollar
3e Berlioz de Ginai 1'14"1 Lilium Madrik x Kandie de Rio
4e : Dynamite Marceaux - 5e : Baron du Bourg - 6e : Crepe de Satin - 7e : Banjo de La Noemie
A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite