... © ScoopDyga
Empire, lors de son succès du 24 janvier
Présentation de course - 17.02.2021

Six partants, six candidats au succès

Le Prix de Nevers (Gr.3) n'a réuni que six candidatures - après la déclaration de non-partant de Go On Boy ce mercredi. La quantité n'est donc pas au rendez-vous. Pourtant, le lot est dense et compliqué à déchiffrer avec chacun des partants qui peut prétendre à la première place.

Et si cette épreuve se muait en sortie de compensation durant ce meeting pour la plupart de ses protagonistes ? Car, hormis Forum Meslois (Timoko), un représentant de Pierre Belloche qui en est déjà à quatre succès ces dernières semaines à Vincennes, les autres concurrents n'ont pas forcément joué les premiers rôles. Dans la palette des nuances nécessaires, il faut d'abord commencer par Gallant Way (Ready Cash), vainqueur de deux épreuves en début d'hiver avant de jouer plutôt les seconds (bons) rôles lors de ses dernières prestations contre les meilleurs 5 ans. Son meeting est donc réussi et ce Prix de Nevers s'apparente pour lui à un tournoi moins relevé. Egalement lauréat lors ces dernières semaines, Empire (Västerbo Prestige) vient de précéder le précité dans le Prix Bold Eagle (Gr.2). C'est le seul candidat étranger et il s'annonce redoutable.

Les trois autres n'ont pas réussi à s'imposer durant l'hiver mais tous mériteraient d'y parvenir ici ou prochainement. Rencontré mercredi à Laval, Cédric Mégissier aborde cette épreuve avec la volonté du réalisme chevillée aux sabots de son pensionnaire Foxtrot Sea (Olitro) : « Il n'a pas démérité lors du meeting avec des belles places. Il a encore "marché" 1'12'' sur 2 700 mètres en décembre. Il est toujours bien et donnera encore son maximum. Dans cette catégorie, il n'a pas de marge. » Deuxième de Feydeau Seven le jour du Prix d'Amérique (après disqualification d'Equinoxe Jiel), il essaiera, comme tous les autres, de décrocher le titre hivernal qui lui manque et qui récompenserait une campagne plus que respectable. Cette remarque vaut aussi bien sûr pour Fairplay d'Urzy (Ready Cash) et For You Madrik (Up And Quick).

Avantage aux 6 ans

Compte tenu de la défection de Go On Boy, il reste deux 5 ans sur la liste, face à quatre 6 ans. Les données les plus récentes sont à l'avantage des aînés. Sur les cinq dernières éditions, quatre ont été remportées par les 6 ans, seul Ceylan Dairpet, en 2017, mettant les benjamins à l'honneur. Le palmarès de ce Groupe 3 comprend des éléments qui deviendront par la suite des vrais premiers plans, comme Aubrion du Gers, le vainqueur de 2016 et Anna Mix, celle de 2015.

PARTANTS VINCENNES - Jeudi 18 Février
6 PX DE NEVERS - (16H20)
Premium - Att. - (3) - Euro. - 90 000 € - 2 850m
1. FORUM MESLOISG. Gelormini
2. EMPIRE (DEN) F. Nivard
3. GO ON BOYR. Derieux
4. FOR YOU MADRIKE. Raffin
5. FOXTROT SEAC. Megissier
6. GALLANT WAYA. Barrier
7. FAIRPLAY D'URZYJ-M Bazire
A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite