En bref - 19.02.2021

Les Haras à l'honneur samedi à Laval

Avec huit courses aux noms de Haras mayennais, la réunion de ce samedi à Laval fait la part belle à l’élevage. Freddy Bouton, régisseur de l’hippodrome, nous confirme l’intention : « Nous avions une réunion, à la fin mars, qui permettait l’organisation d’un salon des haras mayennais. Sachant que cette année, une telle manifestation en présentiel est impossible, j’ai proposé aux haras d’avancer la manifestation en février, ce samedi. Le timing semble même meilleur pour eux. Nous avons sept haras mayennais et un haras voisin, d’Îlle-et-Vilaine (le Haras du Boulay), qui ont répondu présent. Nous avons réalisé pour chacun un montage video, d’une durée entre trois et six minutes, qui présente leurs différents étalons. Tout ceci à partir d'éléments vidéos et de photos qu'ils nous ont mis à disposition. L'ensemble fait déjà l’objet d’annonce sur notre compte facebook. Et demain [lire samedi], nous mettrons les séquences vidéos sur les réseaux sociaux, par notre notre compte facebook, mais aussi sur notre site. »
Voilà en quelque sorte, un mini salon mayennais virtuel. Haras participant à l’opération (dans l’ordre du programme de la réunion) : Haras d’Haufor, Haras de la Beunelière, Haras du Grand Val, Haras d’Avireau, Haras de la Volue, Haras du Boulay, Haras Dairpet et Haras du Plessis.

Marion Lemonnier remporte sa première course comme entraîneur

Titulaire d'un palmarès de 81 victoires en tant que jockey et driver, Marion Lemonnier a signé sa première victoire avec la casquette d'entraîneur ce vendredi grâce à Habibi (Scipion du Goutier), lauréat à Graignes. Elle n'aura pas attendu longtemps pour débloquer son compteur puisqu'Habibi n'était que son deuxième partant. Trois chevaux sont déclarés à son effectif.

Tim Tetrick atteint la barre des 12 000 victoires

C'est un chiffre à la dimension des États-Unis : gigantesque. Encore plus quand on précise que l'intéressé n'a que 39 ans. Tim Tetrick a remporté mardi sur la piste de Dover Dows dans le Delaware, la 12 000ème victoire de sa carrière, pour "60 561 départs, ce qui équivaut à un taux de victoire impressionnant d'un peu moins de 20%" comme le relatait cette semaine le Daily Racing Form.
Un chiffre XXL pour un driver de cet âge donc qui atteint déjà le rang de 7ème pilote le plus titré en nombre de succès et la 3ème au classement par les gains, lequel compte plus que le premier aux yeux des américains. Toujours dans le DRF, Tim Tetrick, très heureux d'atteindre ce score, disait d'ailleurs : "Je veux juste gagner de l'argent, m'amuser et chercher mon prochain gagnant d'Hambletonian." What else ?

Onze dans le Prix du Pontavice de Heussey

La liste des partants du Prix du Pontavice de Heussey (Gr.3) 2021 a été validée ce vendredi. Ils seront onze en lice et on retrouve aux deux extrémités du tableau, les deux trotteurs qui pourraient être les plus en vue : Freeman de Houelle (Vigove) et Étoile de Bruyère (Kénor de Cossé). Le premier, entraîné par Franck Leblanc, mettra à nouveau sa ténacité en exergue, enchaînant sa quatrième course en un mois, lui qui vient d'échouer d'un rien dans le Prix des Centaures. Étoile de Bruyère a elle pris plusieurs places dans les courses majeures du meeting d'hiver pour les chevaux d'âge et trouve ici une belle occasion de renouer avec la victoire.

A voir aussi :
...
Des "anciens" ovationnés

L'initiative de faire venir dimanche à Vincennes lors de cette édition du Prix d'Amérique Legend Race quatre anciens vainqueurs de l'épreuve a été particulièrement appréciée. Plusieurs années après leurs titres, Késaco Phédo (2004), ...

Lire la suite
...
Un grand show lancé du Ciel

Le Prix d'Amérique Legend Race porte bien son nom. C'est par un véritable show à... l'américaine qu'il a été lancé à 14 heures. Une mise en scène spectaculaire qui part du ciel avec l'arrivée de trois parachutistes en ...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard vit le Prix d'Amérique avec vous

Sulky d'Argent 2022, vainqueur au combiné et numéro 1 des drivers en 2023, Alexandre Abrivard n'avait pas de cheval à driver cette année dans le Prix d'Amérique Legend Race et a accepté notre invitation de décrypter la course dans les ...

Lire la suite
...
LA BELLE HISTOIRE DE FAMILLE AVEC FILOU D’ANJOU

Pas revu au trot monté depuis le 4 octobre dernier et une troisième place dans le Prix Jean Mary, Filou d’Anjou (Othello Bourbon) profite de cet engagement au plafond des gains pour renouer avec le succès, dans le ...

Lire la suite