... ©Aprh
Actualité - 16.02.2021

L’affaire Face Time et Björn Goop : Stop ou encore ?

La défaite de Face Time Bourbon n’en finit pas de nourrir les échanges sur les réseaux sociaux qui diffusent des déclarations de l’entourage du champion et d’autres acteurs des courses. Faisons le point sur l’épisode des dernières heures de ce qui s’apparente de plus en plus à un feuilleton à rebondissements.

Antonio Somma est le propriétaire majoritaire de Face Time Bourbon. Il a pris la parole en direct, via son compte twitter, ou par l’intermédiaire… d’intermédiaires dont il peut être difficile de séparer le vrai du faux. Comme nous le relations dans notre précédente édition, il a réagi à la victoire de Délia du Pommereux et la défaite de son représentant par ce message : « LES COURSES SE GAGNENT SUR LA PISTE. Trop de confiance, trop de confiance et de présomption coûtent à FTB le Prix de France. FACE TIME BOURBON est un CRACK mais ce n'est pas une machine. Gagner ou perdre est {la nature} d'une compétition sportive. Félicitations au gagnant. »
Un message évidemment qui cible Björn Goop et sa drive dans le Prix de France.

Les annonces de mardi
Dans le quotidien Paris-Turf de mardi, Antonio Somma déclare notamment : "Dimanche, Björn Goop a mal drivé Face Time Bourbon. Je ne suis pas content car un driver de ce niveau ne peut se permettre de commettre ce type d’erreurs." Après nous avoir annoncé que la décision serait rendue public mercredi (voir notre édition d'hier), nous apprenions en matinée que l'info serait finalement pour jeudi, preuve d'une situation certainement assez tendue ou nécessitant au minimum un peu plus de calme. Dans la foulée, Antonio Somma annonce toujours sur Twitter : « jeudi à 11 heures, en direct sur Equidia, les décisions des Bivans seront communiquées ». Une session en direct avec le propriétaire napolitain sera organisée sur la chaîne des courses avec, pour postulat de départ, la volonté de s'exprimer en italien avec une traduction.
Mardi, peu après midi, sur le compte twitter du quotidien hippique Paris-Turf, il est rapporté qu'Eric Raffin a été approché pour driver Face Time Bourbon et qu'il serait amené à le driver. De nouveau sollicité pour confirmer ou infirmer, le clan italien a alors rappelé que la décision serait annoncée jeudi.
Pendant ce temps-là, Björn Goop qui avait pris la parole dimanche reste plus discret même si le sujet est, lui, particulièrement commenté en Suède.

Quels enseignements ?
On se retrouve face à des grandes manœuvres qui, pour l’instant, restent en suspens. L’alimentation de l’affaire est fournie par Antonio Somma lui-même. N’est-il pas en phase de test, pour jauger les réactions et préparer ainsi sa décision, devenue comme inéluctable en tout cas à terme ? C’est un peu la logique des prophéties auto-réalisatrices : on annonce ce qu’il va se passer avant que les choses ne se passent vraiment pour de bonnes ou de mauvaises raisons.
Dans ce jeu avec les nerfs de tous, n’y a-t-il pas la volonté d'occuper coûte que coûte la place médiatique, à défaut d'une nouvelle victoire ? Un jeu qui pourrait d’ailleurs accoucher d’une souris en maintenant Björn Goop à son poste, lequel serait comme disculpé par le souci d’œillère descendue prématurément. Bref, une telle démarche peut entraîner des effets de bord quelquefois incontrôlables.
À ce stade, les autres membres de l’entourage de Face Time Bourbon ne se sont pas exprimés. Il faut rappeler que l’association comprend aussi comme copropriétaires minoritaires : Pierre Pilarski, Renato Bruni, Rainer Engelke et Sébastien Guarato. Évidemment, l’affaire Face Time n’est pas close. Elle devrait l’être jeudi, peu après 11 heures.

Le palmarès de Face Time Bourbon avec Björn Goop
29 courses – 24 en France et 5 à l’étranger
24 victoires (82,8 %) – 5 deuxièmes places (17,2 %)
16 tentatives dans des Groupes 1 : 12 victoires (75 %) et 4 deuxièmes places (25 %)

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite