... © ScoopDyga
Résultat de course - 18.02.2021

Baron Daidou explose le plafond de verre

Avant l’hiver, je ne pensais pas gagner trois courses avec lui à Vincennes.
Cyril Chenu

C'est la vraie révélation du meeting dans les rangs des chevaux d'âge extrême, comprendre les 10 ans. Baron Daidou a remporté son troisième succès du meeting et explose le plafond de verre qu'on aurait eu vite fait de lui mettre au-dessus de la tête il y a quelques mois encore.

Avec ce troisième titre hivernal, Baron Daidou (Saxo de Vandel) en est à présent à 83 020 € de gains nouveaux depuis novembre. Cela le place tout simplement au troisième rang de sa promotion - les "B" nés en 2011 - derrière Bahia Quesnot (430 150 €) et Brillant Madrik (107 650 €). Cela lui permet de dépasser des éléments comme Be One des Thirons (72 350 €) et Boss du Meleuc (54 400 €)...
Cette fois, il s'est fait emmener par le favori Victor Ferm (Nad Al Sheba), a débouché à ses côtés dans la ligne d'arrivée et pris le meilleur nettement dans les cent derniers mètres. Son entraîneur Cyril Chenu, dont il s'agit ici du sixième tiitre à Vincennes, nous a parlé des derniers progrès de son pensionnaire : « Avant l’hiver, je ne pensais pas gagner trois courses avec lui à Vincennes. Avec une déjà, on aurait été satisfaits. Cela a toujours été un bon cheval mais il a vraiment changé ces derniers temps. On a réussi à l’alléger puis à le déferrer, ce qui fait que, maintenant, il prolonge plus son effort qu’il ne le faisait avant. En fait, il n’a pas couru non plus : une petite soixantaine de courses pour un tiers de victoires. C’est un beau palmarès. »
Vainqueur à Vincennes à l'âge de 3 ans, alors qu'il était sous la responsabilité de Thierry Duvaldestin, Baron Daidou « a connu des soucis de santé assez importants et rattrape le temps perdu. » Le professionnel installé dans la Manche qui utilise la plage comme piste de travail ajoute sur son représentant : « Il faut qu’il soit planqué car il a 400 mètres vite pour finir. »

D'où vient-il ?

Né des oeuvres de Saxo de Vandel 1'11'', Baron Daidou est l'un des cinq vainqueurs engendrés, pour l'heure, par Orange Douce 1'20'' (Viking's Way), avec, au premier chef, la classique Vive Daidou 1'12'' (Ouragan de Celland), lauréate du Prix Guy Le Gonidec (Groupe II) et troisième du Prix de Sélection. Dans la fratrie, on pointe également Avenir de Daidou 1'15'' (Ganymède), gagnant de neuf courses et de plus de 100.000 euros. Au printemps dernier, Orange Douce était suitée de Korange, une fille de Cristal Money. Il y a aussi une pouliche de 2 ans, J'Aime L'Orange, par Uniclove. Orange Douce est elle-même la soeur de Quandice 1'13'' (Cézio Josselyn), qui ne gagna pas moins de dix-huit courses, de 3 à 7 ans, dans le Midi, sous la houlette de Yannick-Alain Briand, pour quelque 375.000 euros de gains, et d'Ubrine 1'13'' (Podosis), qui s'imposa à onze reprises, sous la responsabilité du même, et amassa près de 250.000 euros.

1ère | PRIX DE CHATEAURENARD
Att - 2700 m - Course B - 67 000 €
BARON DAIDOU 1'13"5
Saxo de Vandel x Orange Douce (Viking's Way)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : C. Chenu
Propriétaire : L. Legardinier - Eleveur : E. Daidou
2e Esperanzo 1'13"6
3e Victor Ferm 1'13"7
4e : Dreamer Boy - 5e : Atoll Danover - 6e : Sobel Conway - 7e : Classic Haufor
A voir aussi :
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite