... © Aprh
Résultat de course - 15.02.2021

Troisième étage en orbite pour Fusée des Vaux

Elle n'aime pas travailler mais se transcende en course.
Luc Legros

Pour sa quatrième tentative du meeting d'hiver, Fusée des Vaux a signé sa deuxième victoire. Elle en est désormais à trois succès à Vincennes. À chaque fois, Luc Legros a été son partenaire.

Le couple Fusée des Vaux (Tornado Bello) et Luc Legros en est à trois succès communs sur le plateau de Gravelle depuis le mois d'août dernier. Un score quasiment parfait pour une jument qui a énormément gagné en régularité ces derniers mois. Il lui a fallu ici faire preuve de ses talents de finisseuse dans une épreuve qui n'a pas avancé avant la marque du dernier kilomètre comme l'attestent les données tracking de l'animatrice Funky Town (Love You) qui est passée en 1'20''3 à 1500 mètres du but et 1'19''3 aux 1000 derniers mètres. On comprend dès lors l'appréhension de Luc Legros : « J’ai eu peur toute la route car, lorsque cela va doucement, tout le monde finit vite et est capable de finir au même train. Mais elle a su être plus forte que les autres pour finir. Ce terrain un peu gras n’est pas sa surface favorite. On l’avait vu quand il y avait eu la neige. Aujourd’hui, cela s’est bien passé. Comme cela collait, elle a été moins tranchante que d’habitude mais elle a quand même bien fini. »
Venue par l'extérieur dans le dernier tournant, la future lauréate a signe le meilleur dernier kilomètre du peloton en 1'13''7. Pour le fils de l'entraîneur Jérôme Legros, qui signe ici sa quatrième victoire à Vincennes, il faut penser sur le long terme avec sa partenaire : « Ce n’est pas la même à la maison qu’en course. Elle n’aime pas travailler alors qu’elle se transcende en compétition. Maintenant, on la fait moins partir et on la fait davantage finir. Elle court beaucoup mieux comme cela. Cela permet aussi de la préserver. Elle devrait encore avoir un bel engagement et ensuite, elle disputera les Grands Prix de province durant l’été. »

D'où vient-elle ?

En provenance de l'élevage de l'E.A.R.L. Blestel, Fusée des Vaux est une fille du millionnaire Tornado Bello 1'11'' et de Queen Marie Vaux (Hand du Vivier), qui s'est qualifiée, montée, à Caen, à 2 ans, puis a couru à quatre reprises, à 3 et 4 ans, dans la spécialité, étant, à chaque fois, disqualifiée. Poulinière, Queen Marie Vaux a donné, pour l'heure, neuf produits, dont sept sont en âge de courir; parmi eux, deux vainqueurs, à savoir Fusée des Vaux et sa soeur aînée, Comète des Vaux 1'12'' (Singalo), gagnante de huit courses et de plus de 200.000 €. Les deux produits les plus jeunes de Queen Marie Vaux sont Jédéo des Vaux (Uniclove) et Kosmic des Vaux (Enino du Pommereux). C'est l'élevage de la famille Blestel depuis quatre générations.

5e | PRIX DE JUAN LES PINS
Att - 2700 m - Course D - 37 000 €
FUSEE DES VAUX 1'17"7
Tornado Bello x Queen Marie Vaux (Hand du Vivier)
Driver : L. J. Legros - Entraîneur : J. M. Legros
Propriétaire : J. M. Legros - Eleveur : E. Blestel
2e Faustine Ludoise 1'17"8
3e Fiora de Cousserat 1'17"8
4e : Fee Lucernaise - 5e : Dallas As - 6e : Zebrina Font - 7e : Funky Town
A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite