... © Twitter Haras de Bouttemont
En bref - 20.02.2021

Une soeur de Dawana et Gotland par Muscle Hill

Le Haras de Bouttemont vient de diffuser sur les réseaux sociaux une photo d'une pouliche née des oeuvres de Muscle Hill et de la classique Sanawa (Jeanbat du Vivier), une gagnante du Critérium des Jeunes (Gr.1). Cela en fait tout simplement une soeur des classiques Dawana (Ready Cash), deuxième du Critérium des Jeunes et du Prix du Président de la République (Grs.1) et titulaire de plus de 700 000 € de gains, et de Gotland (Ready Cash), vainqueur de cinq Groupes 2 et troisième du Critérium des 4 Ans (Gr.1). La pouliche qui sera inscrite au stud-book italien d'après l'information du Haras de Bouttemont se trouve être aussi la tante de Hohneck (Royal Dream) et d'Imperia Védaquaise (Prodigious). Selon la formule du haras, c'est le rêve.

Iris des Roseaux, signé My Love Lady

En remportant le Prix du Getso ce samedi à Agen, Iris des Roseaux (Saxo de Vandel) a signé sa deuxième victoire en autant de sorties. Ce pensionnaire de Thierry Duvaldestin, piloté par son fils Théo, remet en lumière sa mère, la classique My Love Lady (Echo). Lauréate de Groupe 2 à l'âge de 4 ans, la représentante d'Yves Dupont avait ensuite obtenu les troisièmes places du Critérium des 5 Ans (Gr.1) et du Prix de Paris (Gr.1). Au haras, elle avait signé le top price des ventes de yearlings d'Arqana Trot en 2011 avec son premier produit Amour des Roseaux (Goetmals Wood), acquis 240 000 € par Robert Bergh. Amour des Roseaux sera vainqueur en Suède. Ensuite, My Love Lady a donné comme autres gagnants Flash Royal (Royal Dream), 7 victoires et 76 800 € de gains, et désormais Iris des Roseaux, 2 victoires. Ce dernier défend les couleurs de son éleveur Yves Dupont, comme My Love Lady donc. Vainqueur avec de la marge, Iris des Roseaux a fait dire à Théo Duvaldestin sur Equidia : « Il a montré qu'il avait de la vitesse car il a facilement effacé son numéro 8 au départ derrière l'autostart et ensuite cela a été facile. » Intouchable Ar (Timoko) est son dauphin du jour. Son entraîneur Richard Westerink a expliqué à son sujet : « C'est le meilleur "I" de mon écurie. Il a un gros moteur mais reste encore un gros "bébé". Il a un bel avenir. »

Prime de solidarité de 750 € sur 2020 : le SEDJ informe

Le Syndicat des Entraîneurs, Drivers et Jockeys de trot (SEDJ) vient de prendre acte avec satisfaction de la décision de LeTROT de reverser, sous conditions [lire notre édition du 16 février], une prime de 750 € par cheval n'ayant pas obtenu 12 000 € d'allocations en 2020. Le syndicat tient par ailleurs à informer que, dans ses modalités d'applications, cette prime ne sera versée qu'au propriétaire porteur des couleurs sous lequel court chaque cheval éligible. Voici l'intégralité du communiqué :
« Le SEDJ félicite le TROT pour son action de solidarité en optant pour un versement d’une prime de 750 €. Nous attirons votre attention sur le fait que la prime étant malheureusement versé uniquement au propriétaire porteur de couleurs, celui-ci devra la reverser à tous les associés du contrat en vigueur (location multiple ou association).
En cas de litige, vous pourrez contacter le SEDJ ou le service technique de la SECF qui fera le nécessaire pour garantir la conformité du règlement. »

A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite