... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 14.02.2021

I Love Me tout en contrôle

Elle était plus en confiance, plus réactive, plus dans la main.
Yoann Lebourgeois

Pouliche estimée, I Love Me remporte un deuxième succès consécutif dans le Prix Michel Potiez, une course B où la pensionnaire de Tony Le Beller a dominé de bout en bout.

On ne présente pas une pouliche au départ d'un Groupe 2 - le Prix Une de Mai en l'occurrence où elle avait été disqualifiée à 500m. de l'arrivée environ - sans la tenir en haute estime. Dès lors, il n'est pas très étonnant de voir I Love Me (Love You) s'imposer dans cette course pour pouliches n'ayant pas gagné 28 000 €, quand bien même elle était l'une des moins riches, surtout que la demoiselle en question venait d'ouvrir facilement son palmarès sur les 2200m. de la petite piste. Le changement de décor que constituait la découverte du parcours classique de Vincennes n'a nullement perturbé la partenaire de Yoann Lebourgeois, au contraire même. "Sa victoire n'est pas plus impressionnante que la dernière mais elle est plus facile", relève avec satisfaction le driver normand. Pour appuyer son propos, il apporte des arguments : "L'autre jour, elle était verte, si bien que je lui demandais tout le temps. Aujourd'hui (lire dimanche), elle était plus en confiance, plus réactive, plus dans la main".
Tout de suite en tête, I Love You a d'autant plus facilement contrôlé à son rythme qu'il n'a pas eu à contrer une quelconque attaque durant le parcours avant de commencer à allonger le tir dans le dernier tournant. Au final, l'impression est forcément bonne. "Il ne faut pas s'enflammer mais c'est une bonne pouliche, poursuit le lauréat au sujet de la représentante de Florence Dreux. Je pense qu'elle a le niveau pour courir les bonnes courses réservées aux femelles. C'est même sûr qu'elle a le niveau pour courir les semi-classiques. Maintenant, je ne sais pas si elle pourra en gagner un."

D'où vient-elle ?

I Love Me évolue sous les couleurs de Florence Dreux et pour son élevage, en partenariat avec celui de son entraîneur, Tony Le Beller. I Love Me est la soeur de deux bons vainqueurs, Gallica Gédé 1'13'' (Look de Star), qui eut des prétentions, l'an passé, face aux meilleures de sa promotion, et For Me Gédé 1'14'' (Ready Cash), qui a signé, il y a peu, sa quatrième victoire, à Cagnes-sur-Mer. Viennent ensuite Harley Géma 1'18'' (Bold Eagle), une fois deuxième, en deux sorties, Jeudi Gédé (Goetmals Wood) et Katinka Géma (Bold Eagle). Leur mère à tous est la toute bonne Réédite Gédé 1'11'' (Buvetier d'Aunou), gagnante de dix-neuf courses, dont le Groupe III Prix de Brest, pour près de 500.000 € de gains. Réédite Gédé descend de la championne et matrone de l'élevage Dreux, Champenoise 1'17'' (1968-Pacha Grandchamp). Soulignons, pour conclure, que I Love Me est le fruit d'un bel inbreeding sur la jument base de Jean-Pierre Dubois, Nesmile (4x3).

8e | PRIX MICHEL POTIEZ
Att - 2700 m - Course B - 36 000 €
I LOVE ME 1'16"2
Love You x Reedite Gede (Buvetier d'Aunou)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : T. Le Beller
Propriétaire : F. Dreux - Eleveur : E. T. Le Beller
2e Ilga de l'Ormerie 1'16"6
3e Idylle de Baill 1'16"7
4e : I Am Crazy - 5e : Isola Farnese - 6e : It's Easy - 7e : Ideale d'Arcey
A voir aussi :
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite