...
Résultat de course - 15.02.2021

Hey Quick : une session de rattrapage réussie

Il a encore de la marge, c’est sûr.
Gabriele Gelormini

Malheureux lors de la réunion du Prix d'Amérique du 31 janvier, en concluant troisième, Hey Quick n'a pas laissé passer son tour dans le Prix de Blain-Bouvron-Le Gavre.

Sur une piste devenue de plus en plus fouillante au cours de l'après-midi, selon le processus logique de dégel, Hey Quick (Up And Quick) n'a pas eu à trop souffrir de sa position initiale en seconde ligne derrière l'autostart après les bons choix tactiques de Gabriele Gelormini qui nous a déclaré : « On s’est bien fait ramener. On a pu se garer après la faute du cheval de David Thomain [Hold of Comtal] et tout s’est bien passé pour finir. » Le driver a tenu à nous rappeler les récents malheurs de son partenaire : « Il méritait de remporter sa course. Il aurait sans doute gagné le jour du Prix d’Amérique. Il était alors troisième sans que je puisse trop le déplacer à la fin. Aujourd’hui, il était de nouveau déferré des quatre et on lui avait surtout enlevé l’enrênement. Le cheval tournait mieux et était plus libéré. La piste était pourtant très collante. »
Le pensionnaire de Maik Esper et représentant de l'Ecurie Quick Star signe ici sa troisième victoire dans ce qui constitue sa quatorzième sortie. Sur ce point, Gabriele Gelormini ajoute : « C’est un cheval très grand qui n’est peut-être pas encore arrivé à maturité. Il commence seulement à prendre de la force et de la forme dans son modèle. Il est très brave et bien dans sa tête. Il va faire une belle année. »

Elément en vue dans cette épreuve, Hold of Comtal (Jag de Bellouet) aurait dû partir en vacances après l'épreuve. Il a été disqualifié en haut de la montée et son entraîneur Rémi Fourlon nous a rapporté : « D’après David [Thomain], il avait beaucoup de gaz quand il est venu. Un peu trop même et il s’est trompé. Cela laisse évidemment des regrets. Il est tellement bien qu’on va peut-être encore recourir une fois avant de l’arrêter. »

D'où vient-il ?

Philippe Delon est l'éleveur et le propriétaire de Hey Quick, au travers de l'Ecurie Quick Star, comme il l'est de son père, le champion Up and Quick 1'09''. Hey Quick est le meilleur de sa fratrie, qui compte deux autres vainqueurs et dont les plus jeunes représentants sont son propre frère, Indigo Quick, qualifié, inédit, et ses propres soeurs, Jolie Quick et Kate Quick. Le croisement de leur mère, Perle du Vaumicel 1'17'' (deux victoires et un peu moins de 20.000 € de gains), a de quoi séduire, affichant la combinaison Capriccio-Kimberland-Sabi Pas. Le pedigree de Hey Quick est très "outcross", avec un unique inbreeding, sur Nevele Pride (5x4), à cinq générations à la ronde.

6e | PRIX DE BLAIN-BOUVRON-LE GAVRE
Att - 2100 m - Course A - 53 000 €
HEY QUICK 1'13"7
Up And Quick x Perle du Vaumicel (Capriccio)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : M. Esper
Propriétaire : E. Quick Star - Eleveur : E. Quick Star
2e Howdy Partner 1'13"7
3e Horsy Dream 1'13"8
4e : Helios Si - 5e : Havaroche - 6e : Hiatus - 7e : Horace des Champs
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite