... © ScoopDyga
Résultat de course - 23.02.2021

Crusoé d'Anama, une victoire en forme d'hommage

J’ai fait un petit signe pour leur dire que j’étais avec eux.
Jean-Michel Bazire

Il s'agissait de sa dixième participation au meeting d'hiver parisien. Crusoé d'Anama n'avait pas encore réussi à ouvrir la marque à Vincennes sur la période. Il l'a donc fait à la fin du temps réglementaire, à moins de deux semaines de la fin du meeting. Ce succès est aussi un hommage à la famille endeuillée de son propriétaire.

Titulaire de cinq accessits sur le plateau de Gravelle durant ce meeting, Crusoé d'Anama (Ni Ho Ped d'Ombrée) n'avait pu encore s'imposer. Il avait bien connu le goût du succès au début du mois mais c'était au gré d'un déplacement à Bordeaux. Tout s'est parfaitement orchestré pour le partenaire de Jean-Michel Bazire, très rapide dans sa mise en jambes et installé en tête dans le tournant de la plaine. Au micro d'Equidia, JMB faisait remarquer : « On l’a toujours respecté pendant ce meeting. C’est la première fois qu’il allait devant aujourd’hui durant ces dernières semaines et il a aimé cela. Cela a été une course tactique, sans train. Bien nous a pris d’être aux avant-postes. Quand on a accéléré aux 500 mètres, il a vite pris du champ. »
Le professionnel avait laissé Crusoé d'Anama se relâcher à 50 mètres du but, se permettant alors de lever sa main droite en l'air et de regarder le ciel. Il nous a expliqué le sens de ce geste : « Cette victoire est spéciale parce le papa du propriétaire [Mario Xuereb, un ami de Jean-Michel Bazire] est parti ce matin. Alors forcément, j’ai fait un petit signe pour leur dire que j’étais avec eux. Il y a peut-être aussi quelque chose qui s’est passé car toute la route a été pour nous. C’est aussi ce qui nous a permis de gagner. Cela me rappelle un peu ce qui s’est passé quand Florence [Lecellier] est décédée. Pendant quarante-huit heures, c’est incroyable le nombre de signes donnés par les chevaux en sa mémoire. »

D'où vient-il ?

Élevé par l’Écurie La Charmelière dirigée par Philippe Legras, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée est le meilleur des trois produits qualifiés de sa mère Jarifa d’Em (double lauréate à Vincennes), elle-même sœur de la bonne Lara d'Em, d'où Balthazar d'Em (167 740 €) et Concerto d'Em (162 875 €). Famille maternelle riche de nombreux trotteurs utiles d'où ressort le nom d'Une Deux Trois (près de 400 000 € de gains), mère d'Inesperada (262 950 €).

1ère | PRIX DU CHESNAY
Att - 2850 m - Course B - 67 000 €
CRUSOE D'ANAMA 1'14"
Ni Ho Ped d'Ombree x Jarifa d'Em (And Arifant)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : M. Xuereb - Eleveur : Ec. la Charmeliere
2e Duel du Gers 1'14" Quaker Jet x La Chasse Verte
3e Dexter Chatho 1'14"1 Un Amour d'Haufor x Okoyama
4e : Carioca - 5e : Cristal du Perche - 6e : Cicero Noa - 7e : Capital Charm
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite