En bref - 15.02.2021

Le Prix de France Speed Race dans le top 3 du PMU (courses sans quinté)

Avec un total de 3,18 M€ sur les deux réseaux PMU (offline et online), le Prix de France ZEturf Speed Race devient la troisième course de l'histoire en termes d'enjeux chez l'opérateur national, pour une épreuve non associée au Quinté+.
Suivant le même scénario (sans Quinté+), on obtient désormais comme podium :
1er : Prix de l'Arc de Triomphe 2016 avec un volume d'enjeux de 3,58 M€,
2e : Prix de l'Arc de Triomphe 2017 avec 3,29 M€,
3e : Prix de France Speed Race 2021 avec 3,18 M€.

Le Prix de Paris, dernier objectif du meeting de Fakir du Lorault

Fakir du Lorault (Vaillant Cash) va bien et prépare son dernier objectif de l'hiver, à savoir le Prix de Paris Marathon Race (Gr.1), qui se disputera le 28 février. Mickaël Charuel a confirmé cette information au micro d'Equidia ce lundi à Vincennes. Longtemps prétendant au Prix d'Amérique pour lequel il n'a finalement pas pu se qualifier, Fakir du Lorault reste sur deux disqualifications dans les Prix de Belgique - Qualif #6 (Gr.2) et de la Marne (Gr.3).

Record sur le online pour pmu.fr dimanche

Les records s'enchaînement sur le réseau internet du PMU durant ce meeting d'hiver. Deux semaines après avoir franchi pour la première fois le seuil des 5 M€ lors de la journée du Prix d'Amérique ZEturf Legend Race (Gr.1), en allant à 5,47 M€ exactement le chiffre d'affaire de pmu.fr a cette dépassé 6 M€ dimanche, lors de la journée du Prix de France Speed Race. Cyril Linette a commenté cette information sur son compte twitter : « La mutation du @pmu se poursuit à vitesse grand V avec la barre des 6M€ d’enjeux sur une seule journée franchie hier sur internet ! C’est deux fois plus qu’avant la crise sanitaire ! Bravo aux équipes de @EMalecaze d’avoir su s’adapter notre offre si rapidement ! » Précisément, la réunion du Prix de France a généré 3,16 M€ sur pmu.fr contre 2,05 M€ l'an dernier (+54,2 %). Le complément pour atteindre 6 M€ a été généré par les autres réunions et notamment celle matinale de Straubing, dont le volume d'enjeux dépasse les 880 K€.

La grande forme d'Eric Raffin

Sa victoire dans le Prix de France ZEturf Speed Race (Gr.1) ne doit pas occulter les autres réalisations d'Eric Raffin ces dernières 48 heures. Depuis dimanche, le Sulky d'Or en titre enfile les succès comme des perles. Il a ajouté trois marques à son tableau dimanche et en a fait de même ce lundi à Vincennes, remportant les trois premières épreuves de la réunion avec Elite San Leandro (Oiseau de Feux), Izoard Védaquais (Bird Parker) et Hysope de Nganda (Niky). Avec cette dernière, il s'imposait pour la même association que Délia du Pommereux, soit les couleurs de Noël Lolic et l'entraînement de Sylvain Roger.

Premier doublé du meeting pour Camille et Pierre Levesque

Grâce à Finca Vigia (Ganymède) et Gattopardo (Otello Pierji), Pierre Levesque, comme entraîneur, et sa fille Camille, comme jockey, ont signé un doublé ce lundi à Vincennes. Dans les deux cas, les vainqueurs ont fait preuve d'une nette supériorité. Au sujet du second, Camille Levesque a notamment déclaré sur Equidia : « On l'estime beaucoup. Il a besoin de prendre de la force. C'est un vrai cheval de 2700 mètres. Il va gravir les échelons. » Des propos à peu près similaires à ceux qu'elle nous avait confiés deux heures plus tôt sur Finca Vigia, après leur succès commun.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite