... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 14.02.2021

Galactic, le troisième larron

ça s'est couru pour lui car il y a eu du train et il n'a pas tiré ainsi.
Alexandre Angot

Dans cette course A, on attendait de Good Luck Quick qu'il confirme sa récente victoire dans un Groupe 2. Il n'en a pas été capable. Second rebondissement, la disqualification après enquête de Gef de Play qui avait passé le poteau en tête et a dû laisser les honneurs à Galactic.

Logique grandissime favori de cette épreuve d'ouverture, Good Luck Quick (Un Mec d'Héripré), qui était invaincu en trois courses avec Mathieu Mottier, termine à la deuxième place (après enquête) mais il s'agit bien d'une défaite pour lui par rapport à ce qu'il venait au niveau supérieur. Après coup, son jockey a dit ne jamais avoir eu trop de gaz, laissant entendre que ce n'était pas le même cheval que la dernière fois. Les semaines précédentes, Good Luck Quick avait régulièrement battu Gef de Play (Gazouillis), lequel s'est montré nettement supérieur cette fois après avoir tout de suite pris les devants. Mais, dans la ligne droite, il s'est déréglé comme cela lui arrive et a été sanctionné après enquête. C'est donc finalement à Galactic (Oh James) que revient la victoire. Un succès qui fuyait le pensionnaire de Jacques Bruneau depuis un an quasiment jour pour jour. "Ça s'est couru pour lui, il y a eu du train et il n'a pas tiré ainsi, ce qui est primordial avec lui, commente son jeune partenaire, Alexandre Angot, qui signe son premier succès du meeting. C'est plus un cheval de courte distance à la base mais, quand il ne tire pas, il est capable de bonnes choses sur 2700m. Tout le dernier tournant, j'étais facile et je pensais bien revenir sur Gef de Play mais celui-ci est reparti alors que le mien a continué au même rythme. On a de la chance aujourd'hui (lire dimanche), c'est pour toutes les fois où l'on n'en a pas... Jacques (Bruneau) lui avait laissé les fers derrière et le cheval est beaucoup mieux ainsi."

D'où vient-il ?

En provenance des ventes de Caen, issu de l'élevage de Patrick Expert, Galactic (Oh James) est le premier produit de sa mère, Amilka 1'17'' m. (Quaro), gagnante d'une course, sur l'hippodrome normand de Bernay, et d'un peu moins de 10.000 €. Le suivent Iseult Flower 1'13'' (Nahar de Béval), l'une des meilleures pouliches de la jeune génération, récente placée des semi-classiques et Groupes II Prix Une de Mai (deuxième), Gélinotte (quatrième) et Roquépine (quatrième), et Jalactic, autre fils d'Oh James, à l'entraînement chez Stéphane Meunier. C'est la famille proche des classiques Miska des Rondes 1'14'' (deuxième du Critérium des Jeunes) et Frisbee d'Am 1'10'' (deuxième du Critérium des 4 Ans, du Grand Prix de l'U.E.T. et du Prix de l'Etoile, troisième du Critérium Continental et du Prix de Sélection). Galactic est inbred sur l'étalon de tête américain Workaholic (3x4).

1ère | PRIX SALAM
M - 2700 m - Course A - 53 000 €
GALACTIC 1'13"4
Oh James x Amilka (Quaro)
Jockey : A. Angot - Entraîneur : J. Bruneau
Propriétaire : J. P. Finielz - Eleveur : P. Expert
2e Good Luck Quick 1'13"9
3e Gabiano 1'14"
4e : Go Go Gigi - 5e : Goforme de Houelle - 6e : Gambit Gibus
A voir aussi :
...
Vol de sulkys : un réseau démantelé

C'est une longue enquête qui a permis de démanteler un réseau, dont les commanditaires seraient basés en Italie avec des ramifications jusqu'à Malte, à l'origine de nombreux vols de sulkys - on parle d'une cinquantaine de vols, ...

Lire la suite
...
Vernissage Grif vainqueur en Suède, Bahia Quesnot 6ème

Groupe 2 international disputé ce samedi à Östersund, le Jämtlands Stora Pris (2140m) réunissait un lot de haut niveau. Bien que parti avec le numéro 9, l'Italien Vernissage Grif (Varenne) a remporté une victoire de prestige en venant à bout de ...

Lire la suite
...
Grande Copine en lever de rideau

La journée de Thierry Raffegeau avait bien débuté grâce au succès convaincant de Grande Copine (Royal Dream), son premier dans la spécialité du monté. Le chrono est excellent, 1'12''9 sur les 2850m de la ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite